Robot ludique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un robot ludique est un robot dont le but principal est l'amusement de son propriétaire. C'est un secteur en fort développement à partir de 2009[1], principalement au Japon et en Corée du Sud.

Le robosapien est un des robots ludiques les plus vendus au monde en 2009, avec plus de cinq millions d'exemplaires[2].

Un secteur en fort développement[modifier | modifier le code]

La société française Aldebaran Robotics développe le robot Nao, d'une part pour la compétition RoboCup, mais également pour la recherche universitaire en 2010.

La société danoise Lego vend depuis 2006 un robot grand public en kit programmable, le Mindstorm NXT. La brique intelligente est programmable en NXT-G (environnement simplifié issue de Labview de National Instrument), en RobotC, ou Microsoft Robotics Developper Studio.

La société coréenne Robobuilder propose depuis fin 2012 un véritable petit robot humanoïde en kit ou monté, le RQ HUNO.

Le robot AISoy1 de la société espagnole AISoy Robotics est à la limite du ludique et du social. Il utilise l'intelligence artificielle.

Mais un secteur encore en pleine expansion[modifier | modifier le code]

Faute de rentabilité suffisante, Sony stoppa tout développement sur son robot Aibo en 2006[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Dupourqué, Les robots compagnons,une double opportunité à saisir La Jaune et la Rouge, avril 2012
  2. 3e page du dossier sur la domotique sur futura-sciences.com, consulté en novembre 2009
  3. J. Bouteiller, Sony arrête la production du chien robot Aïbo, Clubic, 30 janvier 2006.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]