Rock Lee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lee.
Rock Lee
ロック・リー
Personnage de fiction apparaissant dans
Naruto

Âge Partie I : 13-14 ans
Partie II : 17 ans
Anniversaire 27 novembre
Groupe sanguin A
Signe astrologique Sagittaire
Yeux noir
Cheveux noir
Taille Partie I : 162,1 cm
Partie II : 172 cm
Masse Partie I : 47,5 kg
Partie II : 54,7 kg
Rang chūnin
Village d’origine Konoha

Seiyu Yoichi Masukawa
doubleur(s) Jean-Pierre Denuit
Première apparition Manga : Chapitre 36
Animé : Épisode 21

Rock Lee (ロック・リー, Rokku Rī?)[note 1] est un personnage du manga Naruto, ainsi que le personnage principal du spin-off Rock Lee : Les Péripéties d'un ninja en herbe (ロック・リー・の青春フルパワー忍伝?, litt. La légende ninja de la toute-puissance de la jeunesse de Rock Lee) dessiné par Kenji Taira.

C'est un ninja de Konoha, de l'équipe de Maito Gai, avec Tenten et Neji Hyûga, son rival qu'il cherche à tout prix à surpasser en lui prouvant que les efforts sont toujours récompensés même face aux dons ninjas héréditaires.

Le personnage de Rock Lee, tout comme son nom, est inspiré de Bruce Lee.

Création et conception[modifier | modifier le code]

Dans une interview du Weekly Shōnen Jump, Masashi Kishimoto déclare que Lee est le personnage qu’il a le plus de plaisir à dessiner[1]. Lorsqu’il en était à la phase de conception du personnage, il pensait lui faire utiliser un certain nombre d’armes, comme un nunchaku ; cependant, du fait des contraintes de temps lors de la création de la série, il a abandonné l’idée[2]. Selon l’auteur, Lee a été créé à la base pour symboliser la faiblesse humaine.

Profil[modifier | modifier le code]

Apparence[modifier | modifier le code]

Lee a adopté le style vestimentaire et capillaire de son sensei Gaï Maito ; il a la même coupe de cheveux au bol et il porte la même tenue verte. Ses sourcils sont également sur-développés comparé aux autres personnages du manga, ce qui fait que Naruto l'appelle souvent « Gros Sourcils » (ゲジマユ, Gejimayu?). Il a cependant un visage assez différent de Gaï, avec des yeux parfaitement circulaires, un nez nettement plus petit, une mâchoire plus pointue et un menton moins proéminent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Enfance[modifier | modifier le code]

Le rêve du jeune Lee est de devenir un ninja ; il ne parvient cependant pas à malaxer son chakra pour utiliser ne serait-ce que les techniques de base. Face aux moqueries de ses camarades, et aux critiques de ses professeurs, Rock Lee se sent profondément rejeté, et en souffre.

Alors qu'il s'entraîne vainement au ninjutsu et se décourage, Gaï Maito, un jōnin de Konoha spécialiste du taijutsu (combat au corps à corps), lui explique que l'entraînement est la clé de la réussite, et l'encourage à poursuivre ses efforts. Le taijutsu utilisant le chakra sans le malaxer, il s’adapte parfaitement au cas de Lee. Gaï va très vite apprécier ce ninja travailleur, déterminé et enthousiaste. La voie du taijutsu va permettre à Lee de réussir l'examen de l'académie sans malaxer son chakra, cas unique.

Une fois genin, Lee devient le disciple de Gaï Maito, aux côtés de Neji Hyuga et Tenten. Désormais, son nindo (sa voie de ninja) est de montrer à tous que même sans utiliser le ninjutsu ou le genjutsu, il deviendra un grand ninja. « Cela représente tout à mes yeux » dit-il à son sensei. Face aux moqueries des autres, qui estiment qu'il restera éternellement un ninja inférieur (à commencer par son camarade Neji), Gaï Maito va croire en lui et l'encourager en lui affirmant que seule la volonté compte, et qu'avec beaucoup d'entrainement, il deviendra un grand ninja.

