Rockin' Squat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mathias Cassel
Description de cette image, également commentée ci-après

Mathias Cassel aka Rockin' Squat

Informations générales
Surnom Rockin' Squat
Nom de naissance Mathias Crochon
Naissance (46 ans)
France
Genre musical Hip-Hop, rap, rap conscient, rap politique, Freestyle
Années actives Depuis 1985
Labels Livin'Astro www.livinastro5000.com

Rockin' Squat dit Mathias Cassel est un rappeur, producteur et réalisateur français, fondateur du groupe Assassin, et co-fondateur du festival de film franco-brésilien Planeta Ginga, né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi l'article Assassin (groupe).

Mathias Cassel (nom de scène qu'utilise toute la famille Crochon) est issu d'une famille d'artistes : son père est le comédien Jean-Pierre Cassel, son frère est l'acteur Vincent Cassel et sa demi-sœur est l'actrice Cécile Cassel, aussi connu sous le nom d'HollySiz en tant que chanteuse. Il est né le à Paris.

Durant son enfance, Mathias Cassel a grandi aux États-Unis, baignant dans la culture hip-hop où il débute le rap à l'âge de 11 ans[1]. Avant sa carrière de rappeur, il est un « taggeur » connu de la scène parisienne sous le nom de "Squat" et écrit des textes en parallèle.

Au milieu des années 1980, il fonde le groupe Assassin avec Solo. L'un des premiers groupes à avoir amené le Hip-Hop en France, avec des textes conscients, et qui délivre un message politique et social.

Au même titre que NTM ou IAM, c'est un groupe qui est considéré comme pionnier et qui a marqué l'histoire du Hip-Hop/Rap français. C'est d'ailleurs le premier groupe de rap à donner un concert à l'Olympia en 1993 et à avoir monté son propre label, indépendamment des majors.

De 1991 à 2004, les disques du groupe Assassin sont auto-produits et sortent sur le label Assassin Productions, qui est donc le premier label indépendant du rap français.[réf. souhaitée] À partir de 2005, les albums sont réédités sur un nouveau label indépendant, Livin' Astro, créé en 2004 par Rockin' Squat, et sur lequel depuis, sort ses albums solos[2]. Ils rencontrent toujours un large public, chacun d'entre-eux étant certifiés disques d'or, en indépendant et sans support médiatique.

C'est donc en 2004, plus de 15 ans après le début de sa carrière, que Rockin' Squat sort son premier projet solo en son propre nom, le EP Libre Vs Démocratie Fasciste.

En 2007, il sort son second EP, Too Hot for TV, et prépare un double album solo.

Finalement, Rockin' Squat sort en l'espace de trois ans (de 2008 à 2010), non pas un double album mais une trilogie, intitulé Confessions d'un enfant du siècle.

En 2009, il remonte sur scène avec Assassin (en compagnie de Profecy, Lyricson et DJ Duke), où il interprète ses titres solos et ceux du catalogue d'Assassin. Une tournée qui passe par l’Olympia à Paris, avec comme invités le multi-instrumentiste Cheick Tidane Seck, et le retour de son coéquipier du début d'Assassin, Solo, pour trois titres. Un CD/DVD de la prestation à l'Olympia de 2009 sort en 2010 et une nouvelle tournée est livrée la même année.

En 2012, Rockin’ Squat repart à la rencontre de son public, avec une équipe différente, il retrouve le multi-instrumentiste Cheick Tidane Seck, accompagné de musiciens africains et forme un orchestre qu'il appelle Assassin Live Band où il adapte les plus grands classiques d’Assassin et ceux de ses Confessions dans une dimension expérimentale, très musicale. Comme pour le concert de 2009, certains "live" de cette tournée acoustique sont gravés sur CD et sortent en décembre 2013.

Mathias Cassel est donc rappeur, producteur et également réalisateur. Son premier clip date de 1996, Shoota Babylone Remix. En 2012, il réalise une douzaine de clips.

En 2013, il sort une compilation qui propose un retour, d'où son titre "Retour vers le futur", sur l'ensemble de sa carrière, avec les titres emblématiques "Touche d'espoir", "Sérieux dans nos affaires" ou encore "L’Écologie : sauvons la planète". Il annonce également la préparation d'un nouvel album d'Assassin qui devrait sortir en 2015, soit 15 ans après Touche d'espoir. Il sera produit par Doctor L qui fera son grand retour et lui-même.

