Robin Trower

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robin Trower
Robin Trower 3 - Robin Trower Band - 1975.jpg

Robin Trower

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
CatfordVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Label
Genre artistique
Site web

Robin Leonard Trower (né le 9 mars 1945) est un guitariste de rock anglais qui a connu le succès avec Procol Harum pendant les années 1960, puis comme leader de son propre trio (sans en être pourtant le vocaliste).

Biographie[modifier | modifier le code]

Robin Trower est né à Catford, de Londres, mais a grandi à Southend-on-Sea, Essex. En 1962, il forme un groupe qui devient The Paramounts, dans lequel officie déjà Gary Brooker. The Paramounts est dissout en 1966 pour permettre à ses membres de poursuivre des projets individuels. Pendant ce temps, Trower crée son trio local appelé The Jam (à ne pas confondre avec le groupe mené par Paul Weller). Trower a ensuite rejoint Brooker dans le nouveau groupe Procol Harum, après le succès de leur premier single A Whiter Shade of Pale en 1967, restant avec eux jusqu'en 1971, et figurant sur les cinq premiers albums du groupe[1].

Avant le lancement de son groupe éponyme, il rejoint le chanteur Frankie Miller, l'ex-bassiste/chanteur de Stone the Crows James Dewar, et l'ancien batteur de Jethro Tull Clive Bunker pour former le combo éphémère Jude[2]. Cette formation est de courte durée et se sépare avant même d'avoir pu enregistrer.

Trower conserve Dewar comme bassiste, qui s'empare aussi du chant, et recrute le batteur Reg Isidore (plus tard remplacé par Bill Lordan) pour former le Robin Trower Band en 1973.

Le plus célèbre album du Robin Trower Band est incontestablement Bridge of Sighs (1974). Cet album, avec son premier et troisième albums solo, a été produit par son ancien compère de Procol Harum, l'organiste Matthew Fisher. Malgré des différences, le trio Robin Trower des débuts est marqué par une forte influence hendrixienne (certains auditeurs estimant même qu'il exagère la copie).

Robin Trower est un guitariste influent qui a inspiré d'autres légendes de la guitare comme Robert Fripp, qui l'a félicité pour ses virages et la qualité de ses sons, et prit des leçons de lui[3]. Stevie Ray Vaughan avait donné beaucoup de crédit à Jimi Hendrix comme étant l'un des guitariste lui a inspiré une grande partie de son jeu. Une écoute attentive permet d'affirmer que Stevie Ray Vaughan s'est inspiré du jeu de Robin Trower. C'est particulièrement évident sur les ballades comme Sweet Wine of Love[4].

Au début des années 1980, Trower fait équipe avec l'ancien bassiste de Cream Jack Bruce et les batteurs Bill Lordan et Reg Isidore, pour deux albums : BLT (Bruce, Lordan, Trower) et Truce (Trower, Bruce, Isidore). Après ces albums, il sort un autre album avec James Dewar au chant intitulé Back it Up en 1983[5]. Robin Trower est ensuite abandonné par Chrysalis Records[6].

Trower à la Liri Blues Festival, en Italie, en 2005

Treize albums plus tard, l'album de Trower Living Out of Time (2004) célèbre son retour avec Dave Bronze à la basse, le chanteur Davey Pattison (anciennement avec Ronnie Montrose's du groupe Gamma) et Pete Thompson à la batterie — le même line-up que le milieu des années 1980 sur les albums Passion et Take What You Need.

Avec les mêmes acolytes, Trower donne un concert le jour de son 60e anniversaire à Bonn, en Allemagne. Le concert a été enregistré par la chaîne de télévision allemande WDR. Il a ensuite paru sur DVD et par la suite sur CD dans toute l'Europe et, plus tard, aux États-Unis sous le titre Living Out of Time: Live. Trower parcourt les États-Unis et le Canada à l'été et à l'automne 2006.

En 2007, Trower a publié un troisième enregistrement avec Jack Bruce, Seven Moons, mettant en vedette Gary Husband à la batterie. En 2008, une tournée mondiale débute à Ft. Pierce, en Floride, le 16 janvier 2008. Davey Pattison et Pete Thompson sont rejoints par Glenn Letsch (anciennement de Gamma) qui joue de la basse.

Comme son « grand héros », il multiplie les allusions aux débuts de James Brown où le blues s'hybride en rock and roll[7].

Instruments[modifier | modifier le code]

Lors d'une tournée avec Jethro Tull, Trower est arrivé tôt pour des réglages de son et a trouvé la Fender Stratocaster de Martin Barre (qu'il utilisait pour de la slide guitar) appuyée contre un amplificateur. Trower prend la guitare, la branche, et, avec un cri qui résonna autour de l'auditorium, il s'écrie : « c'est elle! ». « Je suis ensuite passé à la Strat », dit-il. « Jusqu'alors, j'avais joué des Les Paul »[8].

Depuis, Robin Trower a été un partisan de la Fender Stratocaster. Actuellement, il utilise sa Stratocaster Robin Trower signature (faite à la main par les luthiers du Fender Custom Shop)[9].