Parce que son nindo est de faire de Rock Lee un grand ninja, Gaï Maito apprend à Rock Lee toutes ses techniques. Finalement, Rock Lee se révèle très doué en taijutsu, et apprend les techniques de Gaï avec plus de facilité que prévu. Pour augmenter sa rapidité, essentielle en taijutsu, Gai fait porter des poids extrêmement lourds à son élève. Mais surtout, il va lui apprendre l'art du kinjutsu de corps à corps. C'est-à-dire des techniques interdites, dangereuses pour le corps, mais d'une efficacité redoutable. La première d'entre elles est la technique du lotus. La seconde est la technique d'ouverture des portes. Bien qu'il enseigne ce kinjutsu à ses trois élèves, seul Lee parvient à les maîtriser.

En apprenant que Lee peut ouvrir les cinq premières portes, Kakashi considère que le jeune homme ne doit pas son niveau à son seul travail intensif, mais qu’il est aussi un génie[3].

Finalement, le triomphe de sa volonté et de son entraînement lui apporte le respect de Neji, même si Lee le considère toujours comme supérieur à lui (il le présente comme le genin le plus fort du village). Cela se vérifie quand Rock Lee affronte les trois ninjas du Son, et que Neji se demande « comment ces minables ont pu vaincre Lee ? ». Par ailleurs, lors de sa première apparition dans le manga, Rock Lee défie Sasuke Uchiwa et le domine en duel. Désormais, il n'est plus le raté qui ne maîtrise ni le ninjutsu, ni le genjutsu, mais un solide combattant de taijutsu.

Examen chûnin[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de l'examen chûnin, le destin place Rock Lee sur le chemin du plus dangereux et le plus redouté des candidats : Gaara du village de Suna. Comme Naruto, ce ninja est possédé par un démon : Shukaku, qui lui permet de maîtriser le sable. C'est dans ce même combat que Rock Lee va dévoiler pour la première fois sa puissance. Le combat commence par une offensive, mais toutes ses attaques sont parées par l'armure de sable de Gaara. Avec l'autorisation de son sensei, Lee retire ses poids lourds, et dévoile sa vitesse ahurissante. Lee utilise le Lotus recto, mais se rend compte que l'attaque a été portée vers un clone de sable. Lee a subi de lourds dommages, lors de l'utilisation du Lotus, et Gaara reprend l'avantage. Tout semble perdu, mais Lee en dévoile encore plus : il ouvre les cinq portes célestes et obtient une puissance incroyable, dominant complètement Gaara, et sort sa dernière carte, la face cachée du Lotus. Gaara est dans un sale état, incapable de bouger, mais il réussit à lui broyer le bras et la jambe dans le sable, le tuant presque (Gaï intervient en dissolvant la vague de sable), et à gagner le combat. Les dommages sont irréversibles, Lee devra abandonner la voie du ninja. Mais l'intervention de Tsunade lui donne une chance : une opération, qui a 50 % de chances de réussite. Si elle échoue, c'est la mort assurée.

Cette nouvelle brise Lee. Démotivé, il se laisse aller, renonce même à aller à ses cours de rééducation. N'ayant plus goût à rien, il commence à sombrer dans la dépression quand Gaï Maito va, encore une fois, lui donner la force de continuer. Son maître lui demande en effet de faire l'opération, et lui annonce que si celle-ci rate, alors il mourra avec lui. La détermination de Gaï va pousser Lee à accepter l'opération, qui réussira.

Le retour de Rock Lee[modifier | modifier le code]

La convalescence est longue et difficile. S'aidant d'une béquille pour marcher, prenant des médicaments régulièrement, Lee continue néanmoins de s'entraîner, et part même défier Kimimaro, le plus puissant ninja d'Orochimaru avec ses blessures. S'il lui pose des problèmes, Kimimaro prend rapidement le dessus, et s'apprête même à le tuer. À cause d'un manque de concentration, Lee prend la bouteille de saké de Tsunade à la place de ses médicaments. Maintenant que Lee est saoul, il réussit à tenir tête face à Kimimaro en utilisant le style de combat de l'homme ivre, qu'il maîtrise naturellement selon Gaï. Lee essaie le lotus mais est bloqué par Kimimaro qui est sous l'influence de la marque maudite (niveau 1). C'est finalement Gaara, son ancien bourreau, qui le sauvera d'une mort certaine et se battra à sa place. Dans les épisodes hors-série, Lee a retrouvé sa rapidité et sa force.

Quatrième grande guerre ninja[modifier | modifier le code]

Rock Lee participe à la 4e grande guerre ninja déclarée par Tobi au conseil des cinq kage. Il fait partie de la division des combattants à proche et moyenne distance dirigée par Kakashi en compagnie de son maître Gaï et de Sakura. Son équipe se retrouve confrontée à Zabuza et Haku, ainsi qu’aux six autres épéistes légendaires de Kiri, invoqués par la technique de la «Réincarnation des âmes» de Kabuto.

Plus tard, Lee rejoint, avec le reste de l’Alliance ninja, l’ultime combat face à Obito et Madara contrôlant Jûbi. Il est très affecté par la mort de Neji, dont il se considère le « seul rival », et qu’il ne pourra finalement jamais surpasser. Avec Shikamaru, Ino, Chôji, Saï, Tenten, Kiba, Shino et Hinata, il manipule un des neuf « Orbes tourbillonnants » destinés à frapper Obito, devenu l’hôte de Jûbi.

Lorsque Madara déclenche les « Arcanes lunaires Infinis », il est pris dans une illusion où il a vaincu Neji et Naruto et où Sakura est amoureuse de lui. Lorsque Naruto et Sasuke arrêtent la technique, après leur dernier combat, il apparaît aux côtés de ses camarades à l'enterrement de Neji.

The Last et épilogue[modifier | modifier le code]

Dans le film Naruto Shippuden: The Last, Rock Lee apparaît peu ; il participe à la protection de Konoha sur laquelle des astéroïdes issus de la Lune s’abattent.

Une quinzaine d’années après la fin de la guerre, il apparaît en train de s’entraîner avec son élève, un jeune homme ayant adopté son style capillaire et vestimentaire.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Son modèle, Gaï Maito[modifier | modifier le code]

Parce qu'il est le seul à croire en lui, parce qu'il est peut-être le plus grand expert en taijutsu, seule voie qui s'offre à Lee, Gaï Maito va devenir le modèle du jeune homme. Lee va tout faire pour lui ressembler. Ayant naturellement des sourcils disproportionnés (accentués par des yeux parfaitement ronds), comme son maître (ce qui lui vaut le surnom de « gros sourcils » par Naruto), Lee adoptera comme son maître la même coupe au bol, la même combinaison moulante verte, mais plus que tout, il va tout faire pour lui ressembler mentalement. Comme Gaï est un travailleur acharné, Rock Lee va s'entraîner de toutes ses forces bien plus dur que tous ses camarades.

Chaque jour, du matin au soir, jusqu'à ce que son corps n'en puisse plus, Lee s'entraîne de toutes ses forces pour montrer à tous qu'en travaillant dur, même un garçon sans talent peut dépasser un génie. Le génie qu'il veut dépasser, en particulier, est le surdoué qui osa se moquer de lui quand il exposa ses rêves : Neji Hyûga.

De Gaï Maito, il adoptera aussi le système de l'auto-objectif, qui consiste à se donner un objectif encore plus ambitieux en cas d'échec du premier objectif fixé. Face à tant de détermination, Gaï décide de vouer sa vie à l'entraînement de son élève, avec pour objectif ultime qu'il devienne un grand ninja. Dès lors entre eux deux vont se créer des liens sacrés, proches de celui d'un père et de son fils.

