Rod Fanni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rod Fanni
OM - FC Porto - Valais Cup 2013 - Rod Fanni.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Charlton AFC
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (34 ans)
Lieu Martigues (France)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. Depuis 1999
Poste Défenseur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1999-2002 Drapeau : France FC Martigues 069 (2)[1]
2002-2005 Drapeau : France RC Lens 041 (1)
2004-2005 Drapeau : France LB Châteauroux 036 (1)
2005-2007 Drapeau : France OGC Nice 065 (0)
2007-2010 Drapeau : France Stade rennais 134 (3)
2010-2015 Drapeau : France Olympique de Marseille 166 (6)
2015- Drapeau : Qatar Al-Arabi SC 015 (1)
2016 Drapeau : Angleterre Charlton AFC 014 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2002-2003 Drapeau : France France espoirs 002 (1)[2]
2008-2010 Drapeau : France France 005 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 mai 2016

Rod Fanni, né le à Martigues dans le département des Bouches-du-Rhône, est un footballeur international français qui évolue au poste de défenseur.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts au FC Martigues[modifier | modifier le code]

La famille de Rod Fanni est originaire du Bénin. Né à Martigues, il commence sa carrière de footballeur dans le club de sa ville natale, en National, puis en Ligue 2, tout en poursuivant ses études. Il prépare ainsi un BEP, puis un Baccalauréat sciences et technologies industrielles, avant de signer son premier contrat professionnel. En 1999-2000, le FC Martigues finit vice champion derrière l'AS Beauvais et monte en Division 2.

Il joue son premier match de Division 2 le 29 juillet 2000 à Châteauroux en entrant en jeu à la 81e minute. Il participe à plus de 30 matchs cette saison là tout comme la saison suivante.

RC Lens[modifier | modifier le code]

Rod Fanni est transféré au RC Lens en 2002, où il dispute ses premiers matches dans le championnat de France et ses premières rencontres européennes, en Ligue des champions puis en Coupe UEFA[3],[4]. Il joue son premier match sous le maillot lensois lors de la 6e journée de Ligue 1 face à Lyon. Pour sa première saison en Ligue 1, il participe à deux rencontres de championnat. La saison suivante, il gagne du temps de jeu et prend part à vingt-sept rencontres toutes compétitions confondues.

Mais il doit faire face à la concurrence à son poste et lors de la saison 2004-2005, le club décide de l’envoyer en prêt à La Berrichonne de Châteauroux, qui évolue en Ligue 2 et où il fait une saison pleine. Il joue son premier match lors de la seconde journée de Ligue 2 contre Lorient. De retour à Lens au terme de la saison, il n'est pas conservé.

OGC Nice[modifier | modifier le code]

Le défenseur est recruté par l'OGC Nice en juin 2005[5]. Dés sa première saison, il joue régulièrement et participe au parcours en Coupe de la Ligue où l'OGC Nice atteint la finale avant de s'incliner face à l'AS Nancy lors de la quelle Rod Fanni est titulaire et remplacé à dix minutes du terme alors qu'il avait écopé d'un avertissement.

C'est à Nice qu'il joue sa première saison pleine de Ligue 1 en comptabilisant 36 matchs lors de la saison 2006/2007 avant d'être transféré au Stade rennais pour 3,5 millions d'euros. Durant ses deux saisons sur la Côte d'Azur, Fanni prend part à 65 matchs toutes compétitions confondues dont le premier à Lille le 17 septembre 2005.

Stade rennais[modifier | modifier le code]

En juillet 2007, il signe un contrat de quatre ans en faveur du Stade rennais, qui cherche un remplaçant au néerlandais Mario Melchiot. Il joue son premier match sous ses nouvelles couleurs le 4 août 2007 face à l'AS Nancy.En mars 2008, il est victime d'une fracture de la malléole interne de la cheville droite qui met fin à sa saison[6]. Le club termine à la 6e place du championnat et se qualifie pour la Coupe Intertoto.

