Robert Reinert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Reinert (1872–1928) fut un réalisateur, scénariste et romancier de langue allemande[1] né à Vienne (Autriche).

Affiche hongroise pour Homunculus, dont Robert Reinert fut le scénariste.

Il s'installa à Munich vers 1900.

Il écrivit plusieurs romans, dont Der Weg zur Sonne (1906) et Krieg (1907)[2], traduit en français sous le titre de Guerre et mis en scène au théâtre Antoine à Paris, en 1909, par Robert Trébor et Auguste Germain[3].

Son scénario réussi pour Homunculus (serial le plus populaire de la période[4] et qui, pour certains[5], annonçait Hitler) lui permit de réaliser plusieurs films, les plus notables[6] étant Opium et Nerven, ce dernier anticipant "le film muet expressionniste [allemand] des années vingt et le place sur la même ligne que Le Cabinet du docteur Caligari de Robert Wiene."[7],[8].

Les films de Robert Reinert ne furent pas des succès commerciaux[9], et, en 1925, il entra à l'UFA jusqu'à sa mort, en 1928[10].

Beaucoup de ses films sont considérés comme perdus, et, en 2008, il manquait un tiers de la version originale quand Nerven a été présenté dans une version restaurée[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Robert Reinert sur l’Internet Movie Database

Sources[modifier | modifier le code]