Rocket Man

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rocket Man (homonymie).
Rocket Man

Single de Elton John
extrait de l'album Honky Château
Face B Suzie (Dramas)
Sortie 17 avril 1972
Enregistré janvier 1972
Château d'Hérouville
Durée 4:41
Genre pop
Auteur Bernie Taupin
Compositeur Elton John
Producteur Gus Dudgeon
Label MCA / DJM

Singles de Elton John

Rocket Man, sous-titrée (I Think It's Gonna Be a Long, Long Time), est une chanson d'Elton John parue en single en 1972, puis sur son cinquième album, Honky Château, sorti la même année. Elle rencontre un grand succès, se classant 2e au Royaume-Uni et 6e aux États-Unis.

Les paroles, écrites par Bernie Taupin, décrivent les sentiments d'un astronaute qui part en mission dans l'espace, loin de sa famille. Elles s'inspirent d'une nouvelle de Ray Bradbury, L'Homme de l'espace (The Rocket Man), présente dans le recueil L'Homme illustré (1951). La même nouvelle a également inspiré une chanson au groupe de folk psychédélique américain Pearls Before Swine, également intitulée Rocket Man et parue deux ans avant celle d'Elton John sur l'album The Use of Ashes.

Une double lecture des paroles permet d'y voir un homme sous l'empire de la drogue. Le premier couplet fait en effet référence au cerf-volant, idiome populaire depuis les années 1960 pour désigner l'utilisation de marijuana et autres drogues[1] ("And I'm gonna be high as a kite by then" - "Et alors je vais planer comme un cerf-volant").

Cette lecture métaphorique n'est pas impertinente au vu de l'utilisation fréquente et médiatisée de drogues par le chanteur dans les années 1970[2].

Rocket Man figure à la 245e position du classement des 500 plus grandes chansons de tous les temps[3].

La chanson a donné son nom au film biographique sur Elton John sorti en 2019.

Reprises[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • La chanson est présente durant la scène finale du finale de la deuxième saison de la série The Blacklist, notamment quand Reddington vient chercher Liz pour l'aider à s'enfuir.
  • La chanson est présente dans le film de 2017 Battle of the Sexes.
  • La chanson est aussi présente dans la série Californication, elle est joué lors des moments les plus émouvants de la série, quand le héros se sent affreusement seul.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James McClure Mar 25 et 2016, « Is Elton John's 'Rocket Man' A Marijuana Metaphor? », sur Civilized, (consulté le 5 juin 2019)
  2. « Elton John : "J'étais le plus grand drogué" », sur www.jeanmarcmorandini.com (consulté le 5 juin 2019)
  3. « 500 Greatest Songs of All Time: 245. Elton John, 'Rocket Man' », Rolling Stone (consulté le 9 août 2012)