Rodolfo Walsh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walsh.
Rodolfo Jorge Walsh
Naissance
Lamarque, Drapeau de l'Argentine Argentine
Décès (à 50 ans)
Buenos Aires, Drapeau de l'Argentine Argentine
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Espagnol argentin

Rodolfo Jorge Walsh, né le à Lamarque, en Argentine, et mort le à Buenos Aires, est un écrivain, journaliste et traducteur argentin considéré comme le fondateur du journalisme d'investigation en Argentine. Il est assassiné par la junte militaire argentine le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste progressiste, il se fait rapidement une réputation d'écrivain engagé et devient un « des écrivains majeurs de sa génération, grâce à des œuvres comme Operación Masacre (1957) et ¿Quién mató a Rosendo? (1969), lesquels dénoncent la répression du pouvoir péroniste durant les années 1950 ; ou encore Un oscuro día de justicia (1973) et Caso Satanowsky (1973) »[1] qui s'attaquent à la collusion entre la justice et le pouvoir politique en Argentine.

En 1960, il est l'un des fondateurs de l'agence Prensa Latina qui vise à protéger la révolution cubaine.

Amateurs de romans policiers, il en traduit plusieurs de l'anglais vers l'espagnol avant d'en signer un avec Variaciones en rojo (1953) et des nouvelles policières dans le recueil Diez cuentos policiales (1953).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans et recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Variaciones en rojo (1953)
  • Diez cuentos policiales (1953)
  • Antología del cuento extraño (1956)
  • Los oficios terrestres (1965)
    Publié en français sous le titre Les Métiers terrestres, Paris, Éditions La Découverte, 1990 (ISBN 2-7071-1953-9) ; réédition dans une traduction révisée sous le titre Les Métiers terrestres et autres nouvelles, Montréal/Paris, Lux, coll. « Orphée », 2012 (ISBN 978-2-89596-146-8)
  • Un kilo de oro (1967)
  • Un oscuro día de justicia (1973)

Nouvelles isolées traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Le Sept au dernier coup, Paris, Fayard, Le Saint détective magazine no 12 (1956)
  • Un oiseau passa, Paris, Fayard, Le Saint détective magazine no 43 (1958)

Enquêtes journalistiques[modifier | modifier le code]

  • Operación Masacre (1957)
    Publié en français sous le titre Opération massacre, Paris, Christian Bourgois Éditeur, 2010 (ISBN 978-2-267-02113-4)
  • ¿Quién mató a Rosendo? (1969)
  • Caso Satanowsky (1973)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • La granada (1965)
  • La batalla (1965)

Publications posthumes[modifier | modifier le code]

  • Los oficios terrestres (1986)
  • Cuento para tahúres y otros relatos policiales (1987)
  • Ese hombre y otros papeles personales (1995)
  • El violento oficio de escribir. Obra periodística (1955-1977) (2008)
  • Tres portugueses bajo un paraguas (sin contar el muerto)
  • Asesinato a Distancia
  • Esa Mujer

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des littératures policières, volume 2, p. 992.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]