Robert Opron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Opron
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
AntonyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Robert Opron (né le à Amiens et mort le [1] à Antony) est un designer automobile français.

Il a créé ou redessiné, entre autres, la carrosserie des modèles Citroën DS, Citroën Ami 6 break, Citroën Ami 8, Citroën GS[2], Citroën SM, Citroën CX, Citroën Axel, Renault Fuego, Renault 9, Renault 11, Renault 25, Alpine A310 et Alfa Roméo Alfasud et SZ (ES30).

Biographie[modifier | modifier le code]

Citroën DS 21, les phares pivotants dessinés par Robert Opron.
Citroën SM

Au début des années 1960, Robert Opron rejoint Citroën sous Flaminio Bertoni, sculpteur responsable du remarquable modèle Citroën DS pour devenir le responsable du style de la marque aux chevrons jusqu'à la reprise en 1974 par Peugeot[3].

Robert Opron s'est rendu compte que la seule manière de réaliser une bonne aérodynamique était de loger les phares sous une surface lisse. En outre, il a développé le système de phares directionnels conçu en 1905 par l'industriel angevin Edmond Maisongrande (appelés aussi « phares tournants »), permettant au conducteur « de voir dans les coins ». Il combina ces deux idées en dessinant la « seconde version » de la DS en 1967. Tandis que les phares aérodynamiques sont une norme aujourd'hui, le principe des phares tournants a seulement été repris récemment sur le segment des voitures haut de gamme, plusieurs décennies après Citroën.

Robert Opron dirige ensuite le bureau de style de Renault. En 1986, il a terminé sa carrière chez Fiat où il dessine pour Alfa Romeo.

Au début des années 1990, il travaille en tant que consultant indépendant en matière de conception et style automobile, notamment pour Ligier[4].

Des modèles exceptionnels comme la CX et la SM ont été récompensés en leurs temps.

La Renault 9 est élue Voiture européenne de l'année 1982. La Renault Alliance (version nord-américaine de la Renault 9) obtient une bonne critique du magazine Car and Driver, faisant sa liste des dix meilleures automobiles de l'année 1983, et décroche la palme de la meilleure voiture de l'année du magazine Motor Trend.

Robert Opron décède le 29 mars 2021[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de Robert Opron, créateur de lignes... et d'une bulle - News d'Anciennes » (consulté le 9 avril 2021)
  2. Robert Opron parle de son métier lors de la conception de la maquette de la Citroen GS: https://www.youtube.com/watch?v=OmS978s0Jc0
  3. « Le design de la CX et de la Fuego, c’était lui : Robert Opron est mort », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 avril 2021)
  4. « Le design de la CX et de la Fuego, c’était lui : Robert Opron est mort », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2021)
  5. « Robert Opron (1932 - 2021) : ses plus belles voitures - Challenges », sur www.challenges.fr (consulté le 7 avril 2021)

Bibliographie[modifier | modifier le code]