Robert III de Hesbaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert III de Hesbaye
Titre de noblesse
Comte en Wormsgau (d)
-
Prédécesseur
Successeur
Gontran de Hesbaye (d)
Biographie
Naissance
Décès
ou avant le Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Conjoint
Wiltrude (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Robert le Fort
Gontran de Hesbaye (d)
Eudes Ier de TroyesVoir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Eudes Ier de Troyes (fils putatif)
Adalhelm de Laon (fils putatif)Voir et modifier les données sur Wikidata

Robert III de Hesbaye[1], est un noble franc de la famille des Robertiens. Fils de Robert II de Hesbaye, il est attesté comme comte de Worms et d'Oberrheingau en 812-816.

Il épousa Waldrade[2], fille du comte Adrien d'Orléans, nièce d'Hildegarde, femme de Charlemagne, sœur d'Eudes d'Orléans et tante d'Ermentrude d'Orléans, femme de Charles II le Chauve. De ce mariage, ils eurent[3] :

Il mourut avant 834[4]. Son fils Robert le Fort hérita de ses comtés en 836[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sa généalogie sur le site Medieval Lands
  2. Pierre Riché, Les Carolingiens, une famille qui fit l'Europe, Paris, Hachette, coll. « Pluriel », (réimpr. 1997), 490 p. (ISBN 2-01-278851-3, présentation en ligne)
  3. Christian Settipani, Les ancêtres de Charlemagne, addenda, 1990 et 2000
  4. Karl Ferdinand Werner, Les premiers Robertiens et les premiers Anjou (IXe siècle - Xe siècle), in : Mémoires de la Société des Antiquaires de l’Ouest, 1997.
  5. Hélène Noizet, L’ascension du lignage robertien : du val de Loire à la Francie, Annuaire-Bulletin de la société de l’histoire de France (année 2004), 2006, p. 19-35.