Robert Goddard (romancier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Goddard
Description de l'image Robert Goddard author photograph.jpg.
Naissance (66 ans)
Fareham, Hampshire, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale
Distinctions
Diamond Dagger Award 2019
Prix Edgar-Allan-Poe 2011
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Robert Goddard, né le à Fareham dans le comté d'Hampshire en Angleterre, est un romancier anglais, auteur de romans policiers et de romans à énigme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Goddard a été élève à la Price’s School de Fareham avant d'étudier l’histoire à l'université de Cambridge. Après s’être essayé au journalisme et à l’enseignement, il a travaillé dans l’administration scolaire puis est devenu auteur professionnel. Il vit actuellement à Truro dans les Cornouailles.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ses récits policiers font habituellement appel à des éléments historiques. Ses personnages évoluent pour la plupart entre les évènements marquants du XXème siècle et sont souvent situés dans des villes et bourgades de province en Angleterre. Contenant de nombreux rebondissements, ils mettent fréquemment en scène un personnage central qui découvre, à travers des documents tels que des journaux intimes ou par des confidences, une conspiration longtemps gardée secrète et dont la révélation va bouleverser sa vie. Trois d’entre eux (Into the Blue, Out of the Sun et Never Go Back), bien que racontant des histoires indépendantes l’une de l’autre, forment une série chronologique qui recourt au même personnage principal, Harry Barnett.

Plusieurs de ses romans ont été traduits au cours des années 1990 par les éditions Belfond. Depuis le début des années 2010, Goddard est publié par la jeune maison d'éditions Sonatine.

Quelques unes de ses œuvres ont été nominées pour le prix Edgar Allan Poe et le prix Anthony de la meilleure parution poche.

Série Harry Barnett[modifier | modifier le code]

  • Into the Blue ()
    Publié en français sous le titre Les Ombres du passé, traduction de Catherine Orsot-Cochard, Paris, Belfond, 1993, réédition sous le titre Heather Mallender a disparu, Paris, Sonatine, 2012, réédition, Paris, Le Livre de Poche no 32874, 2013.
  • Out of the Sun ()
  • Never Go Back ()

Série James Maxted[modifier | modifier le code]

  • The Ways of the World (2013)
  • The Corners of the Globe (2014)
  • The Ends of the Earth (2015)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Past Caring (1986)
    Publié en français sous le titre Les Voies du bonheur, traduction de Catherine Orsot-Cochard, Paris, Belfond, 1992, réédition sous le titre Le Secret d’Edwin Strafford, Paris, Sonatine, 2013, réédition, Paris, Le Livre de Poche no 33278, 2014.
  • In Pale Battalions (1988)
    Publié en français sous le titre Par un matin d'automne, traduction de Marie-Jo Demoulin-Astre, Paris, Belfond, 1993, réédition, Paris, Sonatine, 2010, réédition, Paris, Le Livre de Poche no 32050, 2010.
  • Painting the Darkness (1989)
    Publié en français sous le titre L'Héritage Davenhall, traduction d'Élodie Leplat, Paris, Sonatine, 2019.
  • Take No Farewell (1991)}
    Publié en français sous le titre Sans même un adieu, traduction de Claude et Jean Demanuelli, Paris, Sonatine, 2016.
  • Hand in Glove (1992)
    Publié en français sous le titre Le Monde des Abberley, Paris, Sonatine, 2020.
  • Closed Circle (1993)
    Publié en français sous le titre Le Cercle de la trahison, traduction de Marc Barbé, Paris, Belfond, 1995.
    Publié en français sous le titre La Croisière Charnwood, Paris, Sonatine, 2018.
  • Borrowed Time (1995)
    Publié en français sous le titre Le Temps d'un autre, traduction de Pascal Loubet, Paris, Le Livre de Poche, 2015.
  • Beyond Recall (1997)
    Publié en français sous le titre Le Retour, traduction d'Elodie Leplat, Paris, Sonatine, 2014.
  • Caught in the Light (1998)
  • Set in Stone (1999)
  • Sea Change (2000)
  • Dying to Tell (2001)
  • Days Without Number (2003)
  • Play to the End (2004)
  • Sight Unseen (2005)
    Publié en français sous le titre Les Mystères d'Avebury Traduction de Maxime Berrée, Paris, Sonatine, 2017.
  • Never Go Back (2006)
  • Name to a Face (2007)
  • Found Wanting (2008)
  • Long Time Coming (2010)
  • Blood Count (2011)
  • Fault Line (2012)

Prix et distinctions notables[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Prix Edgar-Allan-Poe 1999 du meilleur premier roman pour Beyond Recall[1]
  • Prix Anthony 2011 de la meilleure parution en livre de poche pour Long Time Coming[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]