En octobre 2008, il connaît sa première sélection avec l'équipe de France en jouant un match amical contre la Tunisie. Le 9 novembre suivant, il inscrit le premier but de sa carrière en Ligue 1 contre l'AS Saint-Étienne. Au terme de cette saison, il est finaliste de la coupe de France où il joue l'intégralité de la rencontre mais son équipe s'incline face à Guingamp.

Titulaire indiscutable au sein de l'effectif breton, il prend part à l'intégralité des rencontres de championnat lors de la saison 2009-2010, fait assez rare pour un joueur de champ.

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Rod Fanni lors de sa victoire dans le Trophée des champions 2011.

Le , il signe un contrat de deux ans et demi avec l'Olympique de Marseille, la transaction s'élevant à quatre millions d'euros. Le club phocéen l'ayant recruté hors période du marché des transferts, il vient en tant que joker à la suite de la grave blessure du défenseur espagnol César Azpilicueta, victime d'une rupture des ligaments croisés du genou gauche[7],[8],[9]. Il dispute son premier match sous le maillot olympien trois jours plus tard, en tant que titulaire dans le choc face à l'olympique lyonnais. Titulaire indiscutable, il prend part à vint-trois rencontres lors de cette seconde partie de saison et remporte la coupe de la ligue 2011 un but à zéro contre le Montpellier HSC.

La saison 2011-2012 commence fort, le club ayant terminé second, il affronte le Lille OSC, auteur d'un doublé coupe-championnat lors du Trophée des champions 2011 et remporte le match sur un score fleuve de cinq buts à quatre dans un match complètement fou. Qualifié en 8e de finale de la Ligue des champions, le club élimine l'Inter Milan avant de s'incliner contre le Bayern Munich en quart de finale. Peu de temps après, il remporte une seconde Coupe de la ligue lors de la prolongation contre l'olympique lyonnais. Le 13 mai 2012, il marque son premier but sous le maillot olympien face à Auxerre.

Mis à l'écart lors du début de saison 2014-2015, il dispute son premier match de la saison en tant que titulaire le 14 septembre 2014 lors de la 5ème journée de championnat face à l'Evian TG. Après 20 secondes de jeu, il délivre une passe décisive pour André-Pierre Gignac. Jérémy Morel lui étant préféré, il devra attendre la blessure de celui-ci et la 12e journée pour retrouver une place de titulaire. Après plusieurs prestations convaincantes, il marque son premier but de la saison lors de la 15e journée, le 28 novembre 2014, face au FC Nantes. Son dernier but remontait au 16 février 2012, lors de la 25e journée de Ligue 1 face à Valenciennes.

Le 1er avril 2015, il confirme son départ de l'OM en fin de saison en déclarant que le match face au PSG du 5 avril sera son dernier classique. Le 23 mai 2015, il joue son dernier match sous le maillot phocéen lors de la dernière journée de Ligue 1 contre le SC Bastia (3-0)[10]. Après une inter-saison difficile début 2014-2015[11], il participe activement à la saison des olympiens avec 29 matchs pour 2 buts. L'OM rate le podium de peu et termine le championnat à la 4e position. En fin de contrat avec l'OM en juin 2015 et alors que son entraîneur souhaite le garder, il ne prolongera pas son contrat[12].

Al-Arabi SC[modifier | modifier le code]

Malgré la proposition de prolongation de l'Olympique de Marseille, Rod Fanni préfère quitter le club phocéen et rejoint l'Al-Arabi SC le 11 juillet 2015[13]. Deux mois plus tard, il joue son premier match officiel avec le club qatari lors de la première journée de championnat puis marque pour la première fois dans le championnat qatari deux semaines plus tard contre le Qatar SC.

Le 1er février 2016, il est prêté au Charlton AFC jusqu'à la fin de la saison[14]. Lors de la seconde partie de saison, il prend part à quatorze rencontres toutes compétitions confondues.

