Robert Winston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Winston
Robert Winston at Borders Oxford (cropped).jpg

Winston parlant de son livre The Story of God au Groupe Borders d'Oxford en oct. 2005.

Biographie
Naissance
Nom de naissance
Robert Maurice Lipson WinstonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Barts and The London School of Medicine and Dentistry (en)
École Saint-Paul de Londres
Salcombe Preparatory School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Parti politique
Membre de
Distinction
The Physiological Society Annual Public Lecture (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Robert Maurice Lipson Winston, né le ) à Londres, baron Winston, est un professeur, médecin, scientifique, présentateur de télévision et homme politique britannique appartenant au parti travailliste. Il siège à la Chambre des lords, dont il est le « whip » travailliste.

Vie et carrière[modifier | modifier le code]

Fils de Laurence Winston et de Ruth Winston-Fox, celle-ci étant maire de l'ancien quartier de Southgate à Londres (devenu une partie de Enfield en 1961)[1].

Carrière médicale[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à la St Paul's School de Londres, puis au London Hospital Medical College (Université de Londres) et obtient son diplôme de médecin et de chirurgien en 1964. Il se spécialise dans les questions liées à la fertilité humaine. Il travaille d'abord comme metteur en scène de théâtre, remportant le National Directors' Award du Festival d'Édimbourg en 1969[2].

Il travaille ensuite à l'hôpital d'Hammersmith, en 1970, comme médecin associé (Wellcome Research Fellowship) puis il est professeur associé à l'université catholique de Louvain (1975). Il est conseiller scientifique (1975-1977) pour le programme sur la reproduction humaine de l'Organisation mondiale de la santé. Il est conseiller et chargé d'enseignement à la Royal Postgraduate Medical School de Londres (1977).

Il enseigne la gynécologie à l'université du Texas à San Antonio (1980), puis rejoint le service de [FIV] de l'hôpital d'Hammersmith. Il devient le responsable de l'Institute of Obstetrics and Gynaecology de Londres, puis de l'Imperial College (1997).

Président de la British Association for the Advancement of Science (2004-2005). Avec Carol Readhead, il recherche les cellules souches masculines et leur modification génétique, à l'Institute of Reproductive and Developmental Biology, California Institute of Technology. Il a publié de nombreuses contributions scientifiques[3]. Il a récemment été nommé chair pour Imperial College, Professor of Science and Society. Il est le chef de l'Institute of Obstetrics and Gynaecology Trust et de Women-for-Women Appeal.

Il est membre de l'Academy of Medical Sciences, de la Royal Academy of Engineering, de la Royal College of Obstetricians and Gynaecologists et de la Royal College of Physicians of London. Il est membre honorifique du Royal College of Surgeons, du Royal College of Physicians and Surgeons et de l'Institute of Biology. Il a des doctorats honoris causa de 16 universités[4]. Il est membre du Engineering and Physical Sciences Research Council et est le responsable du Societal Issues Panel et patron du Liggins Institute, de l'université d'Auckland.

Rôle dans les médias[modifier | modifier le code]

Il est connu pour sa présentation de séries télévisées sur la BBC, comme Superhuman, The Secret Life of Twins, Child of Our Time, Human Instinct, et de The Human Body, celle-ci ayant emporté un prix BAFTA.

Rôle politique[modifier | modifier le code]

Il est créé pair à vie, en 1995, en tant que baron Winston d'Hammersmith dans le London Borough of Hammersmith and Fulham[5],[6].

Fonctions[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "Reversibility of Female Sterilization" (1978)
  • Co-author "Tubal Infertility" (1981)
  • "Infertility - a sympathetic approach" (1985)
  • "Getting Pregnant" (1989)
  • "Making Babies" (1996)
  • "The IVF Revolution" (1999)
  • "Superhuman" (2000)
  • "Human Instinct" (2003)
  • "The Human Mind" (2004). Nominated for Royal Society Aventis Prize
  • "What Makes Me Me" (2005) Royal Society Aventis Prize
  • "Human" (2005) BMA Award for best popular medicine book
  • "The Story of God" (2005) ISBN 0593054938
  • "Body" (2005)
  • "A Child Against All Odds" (2006)
  • "Play It Again" (2007)
  • "It's Elementary" (2007)
  • "Bad Ideas?" An Arresting History of Our Inventions: How Our Finest Inventions Nearly Finished Us Off (2010)
  • When science meets God, Robert Winston, BBC News, Friday, 2 December 2005.
  • Why do we believe in God?, Robert Winston, The Guardian, Thursday, 13 October 2005

Références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Winston:'I do have a very dark side', The Daily Telegraph, 15 August 2008.
  2. University Chancellor Professor the Lord Winston Sheffield Hallam University
  3. Scientific Publications in Peer-review Journals, The Official Site of Professor Robert Winston, accessed on 26 October 2008
  4. Biography, Official Site of Professor Robert Winston.
  5. (en) London Gazette: (Supplement) no. 54217. p. 1. 18 November 1995.
  6. (en) London Gazette: no. 54252. p. 17450. 28 December 1995.
  7. a et b http://www2.surrey.ac.uk/mediacentre/press/2009/2945_five_minute_interview_with_professor_lord_winston.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :