Robertsport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robertsport
Robertsport2.jpg
Géographie
Pays
District
Capitale de
Altitude
0 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Histoire
Origine du nom

Géolocalisation sur la carte : Liberia

(Voir situation sur carte : Liberia)
Point carte.svg

Robertsport est une ville du Liberia et la capitale du comté de Grand Cape Mount. Elle doit son nom à Joseph Jenkins Roberts, le premier président du Liberia[1]. Située sur le littoral atlantique à 50 km au nord de Monrovia et proche de la frontière avec le Sierra Leone, elle comptait 3 933 habitants lors du recensement de 2008[2]. Les habitants sont principalement pêcheurs et riziculteurs[1]. Ses plages sont connues pour le surf.

Géographie[modifier | modifier le code]

Robertsport se trouve au débouché du lac Piso au pied du Cape Mount, un promontoire de granite de 305 m de haut[1]. Les villes et villages à proximité sont Bassa Community, Kru Town, Bombotown et Gomboja.

Les précipitations, en moyenne 5 200 mm par an, sont très importantes[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le navigateur portugais Pedro de Sintra atteint le Cabo do Monte (en anglais : Cape Mount) au milieu du XVe siècle. Au début du XIXe siècle, une colonie d'esclaves Afro-Américains libérés s'installe sur le site dans le territoire des Vaï[1].

Robertsport sert de base aérienne aux forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale[réf. souhaitée].

La ville, qui a subi des pillages pendant la guerre civile, est en mauvais état mais on trouve encore des maisons rappelant les plantations du sud des États-Unis au bord de larges avenues sur les collines aux alentours de la ville[3].

Surf[modifier | modifier le code]

Les principaux lieux connus pour le surf près de Robersport sont Fisherman's Point, Cotton Trees et Cassava Point[3].

En 2009, Alfred Lomax, le surfeur le plus expérimenté du Liberia, emmène un journaliste du Times voir ce qu'il considère comme les meilleurs endroits pour le surf[4].

La ville figure dans un documentaire indépendant : Sliding Liberia, qui suit quatre jeunes surfeurs à la recherche de vagues parfaites dans le Liberia en guerre[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) « Robertsport », sur Encyclopædia Britannica (consulté le 19 octobre 2018)
  2. (en) « 2008 National Population and Housing Census : Preliminary Results » [PDF], (consulté le 19 octobre 2018)
  3. a et b (en) Kate Thomas, « Surfing Liberia »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Lonely Planet,
  4. (en) « Alfred Lomax : the man who could be Liberia's first professional surfer »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur www.timesonline.co.uk,
  5. (en) « Sliding Liberia »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :