Rock Goddess

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rock Goddess
Description de cette image, également commentée ci-après

De gauche à droite : Jody Turner (chant, guitare), Julie Turner (batterie), Tracey Lamb (basse)

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Heavy metal
Années actives 19771987, 19941995, 2009, depuis 2013
Labels A&M, JID, Thunderbolts
Composition du groupe
Membres Jody Turner
Julie Turner
Tracey Lamb
Anciens membres Donnica Colman
Jackie Apperley
Dee O'Malley
Kat Burbella Mika
Julia Longman
Beckie Axten
Isabella Fronzon
Aki Shibahara
Nicky Shaw

Rock Goddess est un groupe féminin de heavy metal britannique, originaire de Wandsworth, Londres, en Angleterre. Il est formé en 1977 classé dans la New Wave of British Heavy Metal. Comme Girlschool, il s'agit d'un des rares groupes de metal entièrement féminin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1977 à Wandsworth, au sud de Londres, par les sœurs Jody Turner (guitare et chant) et Julie Turner (batterie) quand elles avaient respectivement treize et neuf ans[1]. Elles recrutent une amie d'école, Tracey Lamb, à la basse et Donnica Colman aux claviers pour compléter le premier line-up. Les filles ont répété de manière intensive et, grâce à un ami, réussit à placer un titre sur une compilation underground de Londres[1]. Pendant ce temps John Turner, le père de Jody et Julie, qui tenait un magasin de musique, utilise ses connaissances pour leur trouver leurs premiers concerts. Enfin, après la production d'une démo quatre titres et une apparition au festival de Reading en 1982, le groupe obtient un contrat d'enregistrement avec A&M[1].

Elles publient leur premier album éponyme avec le producteur Vic Maile en 1983 en tant que power trio, sans Colman qui avait déjà quitté le groupe. À cette époque, il y avait des problèmes juridiques parce que Julie Turner était encore mineure et elle allait à l'école. Cela limitait le nombre de spectacles qu'elle pouvait faire[1]. Temporairement, Kat Burbella rejoint le groupe comme seconde guitariste. Tracey Lamb, mécontente de la domination[1] des sœurs Turner, quitte Rock Goddess pour former avec Burbella le groupe She, mais finit par rejoindre Girlschool en 1987. Elle est remplacée par Dee O'Malley qui joue de la basse et des claviers sur le deuxième album du groupe, Hell Hath No Fury, produit par Chris Tsangarides et sorti en 1984. Le groupe part en tournée avec Y & T et Iron Maiden au Royaume-Uni, et avec Saxon en France. O'Malley annonce sa grossesse juste avant la première tournée de Rock Goddess aux États-Unis et quitte le groupe en 1986[2]. Elle est remplacée par Julia Longman à la basse et Becky Axten aux claviers[1].

Leur contrat avec A&M venant de se terminer, l'album Young and Free qu'elles avaient enregistré en 1985 sort en 1987, mais uniquement en France. Des problèmes financiers et contractuels forcent ensuite le groupe à se dissoudre.

En 2014 Jody Turner, Julie Turner et Tracey Lamb reforment le groupe et répète en vue d'enregistrer un nouvel album (Unfinished Business).

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Rock Goddess (UK #65[3])
  • 1983 : Hell Hath No Fury (UK #84)
  • 1987 : Young and Free

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Heavy Metal Rock 'n' Roll
  • 1983 : My Angel (UK #64[3])
  • 1984 : I Didn't Know I Loved You (Till I Saw You Rock 'n' Roll) (UK #57)
  • 1986 : Love Has Passed Me By

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) Toine van Poorten, « Back To The Past (15): Rock Goddess », Metalmaidens.com,‎ (consulté le 2 janvier 2011).
  2. Chris Watts, Kerrang!, vol. 191, London, UK, Spotlight Publications Ltd., , « Band of Jo(d)y », p. 10.
  3. a et b (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums, Londres, Guinness World Records Limited, , 19e éd., poche (ISBN 978-1-904994-10-7), p. 456

Liens externes[modifier | modifier le code]