Rocky Romero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rocky Romero (catcheur))
Aller à : navigation, rechercher
Rocky Romero
Rocky Romero 2015.JPG

Rocky Romero en 2015.

Données générales
Nom de naissance
John Rivera
Nom(s) de ring
Rocky Romero
Azteko
Black Emperor
Black Tiger
Black Tiger IV
El Mono Negro
Grey Shadow
Nationalité(s)
Naissance
Taille
1,70 m (5 7)
Poids
78 kg (172 lb)
Catcheur en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Antonio Inoki
Bill Anderson
Jesse Hernandez
Kevin Quinn
Negro Casas
Shinya Makabe
Carrière pro.
1997 - aujourd'hui

John R. Rivera, né le , est un catcheur professionnel cubain, mieux connu sous son nom de ring Rocky Romero.

Biographie[modifier | modifier le code]

Japon (2007-...)[modifier | modifier le code]

Le 10 octobre à Destruction '11, lui et Davey Richards battent Apollo 55 (Prince Devitt et Ryusuke Taguchi) et remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship[1]. Lors de Power Struggle, ils conservent leur titres contre Kushida et Tiger Mask[2]. le 23 décembre, il perd contre Prince Devitt et ne remporte pas le IWGP Junior Heavyweight Championship[3]. Le 4 janvier 2012 à Wrestle Kingdom VI à Tokyo Dome, lui et Davey Richards perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre Apollo 55 (Prince Devitt et Ryusuke Taguchi)[4]. Lors de The New Beginning, ils battent Apollo 55 et remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship pour la deuxième fois[5]. Le 2 mai, Romero et Richards ont été dépouillés des IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship après un accident de voiture de Davey Richards qui le force à manquer Wrestling Dontaku 2012 où lui et Romero devaient défendre les titres contre Jushin Thunder Liger et Tiger Mask. Romero se réunit ensuite avec son ancien partenaire de la AAA Alex Koslov[6]. Le 22 juillet, Koslov et Romero,connus collectivement sous le Forever Hooligans battent Jushin Liger et Tiger Mask IV et remportent les IWGP junior Heavyweight Tag Team Championship[7].Ils défendent pour la première fois leur titre avec succès le 26 août à la Sacramento Wrestling Federation (SWF), événement qui a lieu à Gridley, Californie, en battant l'équipe de AJ Kirsch et Alex Shelley[8]. Ils défendent de nouveau victorieusement leur titre le 8 octobre à king of Pro-Wrestling en battant les Time Splitters (Alex Shelley et Kushida)[9]. Le 21 octobre, Ils participent au Super Jr. Tag Tournament 2012, en battant Jushin Thunder Liger et Tiger Mask dans leur match de premier tour[10]. Le 2 novembre, Ils sont éliminés du tournoi en demi-finale par Apollo 55 (Prince Devitt et Ryusuke Taguchi)[11]. Le 11 novembre à Power Struggle, ils perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship contre les gagnants du Super Jr. Tag Tournament 2012, les Time Splitters, mettant fin à leur règne de 112 jours[12]. Le 10 février, ils affrontent sans succès les Time Splitters pour les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship. Le 3 mai lors de la Wrestling Dontaku 2013, Ils battent Time Splitters et remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship pour la deuxième fois. Ils défendent pour la première fois leur titre, avec succès, le 22 juin dans un match revanche contre les Time Splitters. Ils se sont impliqués dans la rivalité entre Chaos et Suzukigun, ce qui a conduit à leur deuxième défense du titre avec succès le 20 juillet contre Suzuki-gun (Taichi et Taka Michinoku. Ils perdent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship a king of Pro-Wrestling contre Taichi et Taka Michinoku[13]. Le 25 octobre, Forever Hooligans participe au 2013 Super Jr. Tag Tournament, en battant Taichi et Taka Michinoku dans leur match de premier tour. Le 6 novembre,Koslov et Romero se qualifient pour la finale du tournoi en battant en demi-finale Bushi et Valiente. Ils perdent en finale contre The Young Bucks[14].

Lors d'Invasion Attack 2015, lui et Baretta battent The Young Bucks et remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship[15]. Lors de Wrestling Dontaku 2015, ils perdent les titres contre The Young Bucks dans un Three Way Tag Team match qui comprenaient également reDRagon (Kyle O'Reilly & Bobby Fish)[16]. Au début de 2016, il a été signalé que la WWE était intéressé à signer Romero à la fois comme un entraîneur et un lutteur. Cependant, le 9 janvier, Romero a annoncé qu'il avait plutôt signé un nouveau contrat de deux ans avec la NJPW[17]. Lors d'Invasion Attack 2016, lui et Baretta battent Matt Sydal et Ricochet et remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship pour la deuxième fois[18].Lors de Wrestling Dontaku 2016, ils perdent les titres contre Matt Sydal et Ricochet[19]. Ils participent ensuite au Super Jr. Tag Tournament 2016, où ils battent Ángel de Oro et Titan lors du premier tour[20], Fuego et Ryusuke Taguchi lors du second tour[21], et ACH et Taiji Ishimori en finale pour remporter le tournoi lors de Power Struggle (2016)[22].

