Rodolphe Sand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sand.
Rodolphe Sand
Naissance
Drapeau de la France France
Activité principale Metteur en scène
Activités annexes acteur, dramaturge, réalisateur
Formation Université de Paris VIII, CNSM, École de la rue Blanche, Cours Florent
Distinctions honorifiques Molière du meilleur spectacle comique
Site internet http://www.rodolphesand.com/

Rodolphe Sand, né le , est un homme de spectacle français, auteur de théâtre, acteur et metteur en scène.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une triple formation en lettres (Université de Paris VIII), en danse (CNSM de Paris)[1] et en théâtre (École de la rue Blanche, Cours Florent), Rodolphe Sand a commencé une carrière de danseur à l'Opéra d'Oslo (1989-1990). De retour en France, il décide de se spécialiser dans le théâtre et la comédie. Il devient l'assistant de Pierre Mondy (dans Bagatelles au Théâtre de Paris, Oscar au Théâtre des variétés, Panique au Plaza au Théâtre de Paris...) et de Jean-Marie Poiré (Les anges gardiens, Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2...). En 1997, il monte, joue et coécrit le spectacle L'audition, joué plus de 300 fois, notamment au Théâtre d'Edgar et à la Comédie Caumartin, ainsi qu'au Festival « Juste pour rire » de Montréal (2002). En 2001, il monte, joue et coécrit le spectacle Célibataires, joué plus de 900 fois, notamment au Splendid et au Mélo d'Amélie, ainsi qu'au Festival Off d'Avignon (2004). En 2004 commence pour lui une "carrière internationale", avec la traduction et la mise en scène de la pièce Célibataires (pour laquelle il est nommé à l'Ubu, équivalent italien des Molières). Depuis 2007, des apparitions télévisées le rendent populaire (émissions sur M6 en 2007 et 2009, Fort-Boyard en 2009, etc.). En 2012, il écrit, monte et joue un seul-en-scène (en collaboration avec Carole Greep et Anne Bouvier) intitulé Tout en finesse qu'il joue jusqu'en 2016. En 2014, il remporte le Molière du meilleur spectacle comique pour sa performance dans Dernier coup de ciseaux.

Rôles[modifier | modifier le code]

Pièces et scénarios[modifier | modifier le code]

  • 1996. L'Audition (en coll. avec David Talbot et Armelle)
  • 2001. Célibataires (en coll. avec David Talbot -- trad. en italien: Singles -- adaptée en Argentine et en Haïti)
  • 2004. Les Gaous (en coll. avec Jean-Marie Poiré et Igor Sekulic)
  • 2006-2007. Le voyage en Armélie (en coll. avec Armelle, David Talbot et Éloïse Narfin)
  • 2008. Fitness senteur, programme TV TSR (Télévision Suisse Romande)
  • 2008. Le Cabinet de désastrologie. Diffusion: MFM (en matinée)
  • 2012. Tout en finesse. Seul-en-scène, en collaboration avec Carole Greep et Anne Bouvier

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

  • 2009. Skip petit et puissant (publicité), avec Armelle. Production: Unilever. 15 épisodes, 30 s.
  • 2009. Activia. Pilote. Production: Danone.

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 2004. Prix Ubu (Italie). Singles. Meilleure mise en scène
  • 2007. Prix Raimu. Voyage en Armélie. Meilleur one-man-show
  • 2010. Prix Molière. Mission Florimont. Molière du meilleur spectacle comique.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2014. Prix Molière. Dernier coup de ciseaux. Molière du meilleur spectacle comique

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rodolphe Sand, « Rodolphe Sand », sur www.rodolphesand.com (consulté le 20 mai 2017)