Un amoureux transi[modifier | modifier le code]

Lors de la première phase de l'examen chūnin, Lee a le coup de foudre pour Sakura la première fois qu'il la rencontre, et n'aura ensuite de cesse de vouloir l'impressionner par sa volonté et ses combats, lui promettant même de la protéger jusqu'à la fin de ses jours[4] (ce qu'il fera au péril de sa vie).

Même si elle le trouve ridicule d'apparence, voire grotesque lors de leur première rencontre, Sakura finit par éprouver une réelle affection (amicale) pour lui après son intervention lors de l'attaque des genin d'Oto, qu'il combat courageusement à un contre trois, pouvant enfin faire usage de son Lotus, qu'il avait promis à son maître de n'utiliser que pour protéger ceux qui lui sont chers.

Elle l'encourage de tout cœur lors de son combat contre Gaara, et va lui porter des fleurs et lui rendre visite plusieurs fois à l'hôpital de Konoha lors de sa période de rééducation.

Capacités[modifier | modifier le code]

Lee, n'a aucune prédisposition pour le ninjutsu ni même pour le genjutsu, et ses connaissances ne sont pas très grandes. Pourtant même s'il a, au départ, de gros handicaps pour devenir ninja, il saura développer au maximum ses autres capacités pour parvenir à se hisser au niveau des génies des arts ninjas. Extrêmement doué au taijutsu, il dispose aussi d'une grande vitesse, d'une grande endurance et une grande force physique. Toutes ses qualités acquises au fil de ses entraînements lui ont permis de devenir un ninja redoutable en combat rapproché.

Incapacité à pratiquer le ninjutsu[modifier | modifier le code]

Depuis qu'il est un étudiant de l'Académie Ninja, Rock Lee, comparativement aux autres aspirants, n'a jamais réussi à malaxer son chakra, malgré ses efforts et son acharnement. Ceci l'empêche notamment de maîtriser la moindre technique de ninjutsu. Selon Orochimaru, la valeur d'un ninja se mesure à la qualité de sa maîtrise du ninjutsu, vu que le terme « ninja » est le qualificatif de celui « qui pratique le ninjustsu »[5], ce point de vue est aussi partagé par Neji Hyûga, qui déclare à Lee : « Dès lors que tu ne pratiques pas le ninjutsu, ou le genjutsu tu n'es pas un ninja. Par définition. »[6]. Il semblerait donc que les génies aient une assez faible estime des personnes ne pouvant utiliser le ninjutsu, mais se considérant tout de même comme étant des ninjas. Lee est tout aussi incapable d'utiliser le genjutsu (technique qui repose sur l'illusion).

Maîtrise du taijutsu[modifier | modifier le code]

Rock Lee, comme Gaï Maito, pratique le gōken. Ce style de combat est pratiqué dans ses bases par à peu près tous les ninja, mais rares sont ceux qui le maîtrisent à la perfection.

Le gōken consiste à causer des dommages physiques à l'adversaire. On parle souvent de « poing dur », qui à l'inverse du « poing souple » (jūken) des Hyûga (visant à endommager les organes internes), vise à briser le corps de l'adversaire et principalement les os.

Les huit portes célestes[modifier | modifier le code]

La circulation du chakra dans le corps humain est régulée par huit « portes » disposées au niveau du cerveau (les deux premières portes), du cœur (la dernière porte), et le long de la colonne vertébrale

Gaï Maito a appris à Rock Lee à « ouvrir » certaines de ces portes, libérant totalement le flux du chakra, ce qui permet de dépasser les limites de son propre corps. L'ouverture de ces portes est à double tranchant ; le corps de l'utilisateur subit un après coup de fatigue et d'usure qui le laisse exténué. De plus, si l'ouverture de ces portes n'est pas pleinement maîtrisée, il y a un grand risque pour la vie de l'utilisateur. L'ouverture de ces portes peut libérer des dizaines de fois plus de puissance qu'à la normale, tout en détruisant le corps[3].