Concernant les amplificateurs, Trower utilise deux JCM 800 et un JCM 900 et des têtes Marshall Plexi dur scène. En studio, il favorise de petits amplificateurs à lampes comme le Fender Blues Junior.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Procol Harum[modifier | modifier le code]

Avec The Robin Trower Band[modifier | modifier le code]

Albums Studio[modifier | modifier le code]

Year Album UK US Label
1973 Twice Removed from Yesterday 106 Chrysalis
1974 Bridge of Sighs (Gold)[11] 7 Chrysalis
1975 For Earth Below (Gold) 26 5 Chrysalis
1976 Long Misty Days (Gold) 31 24 Chrysalis
1977 In City Dreams (Gold) 58 25 Chrysalis
1978 Caravan to Midnight 37 Chrysalis
1980 Victims of the Fury 61 34 Chrysalis
1983 Back It Up 191 Chrysalis
1985 Beyond the Mist
Passport Records
1986 Passion 100 GNP Crescendo
1988 Take What You Need 133 Atlantic
1990 In the Line of Fire Atlantic
1994 20th Century Blues V-12
1997 Someday Blues V-12
2000 Go My Way V-12
2004 Living Out of Time V-12
2005 Another Days Blues V-12
2009 What Lies Beneath[12] V-12
2010 The Playful Heart V-12
2013 Roots and Branches[13] V-12
2015 Something's About To Change V-12
2016 Where You Are Going To V-12
2017 Time and Emotion V-12

Les albums Live[modifier | modifier le code]

  • 1976 Robin Trower Live (recorded 2/3/75, Stockholm) UK #15, US #10
  • 1985 Beyond the Mist
  • 1992 BBC Radio One Live in Concert (recorded 1/29/75)
  • 1996 King Biscuit Flower Hour Presents Robin Trower in Concert (recorded 10/18/77, New Haven)
  • 1999 This Was Now '74-'98
  • 2005 Living Out of Time: Live (Note: Also available on DVD)
  • 2008 RT@RO.08
  • 2011 Robin Trower at The BBC 1973-1975 (recorded 3/26/73 to 1/29/75; includes BBC Radio One Live, omitting two songs and adding two)
  • 2013 State To State: Live Across America 1974-1980
  • 2015 Rock Goes To College (recorded 2/25/80, London)

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 1987 The Robin Trower Portfolio
  • 1991 Essential Robin Trower
  • 1994 Robin Trower Anthology
  • 2004 Robin Trower dreaming the blues
  • 2008 Day of The Eagle: The Best of Robin Trower
  • 2010 A Tale Untold: The Chrysalis Years 1973-1976
  • 2012 Farther On Up The Road: The Chrysalis Years 1977-1983
  • 2014 Compendium 1987-2013

Avec Bryan Ferry[modifier | modifier le code]

Avec Jack Bruce[modifier | modifier le code]

  • 1981 B.L.T.
  • 1982 Truce
  • 1989 No Stopping Anytime (compilation)
  • 2008 Seven Moons
  • 2009 Seven Moons Live (live)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claes Johansen, Procol Harum: Beyond the Pale, (ISBN 9780946719280, lire en ligne), p. 136
  2. John Tobler, NME Rock 'N' Roll Years, London, Reed International Books Ltd, , p. 233
  3. « Fripp on Trower », Procolharum.com, (consulté le 21 octobre 2011)
  4. Skip Anderson, « Top 10 Robin Trower Songs », sur ClassicRockHistory.com, (consulté le 24 octobre 2017)
  5. « Back It Up », AllMusic, sur AllMusic (consulté le 23 décembre 2011)
  6. Dan Muise, Gallagher, Marriott, Derringer & Trower: their lives and music, Hal Leonard, , Google Books (ISBN 9780634029561, lire en ligne), p. 273
  7. « Robin Trower Interview by Darrin Fox », Guitar Player, sur Guitar Player, (consulté le 6 mars 2012)
  8. Dave Hunter, The Fender Stratocaster: The Life & Times of the World's Greatest Guitar & Its Players, Voyageur Press, , Google Books (ISBN 9780760344842, lire en ligne), p. 178
  9. (en) Fender Musical Instruments, « Robin Trower Signature Stratocaster | Artist Series | Fender Custom Shop », sur www.fendercustomshop.com (consulté le 27 novembre 2017)
  10. Martin C. Strong, The Great Rock Discography, Edinburgh, Mojo Books, , 776–777 p. (ISBN 1-84195-017-3)
  11. « Recording Industry Association of America », RIAA (consulté le 21 octobre 2011)
  12. Martin C. Strong, The Great Rock Discography, Edinburgh, Mojo Books, , 1005–1006 p. (ISBN 1-84195-017-3)
  13. « Robin Trower : Roots and Branches Review », Guitarhoo!, sur Guitarhoo!, Guitarhoo.com, (consulté le 31 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://shail3.wixsite.com/robin-trower L'histoire complète de L'Robin Trower Bande (fansite)], consulté le 6 mars 2016.

[[Catégorie:Naissance en 1945]] [[Catégorie:Artiste d'Atlantic Records]] [[Catégorie:Guitariste de rock anglais]] [[Catégorie:Membre de Procol Harum]]