Robert Peake le Vieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un peintre britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peake.
Portrait de Henri-Frédéric Stuart et de John Harington, 1603.

Robert Peake le Vieux (vers 1551 - 1619) est un peintre anglais actif vers la fin du règne de Élisabeth Ire d'Angleterre et la majeure partie du règne de Jacques Ier d'Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1604, il a été nommé peintre principal de l'héritier du trône, le prince Henri-Frédéric Stuart, et en 1607, sergent-peintre du roi Jacques Ier, un poste qu'il a partagé avec John de Critz. Peake est souvent appelé « le Vieux » pour le distinguer de son fils, le peintre et imprimeur William Peake (vers 1580-1639) et de son petit-fils, Sir Robert Peake (vers 1605-1667), qui a suivi son père dans l'affaire familiale d'impression.

Peake était le seul peintre anglais d'un groupe de quatre artistes dont les ateliers étaient étroitement liés. Les autres était de Critz, Marcus Gheeraerts et le miniaturiste Isaac Oliver. Entre 1590 et sur 1625, ils se spécialisèrent dans des œuvres très colorées dépeignant des personnes complète en costumes, ce qui fut unique à l'époque en Angleterre. Il n'est pas toujours possible d'attribuer la paternité de certaines œuvres entre Peake, de Critz, Gheeraerts et leurs assistants avec certitude.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Henri Frederick, prince de Galles et sir John Harington, huile sur toile, 202 × 147 cm, Metropolitan Museum of Art, New York

Sur les autres projets Wikimedia :