Roberto Scarone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roberto Scarone
Image illustrative de l’article Roberto Scarone
Biographie
Nom Roberto Scarone Rivera
Nationalité Drapeau : Uruguay Uruguayen
Naissance
Lieu Montevideo (Uruguay Drapeau : Uruguay)
Décès (à 76 ans)
Lieu Montevideo (Uruguay)
Poste Défenseur latéral
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
-1939Drapeau : Uruguay CA Peñarol
1939-1943Drapeau : Argentine GyE La Plata
1943-1945Drapeau : Mexique Club América
1945-1947Drapeau : Mexique CF Atlante
1948Drapeau : Argentine GyE La Plata
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1948-1951Drapeau : Argentine GyE La Plata
1952-1953Drapeau : Colombie Deportivo Cali
1953-1955Drapeau : Pérou Centro Iqueño
1956Drapeau : Chili Audax Italiano
1957Drapeau : Pérou Centro Iqueño
1958-1959Drapeau : Pérou Alianza Lima
1960-1962Drapeau : Uruguay CA Peñarol
1962 Drapeau : Uruguay Uruguay
1963-1964Drapeau : Mexique CF Monterrey
1965-1966Drapeau : Mexique Club América
1966-1967Drapeau : Uruguay Nacional
1968Drapeau : Mexique CF Monterrey
1969-1974Drapeau : Pérou Universitario
1973Drapeau : Pérou Pérou
1975Drapeau : Argentine San Lorenzo de Almagro
1982Drapeau : Pérou Universitario
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Roberto Scarone Rivera, né le et mort le à Montevideo (Uruguay), est un joueur et entraîneur de football uruguayen. Il est le frère d'Héctor Scarone, un des plus grands joueurs de football d'avant-guerre.

Il est connu notamment pour sa réussite sur le banc du CA Peñarol, où en deux saisons il remporte notamment les deux premières éditions de la Copa Libertadores et la Coupe intercontinentale de 1961.

Carrière[modifier | modifier le code]

Footballeur professionnel dans les années 1940, ce latéral droit quitte le CA Peñarol à 22 ans pour le Club de Gimnasia y Esgrima La Plata où il évolue quelques saisons, avant de rejoindre le Club América[1], au Mexique, en 1943, puis le CF Atlante.

En 1948, il retourne au Club de Gimnasia y Esgrima La Plata dont il devient l'entraîneur. Il entame alors une longue carrière de technicien à travers l'Amérique latine, dont le sommet est son passage au CA Peñarol, son club formateur, où il prend la suite d'Hugo Bagnulo. En deux saisons, il y remporte deux titres de champion d'Uruguay, les deux premières éditions de la Copa Libertadores et une Coupe intercontinentale (en 1961). Sur ces succès, il est intégré au staff de la sélection nationale pour la coupe du monde de 1962 au Chili, auprès de Juan Carlos Corazzo, Juan López Fontana et Bagnulo.

Vue intérieure du stade Monumental.

Par ailleurs, il connaît une certaine réussite au Pérou, où il remporte quatre titres de champion avec Centro Iqueño (1957) puis l'Universitario de Deportes (1969, 1971 et 1982), club qu'il mène également en finale de la Copa Libertadores en 1972, et au Mexique, où il mène son ancien club de Club América au titre en 1966.

En 1974, il dirige le Pérou lors des éliminatoires de la coupe du monde de 1974, sans succès.

En mars 2001, ses cendres sont répandues selon sa volonté sur la pelouse du stade Lolo Fernández (en) de l'Universitario de Deportes, à Lima.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) CF América, RSSSF