Rocade d'Angoulême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rocade est d'Angoulême)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La rocade d'Angoulême est un aménagement routier permettant de contourner la totalité de la ville d'Angoulême (Charente) depuis 2010. Elle se compose de trois tronçons : la rocade ouest (RN 10), la rocade nord (RN 141) et la rocade sud-est (RD 1000).

Rocade ouest (RN 10)[modifier | modifier le code]

Sur 9 kilomètres environ, Angoulême est contournée par l'ouest via la RN 10 (axe Poitiers-Bordeaux) entre le Centre commercial des Montagnes et l'Hôpital de Girac.

Rocade nord (RN 141)[modifier | modifier le code]

Sur 2 kilomètres, Angoulême est contournée par le nord via la RN 141 (axe Saintes-Limoges) près du centre commercial des Montagnes.

Rocade sud-est (RD 1000)[modifier | modifier le code]

Route départementale 1000
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Rocade d'Angoulême
Autres dénominations Rocade d'Angoulême
Historique
Ouverture complète : 2010
Caractéristiques
Intersections RN 141 à Ruelle sur Touvre
RN 10 à Champniers
Ceinture périphérique Angoulême
Territoire traversé
Départements Charente

La rocade sud-est d'Angoulême est un projet du Conseil général de la Charente concernant l'agglomération d'Angoulême. Elle a été créée dans le but de « boucler » le contournement de la ville. Les travaux se sont réalisés en deux tranches. Ils ont commencé en 2000 et se sont terminés en 2010. Seul le boulevard de Bigorre est à 2x2 voies. Le reste de la rocade Est sera aménagé en 4 voies plus tard. La rocade Est (numérotée en route départementale 1000) relie la RN 10 au sud (près de l'hôpital de Girac) et la RN 141 au nord (vers la zone commerciale des Montagnes), en passant par le quartier de Ma Campagne. Elle franchit la vallée de l'Anguienne par un viaduc.

Tracé actuel[modifier | modifier le code]

Construction du viaduc sur l'Anguienne en 2003

Première tranche : 2000-2004[modifier | modifier le code]

Cette première tranche de travaux relie le giratoire des Effamiers (route de Périgueux) et le carrefour de la voie de l'Europe (Ma Campagne) par le sud-est ainsi que la section nord-est qui relie la RD 12 (zone industrielle no 3) à la RD 941 (Bel-Air). Le coût de cette première tranche s'élève à 44 000 000 €.

Deuxième tranche : 2006-2010[modifier | modifier le code]

La deuxième tranche de travaux boucle le contounement de l'agglomération. Elle continue la section sud du giratoire des Effamiers à Soyaux (RD 939) au giratoire de Brébonzac à l'Isle-d'Espagnac (RD 12). Les travaux ont commencé en 2006. Le coût de cette tranche est de 21 900 000 €. L'ouverture de cette seconde tranche s'est faite en juin 2010[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La rocade sud-est ne possède que des giratoires qui assurent les échanges avec les principales routes :

En dehors de ces carrefours, aucun accès direct n'est possible. Elle dessert les communes de Puymoyen, Soyaux, Ruelle-sur-Touvre et l'Isle-d'Espagnac. Elle surplombe la vallée de l'Anguienne avec le viaduc de l'Anguienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal Sud Ouest du 19 février 2010; voir en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]