Retour à la ROH (2007-2010, 2013-...)[modifier | modifier le code]

Le 2 mars 2013, Romero et Koslov font leurs débuts en équipe à la Ring of Honor lors de ROH 11th anniversary Show, où ils sont défaits par The American Wolves (Davey Richards et Eddie Edwards). Le lendemain, ils sont vaincus par reDRagon (Kyle O'Reilly et Bobby Fish) et ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship. Le 27 juillet 2013, Koslov et Romero retournent à la ROH et battent reDRagon (Kyle O'Reilly et Bobby Fish), devenant les nouveau ROH World Tag Team Champions[23]. lors de ROH All Star Extravaganza V ils perdent leur titres contre The American Wolves[24]. Lors de Death Before Dishonor XI ils battent The American Wolves est conservent leur IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship[25].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Roppongi Vice après avoir gagné le Super Jr. Tag Tournament 2016
  • International Wrestling Council
    • 1 fois IWC Tag Team Champion
  • Millennium Pro Wrestling
  • Toryumon
    • Young Dragons Cup Tournament (2004)
  • Ultimate Pro Wrestling

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Rocky Romero[30]
Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 153 en augmentation 146 en diminution 181 en augmentation 37 en diminution 108 en diminution 141 en diminution 254 en diminution 291 en augmentation 237 en augmentation 358 en augmentation 117 en augmentation 103 en stagnation103

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 10/10(月) 17:00 東京・両国国技館|DESTRUCTION '11|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  2. (ja) « Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 12 novembre 2011)
  3. « 12/23(金) 18:30 東京・後楽園ホール|Road to KINGDOM 1st.|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  4. « 01/04(水) 17:00 東京・東京ドーム|NJPW 40th anniversary Tour. レッスルキングダムⅥ in 東京ドーム|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  5. (ja) « The New Beginning », New Japan Pro Wrestling (consulté le 12 février 2012)
  6. (ja) « Dominion 6.16 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 16 juin 2012)
  7. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour Kizuna Road », New Japan Pro Wrestling (consulté le 22 juillet 2012)
  8. (en) Chris Gee Schoon Tong, « 8/26 SWF results Northern California: Alex Shelley & A.J. Kirsch challenge for IWGP Jr. Tag Titles, New Japan's IC Title defended, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 27 août 2012)
  9. (ja) « NJPW 40th anniversary King of Pro-Wrestling », New Japan Pro Wrestling (consulté le 8 octobre 2012)
  10. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour Road to Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 21 octobre 2012)
  11. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour Road to Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 2 novembre 2012)
  12. (ja) « NJPW 40th anniversary Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 11 novembre 2012)
  13. (ja) « King of Pro-Wrestling », New Japan Pro Wrestling (consulté le 14 octobre 2013)
  14. (ja) « Road to Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 novembre 2013)
  15. (ja) « Invasion Attack 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 avril 2015)
  16. (ja) « レスリングどんたく 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 3 mai 2015)
  17. (en) Dave Meltzer, « Rocky Romero signs 2 year deal with New Japan », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 9 janvier 2016)
  18. (en) Dave Meltzer, « NJPW Invasion Attack live results: Kazuchika Okada vs. Tetsuya Naito for the IWGP Championship », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 10 avril 2016)
  19. (en) Bryan Rose, « NJPW Wrestling Dontaku results: Super Juniors lineups; IWGP champ Naito vs. Ishii », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 3 mai 2016)
  20. (en) Matthew Macklin, « 10/21 NJPW Road to Power Struggle report », Pro Wrestling Insider, (consulté le 6 novembre 2016)
  21. (en) Larry Csonka, « Csonka’s NJPW Road to Power Struggle Review 10.30.16 », 411Mania, (consulté le 30 octobre 2016)
  22. (en) Bryan Rose, « NJPW Power Struggle live results: Tetsuya Naito vs. Jay Lethal », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 5 novembre 2016)
  23. (en) James Caldwell, « ROH News: New ROH tag champions, Results from Night 1 of ROH Title tournament », Pro Wrestling Torch, (consulté le 28 juillet 2013)
  24. (en) Richard Trionfo, « ROH title change », Pro Wrestling Insider, (consulté le 3 août 2013)
  25. (en) Mike Johnson, « New ROH Champion crowned: complete ROH Death Before Dishonor XI coverage from Philadelphia, PA », Pro Wrestling Insider, (consulté le 21 septembre 2013)
  26. a et b (en) « Rocky Romero », Online World of Wrestling (consulté le 4 août 2009)
  27. (en) « Rocky Romero beats Joey Ryan by submission to win DDT Pro Wrestling Ironman Heavymetalweight Title »
  28. (en) « Peter Avalon, Marty Scrull, Joey Ryan & Rocky Romero win the DDT Pro Ironman Heavymetalweight Title »
  29. (en) « Independent Wrestling Results - September 2003 », onlineworldofwrestling.com (consulté le 5 juillet 2008)
  30. (en) « PWI Ratings for Rocky Romero », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 27 septembre 2016).
  31. (en) « SoCal Uncensored Awards 2001 » [archive du ], SoCal Uncensored (consulté le 26 octobre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]