En sélection[modifier | modifier le code]

Durant la saison 2002-2003, Rod Fanni est appelé par Raymond Domenech, alors sélectionneur de l'équipe de France espoirs, afin de disputer deux rencontres amicales. Fanni est titulaire et inscrit un but lors du match amical face à la Serbie, et entre en jeu en seconde période face à la République tchèque. Il est rappelé dans le groupe à l'occasion de deux matchs qualificatifs pour le Championnat d'Europe espoirs et les Jeux olympiques, mais n'entre pas en jeu[15].

En 2007, il refuse les sollicitations de la sélection béninoise[16].

Après avoir été retenu à quatre reprises dans le groupe, Rod Fanni fait ses grands débuts en tant que titulaire en équipe de France A le lors du match amical contre la Tunisie. Fanni profite ainsi des forfaits de Willy Sagnol, François Clerc et Bacary Sagna au poste de latéral droit[6]. Il honore sa seconde sélection le contre l'Uruguay en disputant l'intégralité de la rencontre.

Le , il fait partie de la liste des trente joueurs présélectionnés par Raymond Domenech en vue de la Coupe du monde 2010, mais il en est écarté six jours plus tard, de même que ses coéquipiers Jimmy Briand et Yann M'Vila[17].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Rod Fanni au 18 mai 2016[18],[19]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
1999-2000 Drapeau de la France FC Martigues National 5 1 - - - - - - - - - - - 5 1
2000-2001 Drapeau de la France FC Martigues Division 2 31 0 1 1 1 0 - - - - - - - 33 1
2001-2002 Drapeau de la France FC Martigues Division 2 30 0 - - 1 0 - - - - - - - 31 0
Sous-total 66 1 1 1 2 0 - - - - - - - 69 2
2002-2003 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 12 0 - - - - - - C1+C3 1+1 0+0 - - 14 0
2003-2004 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 21 0 2 0 - - - - C3 4 1 - - 27 1
Sous-total 33 0 2 0 - - - - - 6 1 - - 41 1
2004-2005 Drapeau de la France LB Châteauroux (prêt) Ligue 2 33 1 1 0 1 0 - - C3 1 0 - - 36 1
Sous-total 33 1 1 0 1 0 - - - 1 0 - - 36 1
2005-2006 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 21 0 1 0 5 0 - - - - - - - 27 0
2006-2007 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 36 0 2 0 - - - - - - - - - 38 0
Sous-total 57 0 3 0 5 0 - - - - - - - 65 0
2007-2008 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 28 0 2 0 - - - - C3 5 0 - - 35 0
2008-2009 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 37 2 6 0 - - - - CI+C3 2+4 0+1 3 0 52 3
2009-2010 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 38 0 1 0 - - - - - - - 1 0 40 0
2010-2011 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 11 0 - - - - - - - - - 1 0 12 0
Sous-total 114 2 9 0 - - - - - 11 1 5 0 139 3
2010-2011 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 19 0 - - 2 0 - - C1 2 0 - - 23 0
2011-2012 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 29 1 3 0 3 0 1 0 C1 5 0 - - 41 1
2012-2013 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 33 2 2 0 1 0 - - C3 9 1 - - 45 3
2013-2014 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 15 0 1 0 1 0 - - C1 4 0 - - 21 0
2014-2015 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 27 2 1 0 1 0 - - - - - - - 29 2
Sous-total 130 5 7 0 8 0 1 0 - 20 1 - - 166 6
2015-2016 Drapeau du Qatar Al-Arabi Sports Club Qatar SL 15 1 - - - - - - - - - - - 15 1
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Charlton AFC (prêt) Championship 14 0 - - - - - - - - - - - 14 0
Sous-total 29 1 - - - - - - - - - - - 29 1
Total sur la carrière 462 10 23 1 16 0 1 0 - 38 3 5 0 545 14

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 1999-2000, Rod Fanni est vice-champion de France de National avec le FC Martigues. Quelques années plus tard, il est finaliste de la Coupe de la Ligue 2006 avec l'OGC Nice mais s'incline en finale face à l'AS Nancy-Lorraine (2-1). En 2009, il est finaliste de la Coupe de France avec le Stade rennais mais s'incline en finale face à un autre club breton, l'En Avant de Guingamp (2-1).