De 2013 à 2015, il sort une nouvelle trilogie, trois compilations intitulé Excuse My French, qui regroupe ses meilleurs featurings rap français (La dernière regroupe des artistes très différents : de L.I.M et Seth Gueko à Kickblast et Daddy Lord C en passant par le Blues-man Cisco Herzhaft).

Entre-temps, il crée le festival de film franco-brésilien Planeta Ginga Film Festival à Rio de Janeiro, au sein d'une favela. La première édition a lieu les 27 et 28 septembre 2014 à Cidade de Deus. La deuxième a eu lieu les 10 et 11 octobre 2015 au morro de São Carlos avec les participations de Mart'nália (en), Booba, Hollysiz, Babu Santana (en) entre autres.

Confessions d'un enfant du siècle[modifier | modifier le code]

Ce triple album dont la parution s'étale sur un peu plus de 24 mois (septembre 2008 à novembre 2010), sort après deux EP, Libre vs démocratie fasciste (2004) et Too hot for TV (2007) dont certains titres se retrouveront dans la trilogie. En particulier, le titre France à fric dont le clip est réalisé par Kim Chapiron.

Le 1er volume des Confessions d'un enfant du siècle sort le , ainsi que les clips d' Enfant de la balle, d' Instoppable et d' Aimer sans posséder. Dans la foulée, une tournée mondiale avec les autres membres d'Assassin s'effectue (Les Enfants Du Siècle Tour).

Le 2e volume sort le , accompagné des clips du single A luta continua réalisé par Josselin Mahot et du titre Le Pouvoir secret réalisé par Mohamed Mazouz et Slimane Aniss. Le sort le DVD live Assassin/Rockin'Squat - Olympia 2009 auquel participent DJ Duke, Profecy, Lyricson, Cheick Tidiane Seck, et Solo (membre d'Assassin pour toujours dixit Rockin'Squat sur scène lors du concert, bien qu'il poursuive une carrière à part).

Le 3e opus sort le , accompagné des clips de Triste Paris, Shoota Babylone 2, Ombre de Rue et Bon Appétit.

Style[modifier | modifier le code]

Pendant deux décennies, Rockin' Squat n'a pas montré son visage, pour privilégier la musique à l'image. Il a refusé le star système et s'est retrouvé à militer pour des causes comme Leonard Peltier, et le Comité contre l'esclavage moderne.

[Depuis quand ?], il vit la plupart du temps au Brésil où il s'est installé. L'influence du pays est visible dans cette trilogie avec les titres Vocé ainda nao ouviu nada, O Mundo é para vocé, Triste tropique, Ils ne savent plus vivre ou Black Rio où se mêlent des styles de musique brésilienne comme la bossa nova, la samba et la batucada.

Textes et controverses[modifier | modifier le code]

Il se revendique, à l'instar d'autres rappeurs (comme Chuck D ou KRS-One dont il se réclame), d'un hip-hop positif et combatif, lié à l'« émancipation des masses » par la connaissance, la réflexion, le partage et l'amour.

Il a collaboré avec des artistes comme KRS-One, Seu Jorge, Tony Allen, Supernatural, Olodum, Ol Dirty Bastard, Cheick Tidiane Seck, El-P, RZA, Agallah The Don Bishop, R.A. the Rugged Man, Immortal Technique, Ivor Lancellotti, Oxmo Puccino, Mr Catra ou encore Wise Intelligent entre autres.

Il traite souvent dans ces textes de problèmes politiques et sociaux. Ainsi, Rockin'Squat parle de divers sujets comme l'esclavage moderne[3], l'écologie[4], les prisonniers politiques[5], le droit des femmes[6], le racisme[7], le nouvel ordre mondial[8] ou encore la guerre de l'eau[9] ainsi que le « pillage de l'Afrique »[10] ou la prostitution[11]. Mais il développe aussi tout un côté philosophique et spirituel[12] où l'on retrouve dans ses écrits des notions de « nagualisme » inspirées notamment par l'œuvre de Carlos Castaneda, par exemple, dans la chanson Final Touch d'Assassin[13].

