Robert Heger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heger.
Robert Heger
Description de cette image, également commentée ci-après
Robert Heger, chef d'orchestre à l'opéra de Berlin, 1945-1948]
Naissance
Strasbourg, Drapeau de l'Alsace-Lorraine Alsace-Lorraine
Décès (à 91 ans)
Munich Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Activité principale Chef d'orchestre, compositeur
Formation Conservatoire de Strasbourg
Maîtres Franz Stockhausen, Lothar Kempter, Max von Schillings

Robert Heger né le à Strasbourg, en Alsace-Lorraine et mort le à Munich en Bavière, est un chef d'orchestre et compositeur allemand.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Robert Heger fait ses études au Conservatoire de Strasbourg, sous la direction de Franz Stockhausen, puis à Zurich sous la direction de Lothar Kempter, et pour finir ses études à Munich sous la direction de Max von Schillings.

Après ses débuts à Strasbourg, il passe à Ulm en 1908 ou 1909. Il a occupé des postes à Barmen (1909), à l'opéra populaire de Vienne (1911), et à Nuremberg (1913), où il dirige aussi des concerts avec la philharmonique.

Il passe de Munich à Berlin entre 1933 et 1950, puis retourne à Munich.

En 1937 il rejoint le NSDAP. En 1944, il a été placé dans la Gottbegnadeten-Liste, ce qui le préservait de combattre sur le front.

Il dirige également le Royal Opera House, de 1925 à 1935, et y revint en 1953 pour y diriger la première représentation à Londres de l'opéra de Richard Strauss, Capriccio. Il meurt à Munich.

Compositions[modifier | modifier le code]

Heger a composé quatre opéras.

  • Ein Fest auf Hederslev (Un festival à Haverslev) (opéra en trois actes, prod. Nuremberg 12 novembre 1919)
  • Der Betlernamenlos (Munich, 8 avril 1932)
  • Der verlorene Sohn (Dresde, 11 mars 1936)
  • Lady Hamilton (Nuremberg, 11 février 1951)

Ses œuvres incluent :

  • 3 symphonies dont
    • Symphonie en ré mineur
  • Concerto pour violon en ré majeur op. 16
  • Concerto pour violoncelle
  • La Juive de Worms (mélodrame)
  • Trio pour pianoforte, op 14
  • Chansons
  • Hero et Léandre (drame symphonique, orchestre au complet) op. 12
  • Chant de paix (œuvre chorale pour soli, chœurs, orchestre et orgues)

Honneurs[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Robert Heger » (voir la liste des auteurs).
  • A. Eaglefield-Hull, A Dictionary of Modern Music and Musicians (Dent, Londres, 1924)
  • H. Rosenthal and J. Warrack, Concise Oxford Dictionary of Opera (OUP, Londres, édition de 1974)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]