C'est à l'Olympique de Marseille qu'il soulève ses premiers trophées en remportant la Coupe de la Ligue à deux reprises en 2011 face au Montpellier HSC (1-0) et en 2012 face à l'Olympique lyonnais (1-0). Il remporte également le Trophée des champions 2011 face à Lille sur le score de cinq buts à quatre. Avec l'OM, il est également vice-champion de France 2011 et 2013, respectivement derrière le LOSC Lille et le Paris Saint-Germain.

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Il est membre de l'équipe type de Ligue 1 en 2009 et 2010 alors qu'il évolue au Stade rennais.

Vie privée[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1990, Rod Fanni, grand féru de musiques urbaines, a été danseur/breaker au sein du collectif marseillais État-Major dans lequel la rappeuse Keny Arkana s'illustrait au micro[26],[27],[28].

En 2013, il tourne également quelques courts métrage nommé Rodéo Nuts qu'il fait connaître via les réseaux sociaux[29].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Fanni sur national-football-teams.com
  2. Fanni avec les espoirs
  3. « Rod Fanni : "Objectif Jeux Olympiques" », FFF,
  4. « Rod Fanni : "Un palier de plus" », FFF,
  5. « Fanni quitte Lens », UEFA,
  6. a et b « Rod Fanni, l'élu surprise de la droite sinistrée », AFP,
  7. Fanni deux ans et demi à l'OM L'Équipe.fr, 15 septembre 2010
  8. « Rod Fanni officiellement transféré à l’OM », sur staderennais.com,‎
  9. « Fanni laisse un vide », sur lequipe.fr,‎
  10. « l'OM rend hommage à Fanni, Gignac et Ayew »,‎
  11. « Rod Fanni : «J’ai tout donné, je n’ai jamais triché» » (consulté le 24 mai 2015)
  12. « Ayew, Gignac et Fanni posent avant de quitter l’OM », sur foot01.com,‎
  13. « Rod Fanni quitte l'OM et signe à Al-Arabi (Qatar) », sur lequipe.fr,‎
  14. « Six mois après son départ de l'OM pour le club d'Al-Arabi, Rod Fanni effectue son retour en Europe en s'engageant à Charlton. », sur goal.com,‎ nil
  15. « Tous les matchs de l'équipe de France espoirs 2002-2003 » (version du 25 octobre 2005 sur l'Internet Archive) sur le site du journal L'Équipe
  16. Fanni n'a pas aimé les propos de Jallet, lephoceen.fr, 13 octobre 2012.
  17. « Planus et Valbuena conservés », sur lequipe.fr,‎
  18. Fiche de Fanni sur LFP.fr
  19. « Statistiques de Rod Fanni », sur footballdatabase.eu
  20. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.
  21. « France 3 - 1 Tunisie », fff.fr, 14 octobre 2008.
  22. « France 0 - 0 Uruguay », fff.fr, 19 novembre 2008.
  23. « France 0 - 1 Nigéria », fff.fr, 2 juin 2009.
  24. « France 3 - 1 Autriche », fff.fr, 14 octobre 2009.
  25. « Norvège 2 - 1 France », fff.fr, 11 août 2010.
  26. « interview Anthony Cheylan (1/2) », sur abcdrduson.com,‎ (consulté le 5 septembre 2011)
  27. Rod Fanni : Ma playlist Hip-Hop sur lequipe.fr, 8 avril 2011
  28. Défense, chantier en retard sur sofoot.com, 10 mai 2010
  29. « OM : La nouvelle vidéo de Fanni avec les frères Ayew », sur le10sport.com,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :