Robert Mayer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le hockey sur glace
Cet article est une ébauche concernant le hockey sur glace.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Robert Mayer (né le à Havířov en Tchécoslovaquie, aujourd'hui République tchèque) est un joueur de hockey sur glace professionnel binational suisse et tchèque. Il est gardien pour le Genève-Servette HC de la LNA[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le le à Havířov en Tchécoslovaquie, Robert Mayer déménage en Suisse avec sa famille alors qu’il est âgé de quatre ans[2] et s’installe dans la commune de Haldenstein dans les Grisons[3]. Vers l’âge de six ou sept ans, il assiste à un entraînement du HC Coire lorsque le gardien de l’équipe, Thomas Liesch, l’appelle des tribunes pour venir sur la photo d’équipe[3]. À la suite de cette expérience, il devient un grand fan du portier grison et décide de devenir lui-même gardien de but au sein du mouvement junior du HC Coire[3].

À quatorze ans, il rejoint le mouvement junior de Kloten avant de jouer son premier match avec l’équipe première du club zurichois en 2007 face à Bâle[3]. La même année, il est repêché par les Sea Dogs de Saint-Jean et décide de rejoindre ce club dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Après sa première saison en Amérique du Nord, il est invité au camp d’entraînement des Canadiens de Montréal à la suite duquel il signe un contrat de trois ans avec cette organisation[3],[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

ECHL

Coupe Spengler

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Communiqué de presse Robert Mayer et Gauthier Descloux », sur gshc.ch,‎ (consulté le 6 juin 2014).
  2. Michaël Taillard, « Hockey - LNA: Robert Mayer sur les pas de Renato Tosio? », sur rts.ch,‎ (consulté le 23 janvier 2017).
  3. a, b, c, d et e (de) Hansruedi Camenisch, « Mayer: Der verlorene Sohn kehrt zu Weihnachten heim », sur suedostschweiz.ch,‎ (consulté le 23 janvier 2017).
  4. « Robert Mayer sous contrat pour trois ans », sur canadiens.nhl.com,‎ (consulté le 23 janvier 2017).
  5. a et b (en) « Robert Mayer », sur Eliteprospects.com (consulté le 1er avril 2014).
  6. (en) « Playoff MVP Winners », sur www.echl.com (consulté le 7 juin 2011)