Rodney Saint-Éloi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rodney Saint-Éloi
Rodney Saint-Éloi 2014-04-12.jpg
Rodney Saint-Éloi en 2014
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Rodney Saint-Éloi au Salon du livre de Paris (2011).

Rodney Saint-Éloi est un poète, écrivain, essayiste, académicien et éditeur né à Cavaillon (Haïti) en 1963.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié la littérature francophone jusqu’à la maîtrise à l’Université Laval. Son mémoire Émergence de la poétique créole en Haïti porte sur l'histoire de la langue créole et de ses différentes formes. Il a fondé en Haïti la maison d’édition Mémoire, le magazine culturel Cultura et la revue d’art et de littérature Boutures. Il vit depuis 2001 à Montréal. Il a été pendant plus de quinze ans directeur de la page culturelle du quotidien Le Nouvelliste.

Poète et essayiste, Rodney Saint-Éloi est l'auteur d’une dizaine de livres de poésie, dont J’avais une ville d’eau, de terre et d’arc-en-ciel heureux (1999), J’ai un arbre dans ma pirogue (2003), Récitatif au pays des ombres (2011), Jacques Roche, je t’écris cette lettre (2013), en lice pour le prestigieux prix littéraire Gouverneur général, Je suis la fille du baobab brûlé (2015).

Il dirige plusieurs anthologies avec notamment Georges Castera, Lyonel Trouillot, Stanley Péan, Franz Benjamin, Laure Morali. Il a également publié le récit Haïti Kenbe la ! en 2010 chez Michel Lafon, avec une préface de Yasmina Khadra.

Son œuvre, traduite en anglais, en espagnol, en japonais, à l’écoute du monde, est une longue traversée des villes et des visages. Voyageur, conférencier, passeur de textes, de formes et de mémoires, il fonde à Montréal en 2003 les éditions Mémoire d’encrier, devenues très vite la référence en diversité et littérature-monde. Il fait découvrir des écrivains de différentes origines (amérindienne, québécoise, haïtienne, sénégalaise, antillaise, etc.) dans une démarche « d’altérités porteuses d’avenirs et de solidarités ». Il « rassemble les continents » tant dans son œuvre que dans sa maison d’édition : cultures, imaginaires, rassemblés et mis en commun, pour un vivre-ensemble semble être le véritable combat.

Pour la scène, il a réalisé la direction artistique de différents spectacles littéraires dont Le Cabaret Césaire, Le Cabaret Senghor, Le Cabaret Anthony Phelps, Le Cabaret Jacques Roumain, Le cabaret Franketienne, Les Bruits du monde.

Il a co-fondé en 2016 l'Espace de la Diversité, organisme à but non lucratif voué à la promotion des littératures d'origines diverses. Il est l'initiateur de l’événement Les Rencontres québécoises en Haïti, qui a rassemblé, du 1er au 8 mai 2013, une cinquantaine d'auteurs et de professionnels du livre haïtiens et québécois.

Rodney Saint-Éloi a reçu de la part du gouvernement québécois le prestigieux Prix Charles Biddle 2012 qui « souligne son apport exceptionnel au développement des arts et de la culture au Québec »[1],[2]. En novembre 2015, il a été reçu comme membre de l'Académie des lettres du Québec. Et, en mai 2019, il a été promu par le Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ) Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec[3] aux côtés de Céline Dion, Brigitte Haentjens, Kim Thúy, Daniela Arendasova, Michel Marc Bouchard, Alan Côté, André Dudemaine, Françoise Faucher, Serge Fiori, Paul-André Fortier, Suzanne Lebeau, Zab Maboungou, Nadia Myre, Alain Paré, Peter Simons et Pierre Thibault.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du gouvernement du Québec consulté le 6 décembre 2014
  2. Article sur Le Matin-Haïti consulté le 6 décembre 2014
  3. « Dix-sept ambassadeurs culturels honorés pour souligner les 25 ans du Conseil des arts et des lettres du Québec », sur www.calq.gouv.qc.ca, (consulté le 10 mai 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]