Rock belge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (septembre 2015).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Groupes belges des années 1950 : Les artistes pionniers : Rocking Harry, (1956) , Shorty Lee Smith and the Wildcats (1957),  Burt Blanca et les King Creoles (1959) , The Jokers (Cecilia Rock) 1959

Groupes belges des années 1960 à 1965 : Big Brown (My Testament), Buddy and the Shamrocks (What Kinda Man), les Blue Notes, les Babs et Babettes (Sanglots, les Brummel’s,Blue Rock, Les Bonanzas , les Cyclops,  les Chapman, les Cousins ( Kili Watch, Kana Kapila, Parasol, Dang Dang), Les Croque-Morts (Suzy Twist, Jenny Dans Le Miroir),  Clark Richard et les  Tropical Stars (Queen Of Love, Hot Rock Beat), les Dollars, les Jay Five, les Ducs,  les  Enfants terribles, les Eagles, les Frangins (B.B.Twist), les Fellows, les Godasses vertes (La Salade), les King Bees, les Kili-Jacks (Jon Johnson), Kirk Viking et ses Vikings (Kirk’s Twist), les Mystérieux, les Maudits, les Night Rockers (I Just Wanna Get You), les Ombres (Bye Bye Johnny, On The Beach, That’s My Baby, Teen Age Letter, The Angry Age), les Partisans, les Revenants, les Seabirds (Protest Song, Martina, In Your Heart), les Saphirs (Jiwaros), les Sparks, les Samo Reds (Under My Sweet Plaid), les Spiders (C’est Toi Que J’attends)., , "The Pebbles" (Seven Horses In The Sky,), Vacation

Groupes belges des années 1966 à 1969 : Brumaire, Crash, Carriage Company, Doctor Down Trip, Jess and James (Move, ,Kleptomania, Klan, Lagger Blues Machine, Mec Op Singers, Recréation, Samoreds, Sweet Feeling, Shakes, Shake Spears (Shake it over, 1965 - groupe anglais établi en Belgique jusque 1969), ,Sylvester's Team, Tomahawk Blues Band, Waterloo, Wallace Collection.(Daydream),

Groupes belges des années 1970: Arkham, Ablaze, Bismarck, Burning Plague, Dream express, Freckle Face, Hiroshima, Jenghiz Khan, Klepto, Lagger Blues Machine, Moby Dick, Machiavel, Laurelie, Nessie, Pazop, Tenderfoot Kids, Salix Alba, Shampoo, Two Man Sound, Tush.

À la fin de la décennie, The Kids, Raxola, Hubble Bubble et les Kreuners seront les plus marquants parmi les centaines de groupes, à l'existence généralement éphémère, qui se réclameront de la mouvance punk.

Groupes belges des années 1980 : Au début des années 1980, alors que TC Matic mené par Arno domine la scène belge sans vraiment parvenir à décoller à l'étranger, un renouveau s'amorce et ce sont plusieurs groupes électroniques, précédés par Telex (épisodiquement actif depuis 1978) qui placent enfin pour la première fois la Belgique sur la scène internationale avec The Neon Judgement, The Klinik et surtout Front 242; ces derniers, pionniers d'une musique électro-agressive et dansante, détiennent sans doute pour longtemps encore le record de notoriété (couverture du Melody Maker, la Bible rock anglaise, en 1988) et du nombre de concerts donnés à l'étranger par un groupe belge, avec plus de 300 concerts rien qu'aux USA. Parallèlement, Technotronic et Vaya con Dios signent des hits internationaux, Arno poursuit sa carrière en solo après la dissolution de TC Matic et Pierre Rapsat incarne quasiment à lui seul le rock wallon.

Groupes belges des années 1990 : Les années 1990 voient émerger un autre groupe majeur avec dEUS et son charismatique meneur Tom Barman, qui jouissent d'une reconnaissance internationale considérable et marquent la scène belge de leur empreinte avec par exemple Dead Man Ray et Zita Swoon. K's Choice, Hooverphonic, The Lords of Acid, Praga Khan et Ozark Henry complètent la palette avec des sorties régulières hors des frontières du royaume. Burns fait aussi partie de ceux-là avec leur chanteuse Patty Burns et leur Hard FM on les retrouve en Russie, Pologne, Autriche, France, Hollande,...La musique électronique poursuit également son chemin, quoique moins médiatisée, avec des artistes comme Suicide Commando et Dive.

Les années 2000 marquent l'arrivée d'une nouvelle scène belge décomplexée (principalement francophone) initiée par Venus, et ensuite par Girls in Hawaii, Ghinzu, The Tellers, Hollywood Porn Stars et Sharko, dont l'impact international reste cependant plus limité que celui de leurs prédécesseurs, dont beaucoup sont encore actifs : ce sont les désormais vétérans Arno, Hooverphonic, dEUS, et Front 242 qui font salle comble tant en Belgique qu'à l'étranger.

Groupes et artistes belges[modifier | modifier le code]

Radios belges à tendance rock[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]