Robert McCool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert McCool
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Formation
Activités
Autres informations
Site web

Robert M. McCool (né en 1973), plus couramment connu sous le nom de Rob McCool, est un développeur et concepteur de logiciels. McCool est l'auteur de la première version du serveur Web NCSA HTTPd, connu par la suite sous le nom de Apache HTTP Server et jusqu'à Apache version 2.2, les fichiers httpd.conf distribués contenaient des commentaires signés de son nom. Il en a écrit la première version, alors qu'il était étudiant à l'université de l'Illinois à Champaign et Urbana, où il a travaillé avec l'équipe initiale de NCSA Mosaic. Son frère jumeau, Mike, a également été élève à cette université et s'est joint à l'équipe de Mosaic pour travailler sur un portage d ce logiciel sur Macintosh.

Une des nombreuses contributions de Robert McCool a été la rédaction du cahier des charges initial de la Common Gateway Interface (CGI), en collaboration avec d'autres sur la liste de diffusion www-talk, et de fournir une implémentation de référence de CGI dans la version 1.0 du serveur Web httpd NCSA. La spécification CGI, a présenté en décembre 1993 s'est avéré être un élément clé pour rendre le World Wide Web dynamique et interactif.

McCool fut ensuite un des premiers employés de Netscape, contribuant Netscape Enterprise Server à côté d'autres systèmes côté serveur.

Plus tard, à l'Université Stanford, il a coécrit les systèmes TAP et KDD pour une augmentation automatique de contenu web généré par l'homme. Il est également l'auteur de plusieurs publications et articles de conférences ayant trait à la recherche sémantique, le web sémantique, et l'origine du savoir au sein du Knowledge Systems AI Laboratory[1].

McCool vit à Menlo Park, en Californie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Knowledge Systems Laboratory, consulté le 1er main 2013.