Il développe dans son album Too Hot For Tv (2007) des thèses relevant de la Théorie du complot, comme les sociétés secrètes, notamment la conspiration maçonnique[14] ou les Illuminati, l'implication de la famille Rothschild, la citation de thèses d'auteurs ésotériques. Par exemple, dans sa chanson Le Pouvoir secret (2009), il relaye la thèse du livre Symphonie en rouge majeur, traduit en 1952 par le franquiste espagnol Mauricio Karl, mais aussi celle d'un pouvoir occulte de la famille royale d'Angleterre, reprenant les thèses de l'américain Lyndon LaRouche ; il affirme que c'est la famille Rotschild "qui a financé le nazisme, qui a créé le communisme et qui gère le capitalisme" ; il parle de "police internationale des Illuminatis" à propos de l'ONU et de l'OTAN[15].

L'Affaire du Grand Journal[modifier | modifier le code]

En 2008, à l'occasion de la promotion du film Mesrine avec Vincent Cassel, Rockin' Squat fit une apparition dans l'émission le Grand Journal sur Canal+. Il interpréta France à Fric et non pas la chanson initialement prévue Enfant de la balle[16], ce qui lui valut une annulation de son passage à Taratata la semaine suivante[17].

Il y fait référence dans son titre Disque de Lumière : « On ne m’invite plus à la TV depuis que Denisot, a pris la banane du siècle, donc tous ses collabos, se sont donné le mot, en France il n'y en a qu'un, qu'on achètera pas à coup de dollars américains, je suis l'Assassin, à ne pas confondre avec le rap français, ma musique te rentre dans l'boule sans nationalité ! »

Un groupe de personnes en fait part dans une vidéo publiée sur leur site "expressions interdites", la vidéo circule sous le nom "de Balavoine à Rockin' Squat". Dans la vidéo, on peut entendre Rockin' Squat nous confier dans une interview : « Mon passage au Grand Journal m'a valu une interdiction de télévision sur les chaines hertziennes pour au moins 10 ans. Taratata qui était prévu la semaine d'après a été directement annulé, suite à mon passage à Canal+. Ce que j'ai fait au Grand Journal ne pourra pas se reproduire aussi facilement sur une chaîne hertzienne en live avant un bon bout de temps ».

Interdiction de distribution[modifier | modifier le code]

Lors du concert au Nouveau Casino à Paris, Rockin' Squat avertit son public qu'il a des problèmes avec l'industrie du disque (Universal et Warner) qui refuseraient, pour au moins dix ans, de distribuer ses prochains albums, de même que ceux du groupe Assassin, bloquant selon l'artiste l'accès à 60 % du marché ; un procès serait actuellement en cours pour traiter ce dilemme[18],[19]. Cependant aucun élément factuel ne permet de confirmer les dires du rappeur.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Assassin[modifier | modifier le code]

Albums Solo[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Assassin / Rockin' Squat "Olympia 2009"

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 1991 : "Esclave de votre société" réalisé par François Bergeron & Assassin
  • 1992 : "L'Écologie : Sauvons la Planète" réalisé par Stephen Kroniger & Assassin
  • 1995 : "L'Odyssée suit son cours" réalisé par Olivier Megaton
  • 1996 : "Shoota Babylone Remix" réalisé par Mathias Cassel
  • 1997 : "Undaground Connexion" réalisé par Tom "Decay" Kan
  • 2000 : "Touche d'espoir" réalisé par Jan Kounen
  • 2001 : "Sérieux dans Nos Affaires" réalisé par Marc-Aurel Vecchionne
  • 2004 : "Libre" réalisé par Rockin' Squat & Deck 2
  • 2007 : "France à Fric" réalisé par Kim Chapiron
  • 2008 : "Enfant de la Balle" réalisé par Josselin Mahot
  • 2009 : "A Luta Continua (Le Film)" réalisé par Josselin Mahot
  • 2009 : "A Luta Continua (Le Clip)" réalisé par Josselin Mahot
  • 2009 : "Aimer sans Posséder" réalisé par Josselin Mahot
  • 2010 : "Le Pouvoir Secret" réalisé par Mohamed « Hitekk » Mazouz & Slimane Aniss
  • 2010 : "Black Rio" réalisé par John Duke
  • 2010 : "Instoppable" réalisé par John Duke & Mathias Cassel
  • 2010 : "Triste Paris" réalisé par Julien Carlier
  • 2011 : "Shoota Babylone 2" réalisé par Mohamed « Hitekk » Mazouz
  • 2011 : "Ombre de Rue" réalisé par Mathias Cassel & Le Wise
  • 2011 : "I'm Not Hollywood" réalisé par John Duke
  • 2011 : "Disque de Lumière" réalisé par Mathias Cassel & Mohamed « Hitekk » Mazouz
  • 2011 : "Madame la Juge Remix" avec Mengä Stone
  • 2012 : "Born Ready" réalisé par Mathias Cassel & YKO
  • 2012 : "Laisse-les" réalisé par Rabú Gonzales
  • 2012 : "Bon Appétit" réalisé par Pierre Taranzano & Cyril Romano
  • 2013 : "Le Temps & L'Instant" réalisé par Rabú Gonzales
  • 2013 : "Intestable" réalisé par John Duke & Mathias Cassel
  • 2014 : "Les Mc's Sont Des Robots" avec Kickblast