Cette technique a été inventée par le père de Gaï, qui tout en restant genin, a passé vingt ans à la développer[7].

Rock Lee ouvre la première porte pour effectuer le « Lotus recto » ; il en ouvre quatre supplémentaires pour effectuer le « Lotus verso ». La seconde porte permet une régénération très rapide et annule la fatigue causée par l'ouverture de la première porte et l'utilisation du « Lotus Recto ». L'ouverture de la 3e permet d’entrer dans le mode du « Lotus verso » ; Lee devient rouge, et les veines de son visage sont apparentes. Il en ouvre ensuite deux autres pour une efficacité maximale ; à partir de la 4e porte, son énergie physique fait voler des morceaux du sol autour de lui ; à l'ouverture de la 5e porte, il atteint une telle vitesse qu'il est impossible de le suivre à l’œil nu ; c'est à ce moment que les muscles de ses poignets rompent. Le mouvement paraît au-delà des capacités humaines à Gaara[8].

La technique de l'ouverture s'appelle l'« Ouverture des huit portes célestes » (八問遁甲, Hachimon Tonkou?). Si l'utilisateur ouvre la dernière porte, la porte de la « mort », il surpasse le niveau d'un Hokage durant quelques minutes, mais meurt après coup. Cet état est appelé l'« état des huit portes célestes »[3].

Circulation porte de chakra naruto.svg


  1. Porte initiale (開門, Kai Mon?)
  2. Porte de la guérison (休門, Kyū Mon?)
  3. Porte de la vie (生門, Sei Mon?)
  4. Porte de la blessure (傷門, Shō Mon?)
  5. Porte de la rétention (杜門, To Mon?)
  6. Porte de la contemplation (景門, Kei Mon?)
  7. Porte de l'extase (驚門, Kyō Mon?)
  8. Porte de la mort (死門, Shi Mon?)
Le suiken, la technique de l’homme ivre[modifier | modifier le code]

Lee est naturellement extrêmement sensible à l'alcool : une simple goutte suffit à le rendre excessivement violent ; il esquive alors les attaques de l'adversaire par réflexe (et y parvient même en dormant).

Évolution[modifier | modifier le code]

Apparition dans les autres médias[modifier | modifier le code]

Spin-off[modifier | modifier le code]

Logo du spin-off Rock Lee no seishun full-power ninden

Rock Lee est l'objet d'un spin-off intitulé Rock Lee : Les Péripéties d'un ninja en herbe (ロック・リー・の青春フルパワー忍伝?, lit. La légende ninja de la toute-puissance de la jeunesse de Rock Lee) dessiné par Kenji Taira paru pour la première fois en décembre 2010. Utilisant un graphisme SD, il met en scène des récits comiques autour de Rock Lee et de son « idiotie volontariste ».

Réception[modifier | modifier le code]

Techniques[modifier | modifier le code]

Les techniques ci-dessous sont toutes tirées du manga et utilisées officiellement par Lee.

