Robert Mieusset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Mieusset

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance (76 ans)
Nationalité Drapeau de la France France

Carrière
Qualité pilote automobile


Robert Mieusset alias Jimmy Mieusset, né le [1] à Villeurbanne où il réside toujours, est un ancien pilote français. Il a été cinq fois champion de France de la montagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a pratiqué la compétition automobile de 1964 à 1981.

Il est le petit-fils du créateur d'une marque automobile lyonnaise du même nom, au début du XXe siècle (16e de la Coupe Gordon Bennett en 1905 - pilote Bérioux), et fils d'un concessionnaire Renault de Villeurbanne.

De 1967 à 1968, il est pilote officiel pour Matra.

En 1970, il s'est essayé aux compétitions de Formule 3 nationales, sur l'ex- bolide Martini MW3 de Jacques Laffite.

En 1979, il monta sa propre écurie de courses de côte avec une Martini F2, pilotée alors par Guy Fréquelin, le champion de France en titre de la spécialité.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

  • Participation à la double victoire de l'équipe du lyonnais (Trophée Lotus Seven), dans la Coupe des Provinces de 1964 et 1965, avec Saveur Costa, François Lacarrau...;
  • Vainqueur de la première Coupe Gordini en 1966;
  • Cinq fois vainqueur du Championnat de France de la montagne de 1re division, de 1971 à 1975, sur Pygmée MDB15, puis surtout March 722;
  • Une fois vainqueur du Championnat de France de la montagne de 2e division;
  • Double vainqueur du Championnat d'Europe de la montagne en 1973 et 1974, en catégorie racing car (EHCC, sur March 722 Ford (Gr. 8+9) puis 742 BMW (Gr. 8+9));
    • Vice-champion de France de la montagne, en 1976 sur March 742 et 762, BMW, et Alpine A441 (5e en 1977, et 8e en 1978);

Victoires[modifier | modifier le code]

  • 14 victoires en championnat d'Europe entre 1971 et 1977[2];
  • Troisième -et dernier- triple vainqueur d'après-guerre de la course de côte du Mont Ventoux, en 1971 (sur Pygmée MDB15-Ford), 1973 (sur March 722-Ford), et 1976 (ultime édition, sur March 762-BMW) (après Manzon et Trintignant);
  • Record absolu de vitesse de la course de côte du Mont Ventoux.

Autres victoires de la montagne notables[modifier | modifier le code]

  • Chamrousse: 1971, 1972, 1973, 1975 et 1977;
  • Mont-Dore: 1971, 1975, 1976 et 1977;
  • Perthuis: 1971 et 1972;
  • Limonest: 1972 et 1973;
  • Montseny 1973 et 1974;
  • Dobratsch: 1973 et 1974;
  • Ampus: 1973, 1974 et 1975;
  • Saint Gouëno: 1975;
  • Turckheim: 1976 et 1978;
  • Trento Bondone (it): 1974.

(nb: il termine également 3e du classement général à St Ursanne -Suisse- en 1973)

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Équipiers Résultat
1966 ASA RB613 North American Racing Team (NART) François Pasquier Abandon
1973 Chevron B23 Pierre Maublanc Pierre Maublanc Abandon
1974 Lola T292 Racing Organisation Course Fred Stalder / François Servanin Abandon

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc, pilote de course, coll. Les hommes travaillent, par Alain Bordas, éd. Fernand Nathan, 1971 (Max étant en fait "Jimmy" Mieusset)
  • Article de Jacques Hausse sur Robert Mieusset, dans la revue Sport-Auto no 55 (août 1966)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Revue Echappement no 75 - janvier 1975
  2. Courses par saisons du championnat d'Europe de la Montagne

Liens externes[modifier | modifier le code]