Rocío Dúrcal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rocío Dúrcal
Rocio Durcal 1962.jpg
Rocío Dúrcal en 1962.
Biographie
Naissance
Décès
(à 61 ans)
TorrelodonesVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
María de los Ángeles de las Heras OrtizVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Rocío DúrcalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Conjoint
Antonio Morales (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Carmen Morales de las Heras (d)
Antonio Morales de las Heras (d)
Shaila DúrcalVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Tessiture
Label
Genres artistiques
Site web
Distinctions
Discographie
Discographie de Rocío Dúrcal (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Rocío Dúrcal
Signature
Cripta de Rocío Dúrcal.JPG
Vue de la sépulture.

María de los Ángeles de Las Heras Ortiz alias Rocío Dúrcal est une chanteuse et actrice espagnole née le à Madrid, où elle est morte le d'un cancer de l'utérus.

Elle a fait preuve d'une intense activité cinématographique dans sa jeunesse, mais est surtout connue comme l'une des interprètes les plus remarquables de rancheras, mariachis, boléros et autres genres musicaux traditionnels latino-américains.

Biographie[modifier | modifier le code]

La chanteuse Rocío Dúrcal est née en Espagne le 4 octobre 1944, près de la capitale Madrid. En 1954, à dix ans, et avec la complicité de son grand-père, Rocío Dúrcal participe à un radio-crochet où elle séduit les auditeurs grâce à sa voix mais aussi son aisance et sa spontanéité. Cinq ans plus tard alors qu'elle est en apprentissage auprès d'un salon de coiffure, elle participe à un jeu télévisé espagnol.

Camilo Sesto était son premier petit ami, avant de sortir avec Juan Pardo et d'épouser en 1970 Antonio Morales «Junior», fondateur du premier groupe de rock espagnol Los Brincos[1]. Elle faisait partie du groupe des divas d’Amérique latine des années 1970 et 1980 (avec Ángela Carrasco Susana Gimenez (en), Charytin (en), Iris Chacon (en), Ednita Nazario (en) et Yolandita Monge (en).

En février 1975, les comédiens se mettent en grève pour réclamer de meilleures conditions. Elle est arrêtée et passe une nuit dans le cachot. Le lendemain, Lola Flores réussit à la faire sortir, en payant une caution[1].

Cependant, en 1977, alors qu'elle était au sommet de sa carrière, elle a décidé de faire un voyage au Mexique, un pays qu'il a toujours porté dans son cœur[2]. C'est lors de sa première visite dans le pays qu'il rencontre le "Divo de Juárez", Juan Gabriel , avec qui elle se lie d'amitié et à tel point que la même année ils décident de faire diverses collaborations de chansons dans des rancheras qui obtiennent d'immenses succès comme "Amor Eterno" et "Déjame Vivir", Ensemble ils réalisent sept albums et d'innombrables spectacles [2].

Après une décennie d'absence des scènes espagnoles, elle réapparaît en 2001 avec une nouvelle œuvre, Entre tangos y mariachis , un album enregistré en dix jours qui comprend des classiques tels que "Caminito" et "A media luz"[3].

Elle a reçu cinq nominations aux Grammy de la musique et obtenu le Premio Latino de l'Academia de las Artes y de la Musica d'Espagne pour l'ensemble de son œuvre.[réf. souhaitée]

Plus de 45 millions de disques vendus et plus de 40 ans de tournée dans toute l'Amérique sont les points essentiels de sa trajectoire artistique.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Discographie
1962 Les Films de Rocío Dúrcal Philips-Phonogram (España)
1963 Trébole Philips-Phonogram (España)
1964 Tengo 17 Años Philips-Phonogram (España)
1965 Más Bonita Que Ninguna Philips-Phonogram (España)
1966 Acompáñame Philips-Phonogram (España)
1966 Bande sonore du film Buenos Dias, Condesita Philips-Phonogram (España)
1967 Banda original du film Amor en el aire Philips-Phonogram (España)
1968 Chansons du film Cristina Guzmán Philips-Phonogram (España)
1970 Las Leandras Philips-Phonogram (España)
1972 Musique du film La novicia rebelde Philips-Phonogram (España)
1977 Una Vez Más Ariola Eurodisc (España)
1977 Rocío Dúrcal Canta A Juan Gabriel Ariola Eurodisc (España)
1978 Rocío Dúrcal Canta A Juan Gabriel, Volumen 2 Ariola Eurodisc (España)
1979 Rocío Dúrcal Canta A Juan Gabriel, Volumen 3 Ariola Eurodisc (España)
1980 Rocío Dúrcal Canta Con Mariachi, Volumen 4 Ariola Eurodisc (España)
1981 Rocío Dúrcal Canta A Juan Gabriel, Volumen 5 Ariola Eurodisc (España)
1981 La Gata (Confidencias) Ariola Eurodisc (España)
1982 Canta A Lo Romántico de Juan Gabriel (Boleros) Ariola Eurodisc (España)
1983 Entre Tú y Yo Ariola Eurodisc (España)
1984 Jardín de Rosas (Canta A Juan Gabriel, Volumen 6) Ariola Eurodisc (España)
1986 Siempre Ariola Eurodisc (España)
1987 Canta 11 Grandes Éxitos de Juan Gabriel Ariola Eurodisc (España)
1988 Como Tu Mujer Ariola Eurodisc (España)
1990 Si Te Pudiera Mentir Ariola Eurodisc (España)
1992 El Concierto…en vivo Ariola Eurodisc (España)
1993 Desaires Ariola Eurodisc (España)
1995 Hay Amores Y Amores Ariola Eurodisc (España)
1997 Juntos Otra Vez (Con Juan Gabriel) BMG (México)
1999 Para Toda La Vida BMG (México)
2000 Caricias BMG (México)
2001 Entre Tangos y Mariachi BMG (México)
2002 En Concierto Inolvidable BMG (México)
2003 Caramelito BMG (México)
2004 Alma Ranchera BMG (México)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) RTVE.es, « 10 cosas que no sabías de Rocío Durcal », sur RTVE.es, (consulté le ).
  2. a et b (es) « Porqué se fracturó la relación entre Rocío Dúrcal y Juan Gabriel: estas son las versiones », sur infobae, (consulté le ).
  3. « Biografia de Rocío Dúrcal », sur www.biografiasyvidas.com (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]