  • La tornade de Konoha (木ノ葉旋風, Konoha senpū?)[9]
    La tornade de Konoha. Lee effectue un puissant coup de pied sauté latéral. Il peut briser une garde.
  • La grande tornade de Konoha (木ノ葉大旋風, Konoha dai senpū?)
    La tornade de Konoha suivie d'un balayage pour atteindre l'adversaire s'il a évité le premier coup de pied.
  • La bourrasque de Konoha (木ノ葉烈風, Konoha reppū?)[9]
    Lee effectue un coup de pied au sol à 360° degrés, Toute personne étant dans la zone d'action trébuche.
  • La rafale de Konoha (木ノ葉昇風, Konoha shoufū?)
    Lee donne un violent coup de pied dans la main de l'ennemi pour lui faire lâcher son arme ou simplement lui briser la main.
  • L'ombre de la feuille morte (影舞葉, Kage buyō?)[9]
    L'ombre de la feuille morte est une technique de taijutsu secrète de Konoha. Lee donne un violent coup de pied dans le menton de l'ennemi et plane en dessous de lui. Se combine avec Omote Renge ou Ura Renge.
    NB : Le Buyō est un art traditionnel de la danse et du mime au Japon.
  • La fleur de lotus Recto (表蓮華, Omote renge?)[10]
    Cette technique nécessite l'ouverture de la première porte céleste ; elle est donc considérée comme une technique interdite. Lee effectue le Kage Buyō, s'enroule avec l'ennemi dans des bandages et se retourne pour percuter violemment le sol. Juste avant l'impact, Lee se sépare de l'opposant.
  • La fleur de lotus Verso (裏蓮華, Ura renge?)
    Cette technique nécessite l'ouverture des deuxième et troisième portes (Lee ouvre la quatrième et la cinquième porte pour plus d'efficacité) pour l'utiliser. Lee effectue le Kage buyō, puis, il envoie une série de puissants coups de poings à son adversaire. Puis il donne un violent coup de poing au ventre de l'adversaire, l'attache ensuite avec un bandeau, ce qui ramène l'adversaire vers lui, pour finir par porter un coup de paume et un coup de pied au torse. Cette technique affaiblit beaucoup Lee, il est tellement rapide durant la technique qu'il est invisible. Dans la plupart des cas, l'ennemi meurt sauf pendant la rencontre contre Gaara du désert. Cette technique détruit le corps de l'utilisateur si elle n'est pas maîtrisée à la perfection.
  • La technique de l’homme ivre (醉拳, pinyin : Zuì Quán ; roma-ji : Suiken?)
    Rock Lee est un utilisateur naturel du Zui Quan. Lorsqu'il boit (bien involontairement) ne serait-ce qu'une petite quantité de Sake, son taijutsu devient tellement puissant et imprévisible que même Gaï est incapable de l'arrêter seul. Il parvient à prendre un court moment (le temps de son ivresse) l'avantage sur Kimimaro après avoir confondu son médicament avec une bouteille de Sake.
  • Ouverture des huit portes célestes (八問遁甲, Hachimon Tonkou?)
    Lors des préliminaires de la 3e épreuve de l’examen chūnin, Rock Lee est capable d'ouvrir jusqu'à cinq portes afin d'utiliser la « Fleur de lotus Verso ». Lors de la 4e grand guerre ninja, il peut ouvrir jusqu’à six portes[11].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Artbooks[modifier | modifier le code]

(en) Masashi Kishimoto, The Art of Naruto: Uzumaki, VIZ Media, coll. « Art of Shonen Jump / Naruto »,‎ 25 octobre 2007, Artbook (relié) / 215x305mm, 145 p. (ISBN 978-1-4215-1407-9, présentation en ligne)

Tomes de Naruto[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Contrairement aux autres personnages, dans la version française, son nom n'a pas été inversé selon le modèle occidental (prénom avant le nom de famille).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Masashi Kishimoto, Naruto Anime Profiles, Vol. 1: Episodes 1-37, VIZ Media LLC, coll. « Naruto »,‎ 5 juillet 2006, 225 p. (ISBN 1-4215-0657-2 et 978-1-4215-0657-9)
  2. (en) 1er Artbook, p. 130
  3. a, b et c Tome 10, épisode 85
  4. Tome 4, épisode 36
  5. Tome 19, épisode 166
  6. Tome 20, épisode 179
  7. (ja) Tome 69, épisode 668
  8. Tome 10, épisode 86
  9. a, b et c Première utilisation : Tome 5, épisode 37
  10. Première utilisation : Tome 6, épisode 52
  11. (ja) Tome 70, épisode 669