Robert Solé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Solé
Image dans Infobox.
Robert Solé (Le Livre sur la Place, Nancy, 2011).
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Enfants
Caroline Solé
Julien Solé (d)
Manuel Solé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Site web

Robert Solé (né le au Caire) est un écrivain et journaliste égyptien naturalisé français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est issu d'une famille cairote d'origine syrienne, et de confession chrétienne[1],[2]. Après de brillantes études au lycée franco-égyptien d’Héliopolis puis au collège des jésuites du Caire, il arrive en France en 1964, à l'âge de 18 ans, pour suivre les cours de l'École supérieure de journalisme de Lille.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • De 1967 à 1969, rédacteur au quotidien Nord Éclair, à Roubaix.
  • En 1969, entre au quotidien Le Monde, à Paris ; il y reste jusqu'à sa retraite et y fait toute sa carrière :
    • rédacteur à la rubrique religieuse,
    • correspondant à Rome (1974-1980),
    • correspondant à Washington (1980-1983),
    • chef du service « Société » (1983-1989),
    • rédacteur en chef (1989-1992) et directeur adjoint de la rédaction (1992-1998).
    • De à , médiateur du quotidien Le Monde.
    • Depuis , il signe un billet quotidien en dernière page du Monde. Parallèlement, il dirige (depuis ) le supplément littéraire du quotidien, « Le Monde des livres ».
    • Le , il met un point final à son billet quotidien et met fin à sa collaboration au Monde.
    • Il est désormais en charge d’une chronique dans le journal hebdomadaire Le 1.

Œuvres[modifier | modifier le code]

- Prix maréchal-Louis-Hubert-Lyautey 2014 de l’Académie des sciences d’outre-mer.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]