Rodolphe Pauly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pauly (homonymie).
Rodolphe Pauly
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activité
Père
Mère
Fratrie

Rodolphe Pauly, né le (ou 1983 selon les sources) à Clamart (Hauts-de-Seine), est un acteur et réalisateur français.

Il est le fils du réalisateur Marco Pauly et de la scénariste Odile Barski, et le frère de la chanteuse Adrienne Pauly.

Biographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur autodidacte, il débute à l'âge de douze ans en tournant ses premiers courts métrages, des films de gangsters et d'horreurs...

Il a réalisé une quinzaine de courts-métrages dont certains ont été achetés par Canal + : Un trou dans la tête, Yellow Bird, Le Tocard de la fac, The Ballad of Billy the Kid, Bradigane, etc. Il s’essaie à différents genres : comédie musicale, western, polar, teen movie…

En 2011, la cinémathèque lui rend hommage pour une rétrospective… Il a environ une quinzaine de  clips à son actif…

Il débute en 2004 avec le groupe Java pour le clip Cendrier.

En 2005, il tourne pour Matthieu Chedid et Arthur H, le clip western : Est-ce que tu aimes ? , récompensé par la victoire de la musique du meilleur clip de l'année.

Nouvelle nomination aux victoires de la musique en 2010 pour un clip de Louis Chedid et -M- : Tu peux compter sur moi

Universal lui confie un autre clip western, On veut des légendes avec Eddy Mitchell et Johnny Hallyday.

Il a tourné pour Didier Wampas, Mademoiselle K, Renan Luce, les Friendly Fires, Sons of Albion, Perfect Idiots...

En 2013, Il réalise Baïa, un clip de science fiction, parodiant Mad Max et Flash Gordon pour -M-.

En 2014, Il tourne un moyen métrage western : The Ballad of Billy the Kid à Alméria, dans les décors de Sergio Leone.

Ce film obtient le premier prix au western film festival d'Almérià en 2014 et le prix des enfants de la licorne au festival d'Amiens.

Il débute comme acteur dans deux films de Claude Chabrol : Au cœur du mensonge en 1998 et Merci pour le chocolat en 2000 où il joue le fils de Jacques Dutronc.

Il retrouve Claude Chabrol en 2009 pour son dernier film, Bellamy.

On l'a vu dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre et dans deux publicités réalisées par Wes Anderson et Roman Coppola.

En 2016, il tourne dans La Loi de la jungle d'Antonin Peretjatko.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Publicités[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (mars 2017). Découvrez comment la « wikifier ».
  • Une vie de chien
  • La vie au grand air
  • Un hérisson dans la famille
  • Premier désastre amoureux
  • L'amour par effraction
  • Zombie Attack
  • Les héros sont debouts (1997)
  • Les héros sont debout (1997)
  • Tiré par les cheveux
  • Erreur de cible
  • Cauchemar burlesque
  • Le Plan foireux
  • Ronde de nuit
  • Little Box
  • Un trou dans la tête (2002)
  • Bradigane
  • The saga of Billy the kid
  • Bienvenue à Cannes 1 et 2
  • Yellow bird
  • Le tocard de la fac
  • Qui a tué Jimmy ?
  • The Ballad of Billy the Kid produit par Jean Baptiste Nicolas et distribué par Cédric Gonella
  • In the head of Martin Scorsese

Film à sketches[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Les films que j'ai pu faire (h 25 ; film présenté à la Cinémathèque française)

Sketches[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]