Roger Blais (ingénieur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roger Blais et Blais.
Roger Blais
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions

Roger A. Blais est un ingénieur géologique canadien né le à Shawinigan au Québec et décédé le à Laval au Québec à l'âge de 83 ans.

1998 - ROGER A. BLAIS 

Directeur de la recherche 

École polytechnique de Montréal 

En 1926, à Shawinigan, naissait un homme qui allait devenir un symbole d’innovation, un pionnier scientifique, un explorateur infatigable. Le changement, voilà ce qu’il y a de plus constant chez Roger A. Blais, partout où il passe, les choses changent. 

Un des premiers élèves à graduer du Collège universitaire de la ville, il se lance dans une nouvelle discipline. Il s’inscrit en géologie à l’Université Laval. Il a été le tout premier boursier Noranda.

Sa scolarité de maîtrise l’amène déjà à faire sa première découverte: une riche faune de micro-organismes fossiles datant de 200 millions d’années.

  

Pendant son doctorat, à l’Université de Toronto, il met au point une nouvelle méthode de prospection des filons aurifères par analyse ultrason. 

À 30 ans, il devient responsable des gisements de fer de l’Iron Ore près de Shefferville, pilotant une équipe d’une centaine d’hommes tout en administrant un budget annuel de 5 millions de dollars. C’est dans cette région qu’il fait la découverte de feuilles fossiles extrêmement bien préservées dans un roc datant de 60 millions d’années. 

Après cinq années passées dans l’industrie minière, il fait son entrée à l’École Polytechnique de Montréal en 1961. Neuf ans plus tard, il y devient le directeur de la recherche et met en place un système de recherche appliquée qui fait, encore aujourd’hui, l’envie des autres universités canadiennes. 

Il fonde à Montréal, en 1980, le Centre canadien d’innovation industrielle. Et il contribue dans les années 1990 à mettre sur pied, à l’École Polytechnique de Montréal, un réseau de design avancé en ingénierie et en prototypage virtuel. 

Une carrière aussi impressionnante vaut à Roger Blais de nombreux témoignages de reconnaissance, des prix prestigieux et de hautes distinctions honorifiques nationales et internationales. Nommé Officier de l’Ordre du Canada en 1985, Compagnon du même Ordre en 2003, Officier de l’Ordre national du Québec en 1995, il est, en 1997, le lauréat du prestigieux Prix Armand-Frappier décerné par le gouvernement du Québec. Il s’agit de la plus haute distinction destinée à couronner une carrière consacrée au développement de la recherche ou à la promotion de la science et de la technologie. Et enfin, en 1999, il reçoit le Prix du Fonds FCAR, le fonds pour la formation des chercheurs et pour l’aide à la recherche. 

Reconnu internationalement pour son implication dans le développement et la recherche, le professeur Blais appartient à cette génération de grands bâtisseurs du Québec. Les liens qu’il a créés entre les entreprises et les universités favorisent la formation en matière de technologie et de concurrence internationale. Partout où il œuvre, il tente d’accomplir quelque chose de neuf, d’original, de différent et de supérieur.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]