Robert Helman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Helman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
7 novembre 1990
Nationalité
Activité
Mouvement
Enfant

Robert Helman est un peintre français né le 9 février 1910 à Galați en Roumanie et décédé le 7 novembre 1990. Il appartient à la seconde École de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Galați (Galatz) en Roumanie, Robert Helman vient à Paris en 1927, pour étudier le droit et devient avocat. En 1939, la guerre l'oblige à se réfugier à Barcelone où il commence à peindre. Il noue une solide amitié avec le peintre Mané Katz.

Revenu à Paris, à la fin de la seconde guerre mondiale il se destine définitivement à la peinture, vocation à laquelle ses parents s'étaient opposés. Il est alors proche des peintres Jean-Michel Atlan, Lan-Bar, ORAZI, Oscar Dominguez et Antoni Clavé, de l'éditeur Maurice Nadeau, des critiques Pierre Descargues et Pierre Restany, des poètes Philipe Soupault, Alain Bosquet et Max-Pol Fouchet. Il expose au Salon des réalités nouvelles.

Il réalise de nombreuses expositions personnelles en galerie, en France, aux États-Unis, en Suisse ou en Israël. En 1983 le musée d'art moderne de la ville de Paris organise une rétrospective de son œuvre. En 1990 la fondation Cartier lui rend hommage quelques mois avant son décès le 7 novembre.

Il est le père du cinéaste Henri Helman.

Œuvre[modifier | modifier le code]

L'œuvre de Robert Helman semble se construire autour du cycle de la nature par l'usage de métaphores visuelles qui évoquent les forces de la terre : le vent, l'arbre, la forêt dont rendent compte les titres des œuvres, Racines, Branche, Arbres, Germinations ou Paysages Imaginaires de la Genèse, tentatives selon le peintre de peindre l'insaisissable comme un champ spirituel.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1947 : Galerie Denise Breteau, Paris (catalogue : préface de Georges Boudaille)
  • 1948 : Galerie Louis Manteau, Bruxelles
  • 1952 : Galerie Mouradian et Vallotton, Paris
  • 1954 : Galerie Elisabeth Nelson, Chicago
  • 1957 : Galerie Bénézit, Paris
  • 1959 : Galerie La Hune, Paris
  • 1961 : Galerie Blu, Milan (catalogue : préface de Pierre Restany)
  • 1963 : Galerie Beno d'Incelli, Paris
  • 1969 : Robert Helman : peintures, gouaches, lithographies, Musée de Tel-Aviv, Beit Dizengoff, mai-juin 1969 (catalogue : préface de Haïm Gamzu)
  • 1974 : Galerie Verbeke, Paris
  • 1976 : Galerie Artcurial, Paris
  • 1983 : Robert Helman, peintures 1943-1983, Orangerie de Bagatelle, Paris, 1983 (catalogue : préface de Grançoise Marquet)
  • 1986 : Galerie La Pochade, Paris, (catalogue, préface de Pierre Brisset)
  • 2007 : Robert Helman, Musée d'Unterlinden, Colmar, 16 juin-14 octobre 2007 (catalogue)
  • 2010 :Robert Helman, Orangerie des Musées de Sens, 27 juin-26 septembre 2010 (catalogue : préface de Lydia Harambourg (ISBN 978-2-7022-0920-2)

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]