Modèle:Données/Rochetaillée (Loire)/évolution population)45° 24′ 44″ N, 4° 26′ 35″ E

Rochetaillée (Loire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rochetaillée.
Rochetaillée
Vue de Rochetaillée
Vue de Rochetaillée
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Canton Saint-Étienne-Sud-Est-1
Statut commune associée
Code commune 42190
Démographie
Population Modèle:Données/Rochetaillée (Loire)/évolution population hab. (Modèle:Données/Rochetaillée (Loire)/évolution population)
Géographie
Coordonnées Modèle:Données/Rochetaillée (Loire)/évolution population)45° 24′ 44″ nord, 4° 26′ 35″ est
Altitude Min. 775 m – Max. 1 117 m
Superficie 22,47 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Saint-Étienne
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Rochetaillée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Rochetaillée

Rochetaillée est une ancienne commune française située dans le département de la Loire en région Rhône-Alpes.

Depuis le , elle est devenue commune associée de la commune de Saint-Étienne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de Rochetaillée (point culminant de Saint-Étienne) est perché entre 775 et 1 117 mètres d'altitude, dans le massif du Pilat. Au recensement de 1999, sa population était de 957 habitants (les Rupisciciens). Rochetaillée dépend administrativement de Saint-Étienne, faisant partie de son second arrondissement depuis 1973 avec un statut de commune associée.

Le village se situe sur une ligne de partage des eaux entre deux mers avec deux rivières : le Furan (appartenant au bassin versant de la Loire) et le Janon (appartenant au bassin versant du Rhône).

Il fait partie du Parc naturel régional du Pilat.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la commune de Rochetaillée est rattachée à celle de Saint-Étienne sous le régime de la fusion-association[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château féodal
Église vue du Château
Barrage du Gouffre d'Enfer
  • Château féodal

Sa date de construction reste inconnue mais on trouve au moins sa trace dans la littérature en 1173. En effet, la permutation de 1173 entre le comte de Forez et l'Église de Lyon indique que quiconque aura le château de Rochetaillée devra hommage lige et fidélité au comte [2]. Situé sur un piton rocheux qui le rendait inaccessible au nord, le château était composé de quatre tours dont trois subsistent aujourd'hui.

  • Église

Les fonts baptismaux datent de 1545. La voûte de la nef (croisées d'ogives) est de style gothique mais les travaux effectués au XVIe siècle confèrent en partie un style Renaissance à l'édifice, notamment avec les vitraux. Le village possède aussi une chapelle Notre-Dame (XVIIIe siècle), dédiée à la sainte Vierge.

Décidé en 1858 et inauguré en 1866, le barrage de Rochetaillée, dit aussi barrage du Gouffre d'Enfer, est un barrage-poids construit par les ingénieurs Graeff, Comte et Grandchamp de Montgolfier. Ce fut l'un des premiers barrages "poids" d'Europe.
Les alentours sont un lieu idéal pour la promenade ou le cyclisme à travers sapins et parois rocheuses, avec une cascade (d'où vient le surnom du Gouffre d'Enfer) et une montée du barrage par un escalier tortueux et des passages taillés dans la roche.
Il a une capacité de 1 105 000 m3 et est utilisé comme retardateur de crue du Furan.

C’est aussi un barrage poids réalisé par les ingénieurs Lefort, Jollois et Duplay en1878.
Il a une capacité de 950 000 m3 et permet l'alimentation en eau potable de la ville.
Entre les deux barrages une écluse fut érigée, pour réguler le cours du Furan.

  • Aqueduc des Sources

Édifice construit entre 1859 et 1862 qui est constitué d'un immense réseau de petites canalisations qui conduit toutes les sources de la forêt domaniale autour du Bessat.

  • Escalade

La magnifique Roche Corbières (110 m de haut) , pic rocheux que certains surnomment « La dent du diable », offre un site d'escalade le plus complet de la Loire avec plus de 120 voies ensoleillées ou non selon la période (voies à l'ombre pour les périodes chaudes et voies ensoleillées pour les périodes froides). On y retrouve tous types de difficultés (du 4 au 8). magnifique édifice naturel de roche métamorphique.
Une via ferrata est située face au mur du barrage du Gouffre d'Enfer, avec deux voies une pour les enfants (PD) et une pour les adultes (D).

  • Galerie d'art

La galerie d'art L'Échauguette, créée en 1998, accueille diverses expositions d'artistes et d'artisans locaux.

  • Deux fêtes à Rochetaillée

La grande fête d'été, le 1er week-end de juillet: concerts, scènes ouvertes, marché d’artisans, animations et feu d'artifice.(remplace les roches celtiques, qui avaient besoin d'un plus grand site pour poursuivre son développement). La fête de peintres a lieu chaque année le second week-end de septembre

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Commune de Rochetaillée (42190) sur le site de l'INSEE
  2. "Mais quiconque aura le château de Saint-Priest, ou de Rochetaillée, ou le Château-Roche, ou de Fougerolles, ou de Grangent, doit hommage lige & fidélité au Comte" Bulle du Pape Alexandre III confirmant la permutation de 1173-1174. http://museedudiocesedelyon.com/MUSEEduDIOCESEdeLYONlettrepapepermutation1174.htm