Robert Remak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Remak
Robert Remak.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
Bad KissingenVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Schönhauser Allee Jewish Cemetery (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
RemakVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Directeur de thèse

Robert Remak, né le à Posen (Prusse), décédé le , est un embryologiste, physiologiste et neurologue allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Müller à l'université de Berlin il obtint son diplôme de médecine en 1838 et se spécialisa en neurologie[1]. En novembre 1843, il rejoint le laboratoire de Schönlein à l'Hôpital de la Charité de Berlin, où il poursuit ses recherches sur les tissus nerveux en même temps qu'il commence à explorer la différenciation des différentes couches germinales de l'embryon en tissus et des organes. Il restera célèbre en embryologie pour avoir réduit le nombre des quatre couches embryonnaires primitives décrites par Karl Ernst von Baer à seulement trois : ectoderme, mésoderme et endoderme. Il découvrit les fibres nerveuses amyéliniques et les cellules nerveuse du cœur encore appelées ganglions de Remak.

Remak fut aussi l'un des promoteurs de l'électrothérapie au XIXe siècle, sous le nom de galvanothérapie[2].

Étant Juif, il se vit refuser à plusieurs reprises le statut de professeur à part entière malgré ses découvertes et même lorsqu'il fut nommé vers la fin de sa vie, il ne put jamais bénéficier des prérogatives complètes liées au professorat.

Son fils Ernst Remak fut lui aussi un neurologue et son petit-fils fut le mathématicien Robert Remak qui mourut en déportation à Auschwitz en 1942.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Robert Remak » (voir la liste des auteurs).
  1. Kish, B. Forgotten Leaders in Modern Medicine. Valentin, Gruby, Remak, Auerbach. Transactions of the American Philosophical Society. Vol. 44, Issue 2, pg. 139-317, 1954.
  2. Galvanotherapie der Muskel- und Nervenkrankheiten. Verlag von August Hirschwald, 69 Unter den Linden, Ecke der Schadowsstr., Berlin, 1858

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :