Robert Monod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Monod
Description de l'image Monod.jpg.
Naissance
Pau
Décès (à 85 ans)
Blason paris 75.svg Paris
Nationalité française
Profession
chirurgien
Autres activités
résistant

Robert Monod, né le 17 décembre 1884 à Pau et mort le 26 mars 1970 à Paris, est un chirurgien thoracique français ayant réalisé les premières résections pulmonaires majeures.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est en 1934 que Robert Monod réalisa la première résection pulmonaire majeure, une lobectomie pulmonaire inférieure droite, initialement pour des maladies infectieuses comme la tuberculose. Il réalisa ensuite en 1938 la première lobectomie pour cancer en Europe (la première mondiale avait été réalisée en 1933 aux États-Unis par Evarts Ambrose Graham[1]), et la première pneumonectomie pour cancer en 1939[2].

Il fonda en 1934 la Société d'Études sur l'Anesthésie et l'Analgésie[3].

Il est membre du comité médical de la Résistance avec Gabriel Richet.En tant que directeur des services sanitaires FFI pour la Seine-et-Oisen Robert Monod participa à la libération de Paris en 1945 ; dans le film Paris brûle-t-il ? son rôle est tenu par l'acteur Charles Boyer.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chirurgie thoracique : historique et comparaison des développements en Europe et en Amérique du Nord Fry, WA, Revue des Maladies Respiratoires Vol 21, N° 2 - avril 2004, pp. 369-371, Doi : RMR-04-2004-21-2-0761-8425-101019-ART19
  2. Robert Monod (1884_1970)
  3. L'anesthésie et la réanimation en 60 questions, Jean-Jacques Lehot, Retz, p. 95