Robert Smith (mathématicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robert Smith et Smith.
Portrait par John Vanderbank (en), 1730.

Robert Smith (1689[1] - ) est un mathématicien anglais et théoricien de la musique.

Smith est probablement né à Lea près de Gainsborough dans le Lincolnshire. Après avoir assisté au cours de l'école de grammaire de Leicester il entre au Trinity College en 1708. Il gravit les échelons de ce collège et en prend la direction en 1742 succédant à Richard Bentley. De 1716 à 1760 il occupe la chaire Thomas Plume d'astronomie et de philosophie expérimentale. Il meurt à la loge des maîtres du collège.

En dehors d'éditer deux travaux de son cousin Roger Cotes, son prédécesseur à la chaire Plume, il publie aussi A Compleat System of Opticks en 1738, qui lui vaut le surnom de Old Focus, et Harmonics, or the Philosophy of Musical Sounds en 1749. Il est le fondateur du prix Smith de Cambridge laissant 3 500 livres d'avoir à l'université dont une partie des intérêts est partagé chaque année entre les deux Bachelor of Arts qui ont le plus contribué aux progrès des mathématiques et de la philosophie naturelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Baptisé le 16 octobre 1689, selon cette (en) « biographie », sur europa.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Claude Duval-le-Roy, Traité d'optique par M. Smith, professeur d'astronomie & de philosophie expérimentale à Cambridje, traduit de l'anglais et considérablement augmenté, 1767 (présentation en ligne), numérisé par la BUPMC

Liens externes[modifier | modifier le code]