Rochelle Walensky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rochelle Walensky
Illustration.
Fonctions
Directrice des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies
En fonction depuis le
(10 mois et 9 jours)
Président Joe Biden
Prédécesseur Robert R. Redfield (en)
Biographie
Nom de naissance Rochelle Paula Bersoff
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Peabody (Massachusetts, États-Unis)
Nationalité Américaine
Diplômée de Université Washington de Saint-Louis
Université Johns-Hopkins
Université Harvard

Rochelle Paula Walensky, née Bersoff, née le 5 avril 1969, est une médecin-scientifique américaine, directrice des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) et administratrice de l'Agence du registre des substances toxiques et des maladies durant la présidence de Joe Biden[1]. Avant sa nomination au CDC, elle est cheffe du service des maladies infectieuses du Massachusetts General Hospital et professeur de médecine à la Harvard Medical School. Walensky est une experte du sida et du VIH[2].

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Walensky est née à Peabody, Massachusetts de Carol Bersoff-Bernstein et Edward H. Bersoff[3]. Elle est élevée dans le Maryland[4].

En 1991, Walensky reçoit un bachelor en biochimie et biologie moléculaire de l'Université Washington de Saint-Louis puis en 1995, un doctorat en médecine de la Johns-Hopkins School of Medicine. De 1995 à 1998, elle suit une formation en médecine interne à l'hôpital Johns-Hopkins. Walensky devient ensuite membre du Massachusetts General Hospital / Brigham and Women's Hospital Infectious Diseases Fellowship Program. En 2001, elle obtient un MPH en efficacité clinique de la Harvard School of Public Health[5].

Carrière académique[modifier | modifier le code]

Walensky est présidente du conseil consultatif du Bureau de la recherche sur le sida aux National Institutes of Health de 2014 à 2015 et est membre du Département américain de la santé et des services sociaux Panel on Antiretroviral Guidelines for Adults and Adolescents depuis 2011[6]. Elle siège aussi au conseil d'administration du Mass General Brigham[7] et est codirectrice du Medical Practice Evaluation Center du Massachusetts General Hospital depuis 2011[6].

COVID-19[modifier | modifier le code]

Dans un article publié dans Health Affairs en novembre 2020, Walensky et ses co-auteurs montre que l'efficacité d'un vaccin COVID-19 sera fortement affectée par :

  • La vitesse à laquelle le vaccin est produit et administré. Certains des vaccins potentiels présentent des défis logistiques, notamment la nécessité d'un stockage ultra-froid ou de deux doses.
  • La volonté des gens de se faire vacciner.
  • La gravité de la pandémie au moment de l'introduction du vaccin[8]

Elle s'implique alors dans une discussion médicale sur la meilleure stratégie pour lutter contre la pandémie de COVID-19 et obtenir l'immunité de masse. Un côté de la discussion soutient la Déclaration de Great Barrington qui suggère une « protection ciblée » sur les groupes vulnérables, tout en permettant aux groupes moins menacés d'être plus libres concernant la quarantaine et d'autres méthodes coûteuses. Walensky est en faveur du mémorandum de John Snow[9]. Elle dit que « la déclaration de Great Barrington est fondée sur l'idée que vous savez qui va tomber malade et que vous pouvez en quelque sorte les isoler et les protéger, mais il n'y a absolument aucune preuve que nous pouvons le faire… Personne ne suggère que les lockdowns devraient être la position par défaut. Ils sont un dernier recours. Mais si nous laissions simplement le virus se libérer sans stratégies d'atténuation, telles que les masques, nos hôpitaux déborderont et cela signifierait que nous ne serions plus en mesure de prendre soin de la santé de la population à tous les niveaux »[10].

Directrice du CDC[modifier | modifier le code]

La transition Biden annonce la nomination présumée de Walensky en tant que future directrice des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies le 7 décembre 2020[11]. Un directeur du CDC n'a pas besoin de confirmation du Sénat pour entrer en fonction[12]. Les médecins et les experts en santé publique saluent largement ce choix[13]. Le mandat de Walensky au CDC débute le 20 janvier 2021.

Sélection d'ouvrages et de publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Paltiel, A. David, Weinstein, Milton C., Kimmel, April D. et Seage, George R., « Expanded Screening for HIV in the United States — An Analysis of Cost-Effectiveness », New England Journal of Medicine, vol. 352, no 6,‎ , p. 586–595 (PMID 15703423, DOI 10.1056/NEJMsa042088, lire en ligne)
  • (en) Walensky, Rochelle P., Paltiel, A. David, Losina, Elena et Mercincavage, Lauren M., « The Survival Benefits of AIDS Treatment in the United States », The Journal of Infectious Diseases, vol. 194, no 1,‎ , p. 11–19 (PMID 16741877, DOI 10.1086/505147, lire en ligne)
  • (en) Schackman, Bruce R., Gebo, Kelly A., Walensky, Rochelle P. et Losina, Elena, « The Lifetime Cost of Current Human Immunodeficiency Virus Care in the United States: », Medical Care, vol. 44, no 11,‎ , p. 990–997 (PMID 17063130, DOI 10.1097/01.MLR.0000228021.89490.2A, lire en ligne)
  • (en) Dugdale, Caitlin M., Anahtar, Melis N., Chiosi, John J. et Lazarus, Jacob E., « Clinical, laboratory, and radiologic characteristics of patients with initial false-negative SARS-CoV-2 nucleic acid amplification test results », Open Forum Infectious Diseases,‎ , ofaa559 (DOI 10.1093/ofid/ofaa559, lire en ligne)
  • (en) Sacks, Chana A., Dougan, Michael, McCoy, Thomas H. et Zheng, Amy, « The Association Between Symptoms and COVID-19 Test Results Among Healthcare Workers », Annals of Surgery, vol. 272, no 6,‎ , e329–e332 (PMID 32941277, PMCID 7668333, DOI 10.1097/SLA.0000000000004483, lire en ligne)
  • Goldstein et Walensky, « The Challenges Ahead With Monoclonal Antibodies: From Authorization to Access », JAMA, vol. 324, no 21,‎ , p. 2151 (PMID 33175110, DOI 10.1001/JAMA.2020.21872, lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) CDC, « New CDC Director », Centers for Disease Control and Prevention, (consulté le )
  2. (en) Pager, Tyler, « To rebuild CDC, Biden picks Rochelle Walensky », Politico,‎ (lire en ligne)
  3. (en) "" (PDF).. . p. 7, « Loren Walensky engaged to marry Rochelle Bersoff », The Item of Millburn and Short Hills,‎ , p. 7 (lire en ligne [PDF])
  4. (en-US) « Mass General’s Walensky to lead CDC », Jewish Journal, (consulté le )
  5. (en) « Dr. Rochelle Walensky – Mass General Brigham Infectious Diseases Fellowship » [archive du ], Harvard Medical School (consulté le )
  6. a et b (en) « Rochelle Walensky » [archive du ], DCP-3 Disease Control Priorities, University of Washington (consulté le )
  7. (en) « Leadership, MassGeneral Brigham » [archive du ] (consulté le )
  8. (en) Massachusetts General Hospital, « COVID-19 vaccine effectiveness to be affected heavily by infrastructure, public attitudes » [archive du ], EurekAlert, AAAS, (consulté le )
  9. (en-US) Apoorva Mandavilli et Sheryl Gay Stolberg, « A Viral Theory Cited by Health Officials Draws Fire From Scientists », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  10. Burki, Talha Khan, « Herd immunity for COVID-19 », The Lancet Respiratory Medicine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (en-US) « President-elect Joe Biden Announces Key Members of Health Team » [archive du ], Biden transition, (consulté le )
  12. (en-US) Betsy McKay, « Biden to Select Rochelle Walensky to Lead the CDC », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne, consulté le )
  13. (en-US) Dwyer, Dialynn, « How doctors are reacting to Biden picking Rochelle Walensky to head CDC » [archive du ], Boston.com, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]