Aller au contenu

Robertsport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robertsport
Géographie
Pays
District
Altitude
500 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Histoire
Origine du nom
Identifiants
TGN
Géolocalisation sur la carte : Liberia
(Voir situation sur carte : Liberia)

Robertsport est une ville du Liberia et la capitale du comté de Grand Cape Mount. Elle doit son nom à Joseph Jenkins Roberts, le premier président du Liberia[1]. Située sur le littoral atlantique à 50 km au nord de Monrovia et proche de la frontière avec le Sierra Leone, elle comptait 3 933 habitants lors du recensement de 2008[2]. Les habitants sont principalement pêcheurs et riziculteurs[1]. Ses plages sont connues pour le surf.

Géographie

[modifier | modifier le code]

Robertsport se trouve au débouché du lac Piso au pied du Cape Mount, un promontoire de granite de 305 m de haut[1]. Les villes et villages à proximité sont Bassa Community, Kru Town, Bombotown et Gomboja.

Les précipitations, en moyenne 5 200 mm par an, sont très importantes[1].

Le navigateur portugais Pedro de Sintra atteint le Cabo do Monte (en anglais : Cape Mount) au milieu du XVe siècle. Au début du XIXe siècle, une colonie d'esclaves Afro-Américains libérés s'installe sur le site dans le territoire des Vaï[1].

Robertsport sert de base aérienne aux forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale[réf. souhaitée].

La ville, qui a subi des pillages pendant la guerre civile, est en mauvais état mais on trouve encore des maisons rappelant les plantations du sud des États-Unis au bord de larges avenues sur les collines aux alentours de la ville[3].

Les principaux lieux connus pour le surf près de Robersport sont Fisherman's Point, Cotton Trees et Cassava Point[3].

En 2009, Alfred Lomax, le surfeur le plus expérimenté du Liberia, emmène un journaliste du Times voir ce qu'il considère comme les meilleurs endroits pour le surf[4].

La ville figure dans un documentaire indépendant : Sliding Liberia, qui suit quatre jeunes surfeurs à la recherche de vagues parfaites dans le Liberia en guerre[5].

Références

[modifier | modifier le code]
  1. a b c d et e (en) « Robertsport », sur Encyclopædia Britannica (consulté le )
  2. (en) « 2008 National Population and Housing Census : Preliminary Results » [PDF], (consulté le )
  3. a et b (en) Kate Thomas, « Surfing Liberia »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Lonely Planet,
  4. (en) « Alfred Lomax : the man who could be Liberia's first professional surfer »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur www.timesonline.co.uk,
  5. (en) « Sliding Liberia »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :