Roger Armengaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armengaud.
Roger Armengaud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Roger Armengaud (né en 1925 à Cintegabelle, mort le 23 mars 2008 à Toulouse) est un ancien journaliste à La Croix Du Midi, historien et archéologue de Cintegabelle. L'ouvrage majeur de cet auteur est l'histoire de l'abbaye de Boulbonne[1]. Il reçut pour l'ensemble de ses ouvrages la médaille d'argent de la Société Archéologique du Midi de la France.

Liste de ses ouvrages et articles[modifier | modifier le code]

Archéologie concernant Cintegabelle[modifier | modifier le code]

Cf. Michel Labrousse dans Gallia T. XXIV, 1966 ; T. XXVI, 1968 ; T. XXVIII, 1970 ; T. XXX, 1972 ; T. XXXII, 1974 ; T. XXXIV, 1976 ; T. XXXVI, 1978.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Roger Armengaud, A la découverte des pays toulousains : Frontonais, Volvestre, Comminges, Nébouzan, vallée de l'Ariège, Lauragais : dix-huit itinéraires à partir de Toulouse et de Saint-Gaudens, Toulouse, Privat, (ISBN 2708970054).
  • Roger Armengaud, Pays toulousain d'autrefois, Roanne, Editions Horvath, , 160 p. (ISBN 2717102264).
  • En collaboration avec Roger Icart, Cintegabelle, châtellenie royale en pays toulousain, 1983, (1re partie, 141 pages)
  • Roger Armengaud, Boulbonne : Le Saint-Denis des comtes de Foix, Mazères, Association pour le développement du tourisme de Mazères, , 328 p., ill., couv. ill. ; 24 cm (notice BnF no FRBNF35725340)[2]
  • Armengaud Roger, Vieu, Henri (sous la direction), Un quartier de Toulouse. D’Empalot à Port-Garaud au cours des siècles, au fil de l’eau, Toulouse, Association Les Amis des Archives de la Haute-Garonne, 1998, 179 p.

Présentation et légendes d’une série d’albums de cartes postales réalisée en collaboration avec Claude Bailhé :

  • Portraits et petits métiers du pays d’Oc en 1900, Ed. Transit-Résonances, 1980.
  • Les Pyrénées au temps des montreurs d’ours, Ed. Milan, 1981.
  • Les Pyrénées au temps des diligences et des postillons, Ed. Milan, 1982.
  • Le Pays des trois rivières (Garonne, Tarn, Aveyron) au temps des tailleurs de pavés, Ed. Milan, 1983.
  • Toulouse au temps des pécheurs de sable, Ed. Milan, 1984.
  • Les Pyrénées au temps des facteurs à cheval, Ed. Milan, 1984.
  • Le Languedoc-Roussillon au temps des vignerons en colère, 1985.
  • La Bretagne au temps des chanteuses de complaintes, Ed. Milan, 1986
  • Provence et Côte d’Azur au temps des tambourinaïres, Ed. Milan, 1987.

Articles[modifier | modifier le code]

  • "Une châtellenie Royale en Lauragais : Cintegabelle", Archistra, 1975, no 16
  • " Ampouillac : une grange de l’Abbaye de Boulbonne", Archistra, 1980, no 48, 1981, no 49.
  • "Belpech dans les flammes de la Révolution", Mémoires de la Société d’Histoire du Garnaguès, Belpech et son Canton, tome 1, 1994, p. 73-95.
  • "Une lignée de juristes toulousains : les Bressolles", Revue de Comminges, Pyrénées centrales, tome CVII, année 1992, 4 trimestre, p. 587-597.
  • "Un terroir du pays toulousain de la colonisation romaine à la guerre des albigeois : Tramesaygues", Bulletin de la Société Ariégeoise Sciences Lettres et Arts, 1981, p. 5-74.
  • "Boulbonne, une abbaye aux frontières des comtés de Foix et du Languedoc (1130-1790)", Revue de Comminges, Pyrénées Centrales, tome XCVII, 1984, p. 193-212.
  • "Une famille de parlementaires de l’Ancien Régime : Les Resseguier", L’Auta, janvier 1984, p. 8-17
  • "Les Toulousains aux champs ", L’Auta, 0ct 1992, p.
  • "Un tableau de Jean II Michel peintre des Capitouls", L’Auta, mai 1994, p. 151-152.
  • "Compositeurs et organistes toulousains des XIX et XX siècles", L’Auta, mars 2007, p. 72-78.
  • "Blaise d’Auriol « Comte es lois » et recteur de Labège ", L’Auta, décembre 2005, p. 332-334.
  • "Labège. Glanes d’histoires", Petite bibliothèque, supplément à la Lettre des Amis des Archives de la Haute-Garonne, no 191, 2002, 15 p.
  • « Deux Toulousains en Bretagne au début du XIXe siècle », L'Auta, 1985, p. 285.

Prix reçus[modifier | modifier le code]

  • 1988 Médaille d'argent de la Société Archéologique du Midi de la France pour l'ensemble de ses travaux
  • 1994 Prix Pascal Vignal de l'Académie des Jeux Floraux
  • 2007 Prix Empalot (Toulouse) 1re fête de la Réussite d'Empalot
  • Prix de la Ville de Toulouse
  • Prix des Archives départementales de la Haute-Garonne
  • Divers prix des Livres de Cartes Postales

Archéologie à Cintegabelle[modifier | modifier le code]

Lors des Journées Européennes du patrimoine, le 16 septembre 2012, une salle d'exposition archéologique a été inaugurée. Elle expose les différentes découvertes archéologiques effectuées par Roger Armengaud entre les années 1960 et 1980.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]