Robert L. Thorndike

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thorndike.
Robert L. Thorndike
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Montrose (New York)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
à OlympiaVoir et modifier les données sur Wikidata
Père Edward ThorndikeVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants Robert M. ThorndikeVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université Wesleyenne, université Columbia et Teachers College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Profession Psychologue et professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Prix E. L. Thorndike (en) et Fellow of the American Statistical Association (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Robert Ladd Thorndike, né à Montrose (New York) le et mort le à Olympia (Washington), est un psychologue américain, spécialiste de psychométrie et de psychologie de l'éducation[1]. Il a mené des recherches en psychologie animale et en psychologie humaine. Avec Irving Lorge, Thorndike publie un test standardisé en 1954, qu'il développe plus tard avec la collaboration d'Elizabeth Hagen, le Cognitive Abilities Test (en).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient une licence de mathématiques à l'université Wesleyenne (1931), puis entreprend des études de psychologie à l'université Columbia, où il obtient un master (1932) puis réalise un doctorat en psychologie (1935)[2]. Il enseigne la psychologie à l'université George Washington (1934-1936) puis à l'institut de formations d'enseignants de l'université Columbia (1936-1939), où il est titularisé avec le titre de professeur en 1948. Il y fait ensuite toute sa carrière professionnelle, jusqu'à sa retraite académique en 1976. Il participe au conseil d'administration de l'Association américaine de psychologie de 1958 à 1961. Il meurt d'une insuffisance cardiaque, à 79 ans[3].

Durant la Seconde Guerre mondiale, il est affecté, en tant qu'officier, comme psychomotricien dans l'armée américaine (1942-1946)[4]. Il est notamment chargé de détecter les sources d'erreurs dans les tests psychologiques destinés au recrutement de pilotes d'avion, il publie ses résultats en 1947 sous forme de rapport interne à l'aviation militaire américaine[5], puis en 1949 dans Personnel selection : test and measurement techniques[6]. Il a été l'un des premiers à écrire sur le partitionnement de données[7].

Le Cognitive Abilities Test[modifier | modifier le code]

En 1954, il est sollicité par l'éditeur de Terman pour réviser l'échelle d’intelligence Stanford–Binet. Il publie avec Irving Lorge un test destiné à une utilisation scolaire[8]. Il développe ensuite ce test, d'abord connu sous l'intitulé Lorge-Thorndike Intelligence Tests, puis popularisé sous le nom Cognitive Abilities Test (en), avec Elizabeth Hagan. L'objectif visé est de proposer une batterie de tests capable d'indiquer un profil d'intelligence plutôt que d'établir un résultat de QI.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le fils du psychologue américain Edward L. Thorndike[9],[10], fondateur du béhaviorisme.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1974 : président de l'American Educational Research Association
  • président de la Psychometric Society.
  • National Academy of Education
  • Nicholas Murray Butler Medal, université Columbia
  • Doctorat honoris causa, université Weslyenne

Publications[modifier | modifier le code]

  • Personnel selection : test and measurement techniques, New York : J. Wiley, 1949.
  • Concepts of Over and Under Achievement, Applied Psychometrics, Teachers College, 1963.
  • Measurement and Evaluation in Psychology and Education, avec Elizabeth Hagen, 1961.
  • Ten Thousand Careers, avec Elizabeth Hagen, 1963.
  • Reading Comprehension Education in Fifteen Countries, 1973.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice sur le site Human Intelligence [1].
  2. Aaron Adams, « Robert Ladd Thorndike (1925) - Kappa Delta Pi » [lire en ligne].
  3. Richard M. Wolf « In Memoriam—Robert L Thorndike (1910–1990) » [PDF] [2]
  4. Joan Cook, « R.L. Thorndike, Psychologist, 79; Developed Scholastic-Ability Tests », cf. bibliographie.
  5. Report no. 3 of the Aviation Psychology Program research reports of the U.S. Army Air Forces, notice Sudoc [3].
  6. Robert Ladd Thorndike, Personnel selection : test and measurement techniques, New York : J. Wiley, 1949.
  7. Robert L. Thorndike, « Who Belongs in the Family? », Psychometrika, vol. 18, no 4,‎ , p. 267–276 [4].
  8. Robert L. Thorndike & Elizabeth P. Hagen, Cognitive Abilities Test: Level A-F, NFER Nelson; 2e éd. 1986 (ISBN 978-0700510825)
  9. Lee J. Cronbach, « Robert L. Thorndike (1910–1990): Obituary », American Psychologist, vol. 47(10), Oct 1992, p. 1237, APA.
  10. Joan Cook, « R. L. Thorndike, Psychologist, 79; Developed Scholastic-Ability Tests » (Obituary), New York Times, 25 septembre 1990, [lire en ligne]

Erreur de référence : La balise <ref> définie dans <references> n’a pas d’attribut de nom.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]