Rodney Hilton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rodney Hilton
Description de cette image, également commentée ci-après
Rodney Hilton 1989
Naissance
Manchester,
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 85 ans)
Nationalité Britannique
Profession

Rodney Hilton ( - ) est un historien britannique spécialisé dans la période de transition entre le féodalisme et le capitalisme durant le Moyen Âge tardif.

Né à Manchester au Royaume-Uni, il fait ses études supérieures au Balliol College de l'université d'Oxford. Il est membre du Groupe d'historiens du Parti communiste de Grande-Bretagne jusqu'en 1956. Il enseigne pendant 36 ans à l'université de Birmingham[1]. Ces travaux sont conservés dans les Collections spéciales de l'université de Birmingham.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • The Economic Development of some Leicestershire Estates in the 14th & 15th Centuries (1947)
  • Communism and Liberty (1950)
  • The English Rising of 1381 (1950) (avec H. Fagan)
  • A Medieval Society: the West Midlands at the end of the thirteenth century (1966)
  • The Decline of Serfdom in Medieval England (1969)
  • Bond Men Made Free: medieval peasant movements and the English rising of 1381 (1973)
  • The English Peasantry in the Later Middle Ages (1975)
  • Peasants, Knights, and Heretics: studies in medieval English social history (editor) (1976)
  • The Transition from Feudalism to Capitalism (1976)
  • Class Conflict and the Crisis of Feudalism (1983)
  • The Change beyond the Change: a dream of John Ball (1990)
  • English and French Towns in Feudal Society: a comparative study (1992)
  • Power and Jurisdiction in Medieval England (1992)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Terence J. Byers, « Rodney Hilton (1916–2002) : In Memoriam », Journal of Agrarian Change, vol. 6, no 1,‎ , p. 1-16 (DOI 10.1111/j.1471-0366.2006.00113.x).

Liens externes[modifier | modifier le code]