Rock croate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rock croate
Origines stylistiques Rock, rock 'n' roll
Origines culturelles Fin des années 1950 ; Croatie
Instruments typiques Voix, batterie, guitare électrique, basse

Le rock croate désigne le rock interprété par des groupes et artistes croates.

Histoire[modifier | modifier le code]

La scène rock croate, inexistante il y a encore quelques années, connaît un développement semblable à celui des autres pays de l'ex-bloc soviétique, notamment en Ukraine et en Russie[1].

Souvent identifiée aux mouvements contestataires, il lui arrive d'être en conflit ouvert avec le gouvernement conservateur. Afin d'interdire un concert de Marilyn Manson le 22 août 2004 à Pula, le gouvernement a avancé le fait que le chanteur risquait d'« offenser les sentiments religieux » de son public. Ce concert fut finalement autorisé après la parution d'une série d'articles très critiques sur la censure dans le pays; officiellement, l'autorisation n'était valide qu'à la condition que durant le concert, l'artiste n'offense pas son public.

Groupes et artistes[modifier | modifier le code]

Les groupes et artistes notables incluent Žan i mazguni, Abergaz, Afion, Alergija, Analena, ApsoLud, Asylum Bedlam, Đubrivo, Beastial Aggression, Belfast Food, Bilk, Bolesno Grinje, Bugarska skupština, Chang Ffos, Cherkezi United,; Darko Rundek et Cargo Orkestar, Debeli Precjednik, Declaration, DeLyricum, et Desinence Mortification.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Groupes de : Croatie », sur rock-balkans.com (consulté le 1er septembre 2018).