Robert Vonnoh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vonnoh.
Robert William Vonnoh
Bessie Potter Vonnoh&Robert Vonnoh,ca. 1930.jpg
Photographie de Robert Vonnoh et sa femme Bessie Potter Vonnoh en 1930
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Maîtres
Lieux de travail
Mouvement
Conjoint

Robert Vonnoh, né le à Hartford dans l'état du Connecticut et décédé le à Nice dans le département des Alpes-Maritimes, est un peintre impressionniste américain, spécialisé dans la peinture de paysage et de portrait. Il a principalement travaillé sur la côte est des États-Unis et en France, au sein de la colonie d'artistes de Grez-sur-Loing.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Vonnoh naît à Hartford dans l'état du Connecticut en 1858. À l'âge de cinq ans, son père meurt durant la guerre de Sécession. En 1872, il commence à travailler dans une compagnie de lithographie et suit des cours du soir auprès du peintre Charles Callahan Perkins et du professeur Walter Smith (en).

Il étudie à la Massachusetts Normal Art School (en) à Boston, ce qui lui offre l'occasion de participer à l'exposition internationale du centenaire à Philadelphie. Il s'inscrit en 1881 aux cours de l'académie Julian en France sous la direction des peintres français Jules Lefebvre et Gustave Boulanger durant deux années.

De retour aux États-Unis, il enseigne à la Cowles Art School (en) de 1884 à 1885 et à la School of the Museum of Fine Arts at Tufts (en) de 1883 à 1887. Durant cette période, il se marie une première fois en 1886. L'année suivante, il s'installe en France et séjourne au sein de la colonie d'artistes de Grez-sur-Loing. Il retourne aux États-Unis en 1891 et enseigne alors à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts à Philadelphie jusqu'en 1896. Une sélection de ces toiles est visible lors de l'exposition universelle de 1893 à Chicago.

En 1899, il se marie une seconde fois avec la sculptrice Bessie Potter Vonnoh. Il passe alors ces étés au sein de la colonie d'artistes d'Old Lyme (en) et réside à New York. Il est présent à l'exposition universelle de 1900 à Paris et à l'exposition Pan-américaine de Buffalo l'année suivante. Il devient membre de l'Académie américaine des beaux-arts en 1906. En 1907, il retourne à Grez-sur-Loing et y reste pendant quatre ans. En 1910, il participe à des salons à Munich et Berlin. De retour à New York en 1911, il travaille comme peintre portraitiste, participe à l'exposition universelle de 1915 et enseigne une seconde fois de 1918 à 1920 à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts.

En 1922, il s'installe définitivement en France. Il meurt à Nice dans le département des Alpes-Maritimes en 1933 et est enterré au cimetière Duck River (en) d'Old Lyme dans le Connecticut.

Comme la plupart des peintres impressionnistes, Vonnoh peint des paysages en plein air, en s'inspirant directement de ce que la nature lui offre. Au cours de sa carrière, il peint principalement des paysages de la côte est des États-Unis ainsi que toiles représentant les paysages des régions de la France ou il a séjourné. Il réalise également de nombreux portraits.

Ces œuvres sont notamment visibles ou conservées à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts de Philadelphie, au Metropolitan Museum of Art et à l'académie américaine des beaux-arts de New York, à la Butler Institute of American Art de Youngstown, au Art Institute of Chicago, au North Carolina Museum of Art de Raleigh, au musée des Beaux-Arts de Boston, à la Woodrow Wilson House (en) de Washington DC, au Minneapolis Institute of Art, au musée d'Art d'Indianapolis, au Florence Griswold Museum (en) d'Old Lyme et au Flint Institute of Arts (en) de Flint.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Carol Lowrey, A Legacy of Art: Paintings and Sculptures by Artist Life Members of the National Arts Club, National Arts Club, New York, 2007.
  • John Caldwell, American paintings in the Metropolitan Museum of Art, Princeton University Press, Princeton, 1994.
  • David B. Dearinger, Painting and Sculpture in the Collection of National Academy of Design, Hudson Hills Press Inc, New York, 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :