Robert Godding (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Robert Georges Constant Godding, né à Anvers le et décédé à Léopoldville le , était un homme politique belge du parti libéral.

Il était docteur en droit, avocat et administrateur de sociétés.

Comme ministre des colonies, il se fit le promoteur de la création d'un enseignement laïque d'État au Congo.

Il est le père de l'historien du droit Philippe Godding et le grand-père du R. P. Robert Godding, jésuite, membre de la Société des Bollandistes.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

  • 1932 - 1949  : sénateur.
  • 1945 - 1946 : ministre des colonies.
  • 1946 - 1947 : ministre des colonies.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Legrain, Dictionnaire des Belges, Bruxelles, 1981, p.235.
  • Pol Defosse, Jean-Michel Dufays, Martine Goldberg, Dictionnaire historique de la laïcité en Belgique, 2005, p. 110.
  • J. Godding, Godding (Robert Georges Constant),dans Biographie belge d'Outre-Mer, t. 7, C,Bruxelles, 1989, col. 174-182, bibliographie.
  • Nouvelle biographie nationale belge, vol.9, Bruxelles, 2007, pp. 191 à 198.

Voir aussi[modifier | modifier le code]