Robert Irwin (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Robert Graham Irwin (né le ) est un historien britannique, romancier et écrivain spécialiste de la littérature arabe[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Irwin suit les cours à l'Epsom College, étudie l'histoire moderne à l'Université d'Oxford et fait des recherches supérieures à l'École des études orientales et africaines (SOAS) sous la direction de Bernard Lewis. Sa thèse portait sur la reconquête par les mamelouks des États croisés, mais il ne l'a pas terminée[2]. Pendant ses études, il se convertit à l'islam et passe quelque temps dans un monastère de derviches en Algérie. À partir de 1972, il enseigne l'histoire médiévale à l'Université de St. Andrews. En 1977, il abandonne la vie académique pour écrire de la fiction tout en continuant à donner des cours à temps partiel à Oxford, Cambridge et à la SOAS. Irwin est actuellement chercheur associé à la SOAS[3] et rédacteur au Moyen-Orient du Times Literary Supplement. Il a publié une histoire de l'orientalisme et est un expert reconnu des Mille et Une Nuits.

Travaux publiés[modifier | modifier le code]

Fiction[modifier | modifier le code]

  • The Arabian Nightmare (Dedalus 1983)
  • The Limits of Vision (Dedalus 1986)
  • The Mysteries of Algiers (Dedalus 1988)
  • Exquisite Corpse (Dedalus 1995)
  • Prayer-Cushions of the Flesh (Dedalus 1997)
  • Satan Wants Me (Dedalus 1999)
  • Wonders Will Never Cease (Dedalus 2016)

Non-fiction[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. books.google.com
  2. « Robert Irwin Interview », Resources for Studying the Crusades, Queen Mary, University of London
  3. « Mr Robert Irwin », Department of History: Departmental Staff, SOAS, University of London

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]