Roberto Roberti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un acteur image illustrant italien image illustrant un réalisateur
image illustrant italien image illustrant un scénariste
Cet article est une ébauche concernant un acteur italien, un réalisateur italien et un scénariste.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leone.
Roberto Roberti
Description de cette image, également commentée ci-après

Roberto Roberti en 1918

Nom de naissance Vincenzo Leone
Naissance
Torella dei Lombardi, Campanie
Nationalité Drapeau : Italie Italienne
Décès (à 79 ans)
Torella dei Lombardi, Campanie
Profession Réalisateur
Scénariste
Acteur
Films notables La Comtesse Lara
La Boule de cristal
La Vampire indienne
Il bandito di Port-Aven
La fiaccola eterna
Il folle di Marechiaro

Vincenzo Leone, plus connu sous le nom de scène de Roberto Roberti (né le à Torella dei Lombardi, en Campanie et mort le (à 79 ans) dans cette même ville) est un acteur, réalisateur et scénariste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de la région de l'Irpinia, une zone montagneuse du sud de l'Italie, dans la province d'Avellino, en Campanie, Vincenzo Leone naît à Torella dei Lombardi, dans une riche famille de propriétaires terriens de la région. Il étudie au collège des Salésiens à Cava dei Tirreni, puis s'inscrit à l'université de Naples, où il obtient un diplôme en droit. Pendant ses études à l'université, il commence à s'intéresser au théâtre et se produit dans une compagnie de théâtre amateur. À Naples, il rencontre l'écrivain Edoardo Scarfoglio (it) , qui l'introduit dans les milieux « branchés » de la cité parthénopéenne, en lui faisant connaître notamment Matilde Serao, Roberto Bracco et Salvatore Di Giacomo

En 1905, il entre dans la compagnie théâtrale Talli-Gramatica-Calabresi, et prend le nom de scène de Roberto Roberti, imitant en cela le célèbre acteur de théâtre Ruggero Ruggeri. En 1911 il a un premier contact avec le cinéma, quand il est embauché par la société de production Aquila Films de Turin, et fait ses débuts comme acteur dans le film La Rafale (La bufera) d'Alberto Carlo Lolli. L'année suivante, il se produit à nouveau au théâtre dans des rôles de « jeune premier » dans la compagnie dirigée par Ferruccio Garavaglia (it), mais après la mort de ce dernier, il revient travailler pour Aquila Films, qui l'engage comme directeur artistique et réalisateur.

Pionnier du cinéma italien, Roberto Roberti a essentiellement tourné dans les années 1910-1920, s'attachant à séduire un public populaire, en passant du mélodrame au film historique. Il est réduit au chômage du fait de son opposition au fascisme[1]. Il réalise le premier western italien, La Vampire indienne en 1913, dans lequel son épouse, l'actrice Bice Waleran (Edwige Valcarenghi de son vrai nom) qui est également la mère de Sergio Leone, tient le premier rôle féminin (l'Indienne)[2],[3].

Par la suite, président des réalisateurs italiens, il réalise de nombreux films avec l'actrice Francesca Bertini et fait débuter l'acteur Lido Manetti. Il est le père de Sergio Leone.

Il meurt le , à l'âge de 79 ans, dans sa ville natale, en Campanie, où il s'était retiré.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Tulard, Dictionnaire du cinéma : Les réalisateurs, Robert Laffont, 1995, (ISBN 2-221-08189-7)
  2. José Pagliardini, « L’Ouest de Sergio Leone : pistes et frontières pour une approche historique et critique du western à l’italienne », Italies [En ligne], no 5,‎ , p. 313-358 (lire en ligne)
  3. (en) Gaetana Marrone, Encyclopedia of Italian Literary Studies : A-J, Volume 1, Taylor & Francis, , 1169 p. (lire en ligne), p. 1013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • S. D'Amico, Enciclopedia dello Spettacolo, vol. 9, Rome, Unedi, 1975
  • Roberto Poppi, Dizionario del cinema italiano. I Registi, pages 363-364, Rome, Gremese Editore, 2002, (ISBN 8-88440-171-2)
  • G. Canova, Enciclopedia del cinema, Milan, Garzanti, 2005, (ISBN 8-81150-516-X)

Liens externes[modifier | modifier le code]