Featurings[modifier | modifier le code]

  • 1991 : « Freestyle » avec NTM
  • 1996 : « Undaground Connexion » avec Supernatural
  • 1996 : « Bienvenue dans le traquenard » avec Prodige Namor / Kabal
  • 1996 : « Don't break me down » avec Sens Unik
  • 1996 : « Mort de peine » avec Kabal
  • 1997 : « La tête haute » avec D. Abuz System
  • 1997 : « Mic smokin' » avec Starflam / ménage à 3 / Kabal / CNN
  • 1997 : « Pas de compte a rendre » avec Les disciples / Air 1
  • 1998 : « Appel d'air » avec Pyroman et Neda
  • 1998 : « Dangereuses liaisons » avec Doc Gyneco / Calbo (Arsenik)
  • 1998 : « Le cercle des poètes enragés » avec Kabal
  • 1998 : « Mission » avec Prodige Namor
  • 1998 : « Nouvelle expérience » avec Aktivist / Jallal
  • 1998 : « Par temps de pénurie » avec Radicalkicker / Pyroman et Neda / Profecy / Starflam
  • 1998 : « Prisonnier de L'étau » avec Pyroman & Neda
  • 1998 : « Propos sur le pouvoir » avec NAP / Radicalkicker
  • 1999 : « Assaut lyrical » avec Def Bond / Mr.R / Faf larage
  • 1999 : « Dernier round » avec La Caution / Pyroman
  • 1999 : « Jet lag » avec Widow P / Pyroman
  • 1999 : « Déception » avec Boss Phobie
  • 1999 : « Micro organic » avec Tema
  • 2000 : « Sombre poésie » avec Profecy
  • 2000 : « Traitres et vampires » avec Profecy
  • 2001 : « Tu veux savoir » avec Mr R, Rocca / Profecy / Ritmo / Regz / Etyr-tu / Acid / Agent X
  • 2002 : « Exército de um homem só » avec Z'Africa Brasil
  • 2002 : « L'art de la guerre» avec Da Hypnotik
  • 2002 : « Origens » avec Z'Africa Brasil / Pyroman / Taïro
  • 2003 : « Kick ta merde 2 » avec Profecy
  • 2004 : « Drop the bomb » avec EL-P
  • 2004 : « La vérité de nos actes » avec Rost
  • 2004 : « Underground fighting » avec Da Hypnotik
  • 2005 : « Bavure » avec Samat
  • 2005 : « Grand passage » avec DJ Phantom / Taïro
  • 2005 : « L'underground déprime » avec Larsen
  • 2005 : « La colère des justes » avec Marshall DJ
  • 2005 : « 1 260 jours » avec Alibi Montana
  • 2005 : « Our philosophy » avec KRS One / Monsieur R
  • 2005 : « Paix » avec Aktivist / Dee Nasty
  • 2005 : « Touche d'espoir » avec K.Ommando Toxik / Moussa / Stereoneg
  • 2006 : « Verdade E traumatismo » avec Pyroman / Z'Africa Brasil
  • 2006 : « Planeta Terra e meu pais » avec Pyroman / Z'Africa Brasil
  • 2006 : « Vai Doe » avec Z'Africa Brasil
  • 2007 : « Days are longer » avec Akhenaton
  • 2007 : « On raconte » avec Ali Drey
  • 2007 : « Planeta terra E meu pais » avec Z'Africa Brasil / Pyroman
  • 2007 : « Vai doe » avec Z'Africa Brasil
  • 2008 : « Too hot for TV, burn version » avec Profecy
  • 2009 : « Construire pour gagner » avec Profecy
  • 2010 : « Cours » avec Cortège
  • 2010 : « Made in Brasil » avec Suppa Fla
  • 2010 : « Conexão Brasil França » avec Mr Catra & Sagrada Familia
  • 2010 : « Ilé » avec Fafa Ruffino
  • 2011 : « Flashback Periguso Remix » avec Grodash / Youssoupha / Elegant[réf. nécessaire]
  • 2011 : « Mó Blindão » avec Mr Catra & Sagrada Familia[réf. nécessaire]
  • 2011 : « Madame la Juge Remix » avec Mengä Stone[réf. nécessaire]
  • 2011 : « Rockin' with the best (International Remix) » avec Wildelux, Jay Poww, Bo Nasty, Just-Ice, Derek Strong & Mc Bee[réf. nécessaire]
  • 2011 : « La Ruée Vers l'Or » avec Daddy Lord C[réf. nécessaire]
  • 2012 : « L'Oeil de Lynx » avec La Bass-Kour
  • 2012 : « Ghetto Soldjah » avec Mystik
  • 2013 : « Etre & Avoir » avec Grödash
  • 2013 : « Cache, Cache » avec Alibi Montana & LIM
  • 2013 : « Doggy Fresh » avec Kamel Box
  • 2013 : « 40 Acres » avec Ayenalem & Maïga
  • 2014 : « Le bruit du silence » avec L'Uzine  
  • 2014 : « Bentonia Mississippi avec Cisco Herzhaft  
  • 2014 : « L'iliade (Remix) » avec Prince Fellaga / Agallah  
  • 2014 : « Les Mc's Sont Des Robots » avec Kickblast  
  • 2014 : « E=MC2 » avec Mac Tyer & Seth Gueko  
  • 2014 : « Parte do meu Show » avec Don Capuccino  
  • 2015 : "Abus" avec Toxic 974  
  • 2015 : "Kingdom of Ashes" avec Patko  
  • 2015 : "La vérité dérange" avec Davodka  
  • 2015 : "Point de Suture" avec Hexaler & Scylla  
  • 2015 : "A Côté de la plaque" feat Fik's Niavo  

Inédits[modifier | modifier le code]

  • 2003 : « Témoin de mon temps » sur Liberté d'expression 2
  • 2003 : « Libre » sur Interdit en radio
  • 2003 : « Hip Hop Comic » (Inédit sur internet)
  • 2005 : « En direct de Paris » sur Qu'est-ce qu'ils attendent de nous ?
  • 2007 : « Crack Game » sur Niroshima 3
  • 2008 : « Les Gangsters ne vivent pas longtemps » sur BO Mesrine
  • 2010 : « Salut » (Inédit sur internet)
  • 2011 : « Laisse-les » (Inédit sur internet)
  • 2011 : « Même Seul » (Inédit sur internet)
  • 2011 : « Loin de leur Monde » (Inédit sur internet)
  • 2011 : « Disque de Lumière » (Inédit)
  • 2011 : « Ne me dis pas que tu l'aimes » (Inédit sur internet)
  • 2012 : « Vécu » (Inédit sur internet)
  • 2013 : « Teste pas l'Authentique » sur Magic album, (hommage à DJ Mehdi)
  • 2013 : « Intestable » (Inédit sur internet)

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Déclaration en concert, enregistrée sur l'album À l'Olympia 2009, 2010.
  2. Livin' Astro.
  3. Esclave 2000
  4. Sauvons la planète
  5. Écrire contre l'oubli
  6. L'objet, L'entrave à nos jouissances
  7. Peur d'une race
  8. Démocratie fasciste 1,2,3 (en duo avec Médine) et 4 (en duo avec Immortal Technique), Le pouvoir secret
  9. La lutte du siècle
  10. France à fric
  11. Ombre de rue
  12. 500 ans, Une façon de vivre, Éternel apprenti
  13. Il y fait notamment référence dans son titre « Politiquement incorrect » : « En Anthropologie je suis Castaneda/Mes histoires sont tellement folles que personne n'y croit »
  14. Illuminazi 666
  15. https://www.youtube.com/watch?v=f1sL2H2J7cs
  16. « Rapdical », Libération,‎
  17. Entretient avec Rockin Squat
  18. Pit Timal, « Interview Rockin Squat (Assassin) », sur Inter-Peura - L'oeil du Rap au Québec,‎ (consulté le 24 juin 2015)
  19. Déclaration de Rockin' Squat, 25 avril 2015, Nouveau Casino de Paris visionner en ligne.