Roger Cotes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mathématicien
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Roger Cotes
Description de l'image Roger Cotes.png.
Naissance
Burbage (Angleterre)
Décès
Cambridge (Angleterre)
Domicile Royaume-Uni
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Champs Mathématiques
Institutions Université de Cambridge
Diplôme Université de Cambridge
Renommé pour Formules de Newton-Cotes
Démonstration de la Formule d'Euler

Roger Cotes (, Burbage dans le Leicestershire à Cambridge), mathématicien anglais. Un proche d’Isaac Newton avec qui il partage la découverte de la méthode de Newton-Cotes en analyse numérique, qui étend de manière générale la méthode des trapèzes et la méthode de Simpson pour le calcul des intégrales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur plumien d'astronomie et de physique expérimentale à l'université de Cambridge. Roger Cotes est devenu membre de la Royal Society le . Sa Correspondance avec Isaac Newton a été publiée à Londres, en 1853.

Apport[modifier | modifier le code]

On lui doit :

  • Harmonia mensurarum, publié en 1722 par Robert Smith, son successeur dans sa chaire ;

Références[modifier | modifier le code]

  1. Koyré, 2003, p. 268

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Koyré, 1957, Du monde clos à l'univers infini, Gallimard, coll. « Tel », 2003
  • (en) Ronald Gowing, Roger Cotes, Natural philosopher, Cambridge University Press,‎ (présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]