Roche-Saint-Secret-Béconne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Roche-Saint-Secret-Béconne
Roche-Saint-Secret-Béconne
La Roche-Saint-Secret-Béconne, entrée du village
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Dieulefit
Intercommunalité Communauté de communes Dieulefit-Bourdeaux
Maire
Mandat
Daniel Brun
2014-2020
Code postal 26770
Code commune 26276
Démographie
Gentilé Rochois, Rochoises
Population
municipale
446 hab. (2016 en augmentation de 15,84 % par rapport à 2011)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 28′ 41″ nord, 5° 01′ 46″ est
Altitude Min. 282 m
Max. 1 232 m
Superficie 33,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
La Roche-Saint-Secret-Béconne

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
La Roche-Saint-Secret-Béconne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Roche-Saint-Secret-Béconne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Roche-Saint-Secret-Béconne

Roche-Saint-Secret-Béconne est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les "Rochois" et "Rochoises".

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Le Poët-Laval Dieulefit Rose des vents
Taulignan N Montjoux
O    Roche-Saint-Secret-Béconne    E
S
Montbrison-sur-Lez Le Pègue

Entre Dieulefit et Valréas, ce petit village au pied de la montagne de la Lance (1 338 m) doit son nom à la roche magique de la vallée du Lez, le Rocher des Aures, et à la chapelle Saint-Secret datant du XIIe siècle. La route départementale 538 qui traverse le village était autrefois une voie de communication importante entre la région de Dieulefit et les domaines papaux de Valréas. Le village de Béconne a été rattaché administrativement en 1972.

Le Lez, rivière torrentueuse, arrose le territoire de la commune et son débit a permis l'implantation de deux petites centrales hydroélectriques.

L'agriculture a recentré ses activités sur la production d'essence de lavandin et de vins locaux, même s'il subsiste encore des vergers d'abricotiers.

Toponymie[modifier | modifier le code]

C'est le Rocher-des-Aures qui donne la 1re partie du nom Roche-Saint-Secret, la 2e partie vient du nom de la chapelle Saint-Secret située au fond du vallon où était l'ancien village de la Roche, près du château de la Roche (certains[Qui ?] pensent que la 2e partie du nom proviendrait des secrets papaux placés au château de la Roche, à l'époque de la papauté en Avignon).[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIIe siècle, la localité était partagée en 4 villages :

  • La Roche-Saint-Secret, qui appartenait à la famille de Montauban ;
  • Béconne, dont subsiste un château en ruine érigé au XIIIe siècle ;
  • Alançon, le symétrique de Béconne de l'autre côté du Lez (son nom vient selon toute vraisemblance de la montagne de la Lance) ;
  • Blacon, régi par les seigneurs de Poitiers et abandonné au début du XIVe siècle.

Durant les Guerres de religion, la Roche-Saint-Secret et Béconne étaient en faveur des catholiques, tandis qu'Alançon était en faveur des protestants, ce qui lui valut d'être détruit. Il en reste un beau donjon du XIIe siècle, connu sous le nom de Tour d'Alançon, et des ruines d'habitations, vestiges de l'ancien village.

Dieulefit et Valréas ne possédaient pas l'électricité en 1888. Pour faciliter l'artisanat et l'industrie locales (poterie et cartonnerie), ces deux villes décidèrent l'implantation d'une usine électrique. Ce fut le Lez, rivière coulant à 5 kilomètres de Dieulefit, qui fut choisi pour fournir la force hydraulique. En avril de cette année, la société Lombard-Gerin et Cie, de Lyon, fut chargée de l'éclairage des deux villes. Pour ce faire, elle acheta un ancien moulin à Béconne afin d'y implanter une usine. Par contrat, il était prévu 115 lampes d'éclairage à Dieulefit et 230 à Valréas. Ce qui fut fait le [1].

L'usine de Béconne avait utilisé l'infrastructure du moulin dont le canal de dérivation qui drainait l'eau dans un réservoir de 13 000 m3, créant ainsi une chute d'une hauteur de 25 mètres. Ce qui permit d'actionner deux turbines d'une puissance de 45 kW qui tournaient à 180 tr/min. Elles étaient reliées à une ligne électrique, l'une pour Dieulefit, l'autre pour Valréas[1].

Lorsque le conseil général de la Drôme a décidé de communiquer sur la proximité du sud du département à la Provence, en créant le label Drôme provençale, il choisit comme symbole photographique le château d'Alançon au milieu des lavandes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de Roche Saint Secret Béconne (à gauche) et la salle des fêtes communale (à droite)
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Michel Durand    
mars 2008 En cours Daniel Brun[2] SE Agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 446 habitants[Note 1], en augmentation de 15,84 % par rapport à 2011 (Drôme : +4,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
456403385475593555586573558
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
522547546553569503463503441
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
402420425409386325280288244
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
197190213275313371361360358
2013 2016 - - - - - - -
422446-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de la Roche, maison forte à quatre tours d'angle des XVIe et XVIIe siècles.
  • Tour d'Alançon : donjon médiéval quadrangulaire.
  • Bastie d'Alançon : maison forte de la fin du XVe siècle - début XVIe siècle, avec grande enceinte et tours d'angle. À l'origine grosse ferme fortifiée, la "Bastie d'Alençon" fut transformée en demeure seigneuriale par la famille de Bologne, sieur du fief d'Alançon[7]. Elle passa aux Berger, héritiers des Bologne puis aux Armand.
  • Béconne : village fortifié médiéval déserté au XIXe siècle.
  • Tour de Blacon : donjon quadrangulaire perché.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Michèle Bois et Chrystèle Burgard, Fortifications et châteaux dans la Drôme, éditions Créaphis, 192 p, 2004

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]