Robert Nyel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Nyel
Nom de naissance Robert Niel
Naissance
Grasse (Alpes-Maritimes)
Décès (à 86 ans)
Grasse (Alpes-Maritimes)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson française
Instruments Guitare
Années actives 1959années 1980

Robert Nyel, nom de plume de Robert Niel, né le à Grasse (Alpes-Maritimes) et mort le [1] dans la même ville, est un auteur-compositeur-interprète français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Si on a oublié Robert Nyel chanteur, en revanche, on se souvient du parolier qui, associé à la compositrice Gaby Verlor (1921-2005), s'inscrit dans la mémoire collective francophone avec au moins deux chansons : C'était bien (Le P'tit Bal perdu) interprétée par Bourvil et Juliette Gréco en 1961 et Déshabillez-moi, un titre incontournable du répertoire de Juliette Gréco (1967).

Sa Provence natale l'inspire puisqu'il écrit notamment dans cette veine pour lui-même, et pour l'acteur-chanteur marseillais Robert Ripa qui lui doit son plus grand succès, la chanson Magali dont le refrain est en provençal (1962).

En 1983, accompagné au piano par Claude Rogen, il est la vedette du gala de Radio 20/20 sur la scène du Centre international de séjour de Paris.

Robert Nyel a, depuis longtemps, abandonné la chanson pour se consacrer à la peinture à Grasse, sa ville natale[2].

Il décède le à Grasse et est inhumé le dans le cimetière Sainte-Brigitte de la ville[1].

Distinction[modifier | modifier le code]

Honneur[modifier | modifier le code]

Ses principaux interprètes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nice-Matin du 29 novembre 2016
  2. Source : interview de Gaby Verlor publiée en 1993 par le magazine de la chanson française Je Chante !
  3. Chanson seulement éditée dans le volume 20 de l’intégrale L’Éternel féminin de Juliette Gréco (parution en 2003).

Liens externes[modifier | modifier le code]