Roger Durling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durling.
Roger Durling
Personnage de fiction apparaissant dans
La somme de toutes les peurs.

Origine Américain
Décès Attentat terroriste
Sexe Masculin
Activité(s) Vice-président puis Président des États-Unis
Entourage Anne Durling (épouse)
Mark Durling (fils)

Créé par Tom Clancy
Roman(s) La somme de toutes les peurs
Dette d'honneur

Roger Durling est un personnage fictif des romans de Tom Clancy, présent dans La somme de toutes les peurs et dans Dette d'honneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Officier de la 82ème division aéroportée américaine durant la guerre du Viêt Nam, il apparaît dans la somme de toutes les peurs, où, ancien gouverneur de Californie, il est devenu le vice-président du nouveau président des États-Unis, Robert Fowler. Durant la crise avec l'URSS qui fait suite à l'attentat terroriste à Denver, mal conseillé par son état-major et son conseiller à la sécurité nationale, Elizabeth Elliot, Fowler est sur le point de déclencher une guerre nucléaire avec l'URSS, ce que Jack Ryan évite de justesse. Après l'arrestation des terroristes, Fowler, perdant son sang-froid, manque de lancer une attaque atomique sur la ville de Qom, et en est empêché par Ryan. Dans Dette d'honneur, on apprend qu'il a démissionné quelques jours après ces évènements tragiques.

Dans Dette d'honneur, nommé président des États-Unis à la suite de la démission de Fowler, il choisit Jack Ryan comme conseiller à la sécurité nationale. On apprendra plus tard que ce choix est en partie motivé par Robert Fowler, qui, malgré son aversion pour Ryan, l'a qualifié d'homme "utile dans la tourmente". Il fait face à une nouvelle crise de grande ampleur avec le Japon. Un petit groupe d'hommes d'affaire, menés par Raizo Yamata, lance en effet une attaque à la fois économique et militaire contre les États-Unis, attaquant leur système financier et s'emparant de l'archipel des Mariannes. Avec l'aide de Ryan, qui prouve sa capacité à garder la tête froide dans les pires situations, la crise est déjouée, et il souhaite récompenser Ryan en le nommant vice-président des États-Unis. Cependant, juste avant la cérémonie d'intronisation de ce dernier, un pilote japonais détourne un Boeing 747 sur le Capitole, provoquant la destruction du bâtiment et la mort de la plupart des membres du Congrès, du Sénat, et du gouvernement américain.

Roger Durling, ainsi que son épouse Anne Durling, sont au nombre des victimes, faisant ainsi de Jack Ryan le nouveau président des États-Unis.