Roger Boisseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roger Boisseau
Fonctions
Député de la Seine
Groupe politique communiste
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Boulogne-Billancourt
Date de décès (à 81 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique Parti communiste français
Profession ouvrier métallurgiste
homme politique

Roger Boisseau, né le à Boulogne-Billancourt, mort le [1], est un homme politique français. Il a été député communiste de la Seine de 1956 à 1958.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un ouvrier métallurgiste communiste de Boulogne-Billancourt[2], Roger Boisseau est lui aussi ouvrier (ajusteur) dans la métallurgie. Il s'engage, jeune résistant, dans les Forces unies de la jeunesse patriotique, puis adhère à l'Union de la jeunesse républicaine de France (UJRF) et au Parti communiste français, dont il dirige la section de Boulogne-Billancourt à partir de 1950 et où il est employé « permanent ». Candidat dans la 5e circonscription du département de la Seine en remplacement du député Alfred Costes, député "historique" de ce secteur de la banlieue ouvrière mais malade, il est élu député lors des élections législatives du 2 janvier 1956. Selon la notice nécrologique parue dans L'Humanité en décembre 2007, il était le benjamin de l'Assemblée nationale. Il était conseiller municipal de Boulogne-Billancourt depuis 1953. Il est battu aussi bien aux élections législatives de 1958, qu'aux élections municipales de 1959.

Mandats électoraux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Humanité du 19 décembre 2007 annonce la mort de Roger Boisseau en signalant qu' « il fut militant actif toute sa vie », en dernier lieu à Vaux-le-Pénil (Seine-et-Marne).
  2. Notice « Roger Boisseau », in Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social (Le Maitron), par Paul Boulland.

Voir aussi[modifier | modifier le code]