Robert Kemp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kemp.
Robert Kemp
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
journaliste, critique littéraire, critique dramatique, écrivain +

Robert Kemp, né à Paris le 8 octobre 1879 et mort le 3 juillet 1959, est un journaliste, critique littéraire, critique dramatique et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Kemp est issu d’une famille d’artistes; il est le petit-fils d’un acteur de la Comédie française et le fils d’un peintre. Il fait des études à la Sorbonne, et devient professeur dans l’enseignement libre. Il débute une carrière de critique d’art du journal L'Aurore. Durant la Première Guerre mondiale, il est correspondant de l’Agence radio auprès du Grand Quartier général.

Robert Kemp a écrit pour Demain, L'Aurore, La Liberté, Le Temps et Le Monde (le successeur du Temps).

Il est élu le 29 novembre 1956 au fauteuil numéro 5 de l'Académie française, il succède à Louis Madelin et précède René Huyghe.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Sainte Cécile, patronne des musiciens, 1942
  • Lectures dramatiques, 1947
  • Edwige Feuillère, 1952
  • Moscou reçoit, 1954
  • La vie des livres, 1955
  • La vie du théâtre, 1956
  • Penseurs, historiens, critiques et moralistes du XIXe siècle, 1958
  • Au jour le jour, 1958.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Commandeur de la Légion d’honneur
  • Commandeur des Arts et des Lettres
  • Commandeur des Palmes académiques
  • 1942 Prix Georges-Dupau

Notes et références[modifier | modifier le code]