Rocca Paolina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rocca Paolina
Image illustrative de l'article Rocca Paolina
La Rocca Paolina et Porta Marzia
Période ou style Architecture de la Renaissance
Type Forteresse
Architecte Antonio da Sangallo le Jeune
Début construction 1540
Fin construction 1543
Coordonnées 43° 06′ 30″ nord, 12° 23′ 17″ est
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région historique Flag of Umbria.svg Ombrie
Localité Pérouse

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Rocca Paolina

Géolocalisation sur la carte : Pérouse

(Voir situation sur carte : Pérouse)
Rocca Paolina

La Rocca Paolina est le nom d'une forteresse qui domina pendant plus de trois siècles la cité de Pérouse en Ombrie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est construite entre 1540 et 1543 par la volonté du pape Paul III et a représenté, jusqu'en 1860, le symbole du pouvoir papal sur l'antique commune.

Pour réaliser le projet d'Antonio da Sangallo le Jeune, célèbre architecte militaire de son temps, il fut détruit une bonne partie du patrimoine étrusque, romain et médiéval pérugin (des maisons des Baglioni au bourg de Santa Giuliana avec plus de cent maison-tours, portes, églises et couvents). Sa construction se fit sur les anciennes rues du centre historique qui devinrent des galeries souterraines actuellement ouvertes au public. En 1848, la forteresse est en partie détruite, puis reconstruite en 1860 par le pape Pie IX, et abattue définitivement dans l'année suivant l'annexion au Royaume d'Italie. Après son démantèlement et le nettoyage du site, la souterraine via Bagliona avec les vestiges du quartier médiéval ont été libérés des décombres et restaurés une première fois en 1932. Les travaux de sauvegarde se sont conclus en 1965.

Les vestiges extérieurs visibles de cette imposante architecture militaire et civile du XVIe siècle consistent essentiellement dans une portion d'un mur de soutènement située viale Indipendenza et dans le bastion du levant de la via Marzia.

Aujourd'hui, la Rocca Paolina et ses vestiges souterrains accueillent un espace d'exposition et le siège du musée de la Rocca.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :